Hacker

Hacker
De Michael Mann (EU, 2h13) avec Chris Hemsworth, Tang Wei...

Ce devait être le grand retour de Michael Mann après le décevant "Public Enemies", mais ce cyber-thriller ne fait oublier un scénario aux enjeux dramatiques faibles et aux personnages superficiels que lors de ses scènes d’action époustouflantes et novatrices. Christophe Chabert

Pour son retour au cinéma après six ans de silence — et une série HBO avortée, Luck — Michael Mann s’est fixé un défi à la hauteur de sa réputation : filmer les flux du cyberespace et la manière dont cette mondialisation des données affecte le monde réel.

 lire aussi : Public enemies

Hacker va donc défier David Fincher, l’autre grand cinéaste numérique du XXIe siècle, sur son terrain de prédilection, et il le fait d’abord en matérialisant les circuits informatiques qui relient un cyberpirate à une centrale nucléaire chinoise, provoquant une catastrophe aux conséquences géopolitiques inattendues. En effet, la police chinoise doit pactiser avec le FBI américain pour retrouver l’auteur de l’attaque, qui pourrait avoir des liens avec un ancien hacker purgeant une peine de prison, à qui l’on accorde donc une gracieuse liberté conditionnelle le temps de l’enquête.

On sent que Mann se plaît à amener son cinéma vers de nouveaux territoires, que ce soit celui des effets spéciaux numériques ou celui de l’empire capitaliste chinois avec ses villes polluées et ultratechnologiques. En revanche, il ne trouve de moyen pour les faire se rejoindre qu’un action man bodybuildé et prompt à la punchline ironique, survivance du blockbuster années 80 qui, comme il se doit, tombera tranquille la jolie chinoise avec qui il fait équipe.

 lire aussi : Thor

Cyber-guérilla urbaine

C’est le point très faible de Hacker : un scénario empêtré dans des clichés de seconde zone, des personnages monolithiques et une histoire d’amour dont on se contrefout. De plus, comme geek ultime, Chris Hemsworth et son look de surfer haltérophile se pose un peu là… On aimerait aussi que Mann laisse tomber certaines de ses marottes, désormais éculées, en particulier son goût de filmer en HD les lumières de villes s’étendant à perte de profondeur de champ.

Comme s’il était conscient du caractère bancal de ce matériau, le cinéaste garde toutes ses cartouches pour les grandes scènes d’action du film, histoire de rappeler que sa légende ne se fonde pas sur du vent. Et il y parvient haut la main ; mettant en scène des gunfights en milieu urbain avec un réalisme visuel et sonore impressionnant, Mann fait une fois encore avancer la grammaire cinématographique, mariant sentiment de direct et spectaculaires chorégraphies de la violence.

Ce souffle expérimental, même circonscrit à des morceaux de bravoure, montre que Mann a toujours un appétit de filmer hors norme. Hacker, film moyen, est donc quand même une bonne nouvelle.

Hacker
De Michael Mann (ÉU, 2h13) avec Chris Hemsworth, Tang Wei, Viola Davis…

pour aller plus loin

vous serez sans doute intress par...

Mercredi 17 janvier 2018 Nul besoin de vous rappeler à quel point nous avions apprécié le documentaire de Jean-Baptiste Thoret, We blew it (consacré à l’évolution des États-Unis des années (...)
Mardi 28 novembre 2017 Nouvelle session de la soirée du Sucre confrontant les univers du classique et de la techno : à l'honneur, un soliste de clavecin et un hacker de dancefloor. Prometteur.
Lundi 2 mars 2015 Chaque mois, Le Petit Bulletin vous propose ses coups de cœur cinéma des semaines à venir en vidéo
Dimanche 8 février 2015 « Ixcanul » de Jayro Bustamente. « Journal d’une femme de chambre » de Benoît Jacquot. « Victoria » de Sebastian Schipper. « Une jeunesse allemande » de Jean-Gabriel Périot.
Mardi 6 janvier 2015 Les saisons se suivent et ne se ressemblent pas : de janvier à juin, c’est le retour des super auteurs du cinéma américain avec des films qu’on dira, par euphémisme, excitants. À l’ombre de ces mastodontes vrombissants, une poignée de cinéastes...
Mardi 11 mars 2014 Invader a ses envahisseurs pixelisés, héritiers de faïence de ceux que massacra toute une génération d'early gamers au début des années 80. Thomas Vuille a M. (...)
Mardi 25 février 2014 Le Sucre sort de sa routine le temps de quatre soirées durant lesquels se produiront autant de fondateurs de labels emblématiques de la musique électronique actuelle... Et qu'on vous recommande plutôt quatre fois qu'une. Benjamin Mialot
Samedi 2 novembre 2013 Écrit n’importe comment et sans aucune ligne artistique, ce nouveau Thor est sans doute ce que les studios Marvel ont fait de pire. Mais est-ce vraiment du cinéma, ou seulement de la télévision sur grand écran ? Christophe Chabert
Lundi 23 septembre 2013 Autour de la rivalité entre Niki Lauda et James Hunt, Ron Howard surprend en signant un film à la fois efficace et discret où, par-delà l’affrontement sportif, l’important est de se trouver un meilleur ennemi. Christophe Chabert
Dimanche 12 mai 2013 Nuits Sonores, c'est terminé. Déjà ? Déjà. A se demander si un an d'attente pour quatre jours de réjouissances, ce n'est pas un peu cher payé. Au vue de la somme de glorieux souvenirs que nous avons emmagasinés lors de la dernière journée de cette...
Lundi 2 juillet 2012 Pour démarrer son cycle consacré au cinéma des années 80, le Comœdia propose le très rare et peu connu Solitaire de Michael Mann, film héritier des années 70 mais amorçant déjà les 80’s rutilantes et le style de son réalisateur. Christophe Chabert
Dimanche 20 mai 2012 Sept lieux, six sessions de 9h de live, trois concerts spéciaux. Il fallait bien ça pour fêter les dix ans de Nuits sonores, fleuron européen de la musique électronique (et plus si affinités). Compte-rendu du jour 4. Benjamin Mialot
Mercredi 20 avril 2011 De Kenneth Branagh (ÉU, 1h54) avec Chris Hemsworth, Natalie Portman…
Vendredi 3 juillet 2009 De Michael Mann (Éu, 2h11) avec Johnny Depp, Christian Bale, Marion Cotillard…
Lundi 30 mars 2009 Miss Kittin et The Hacker, DJ et producteurs, après un First Album qui avait durablement traumatisé son monde et donné ses lettres de noblesse à la mouvance électroclash, sortent huit ans plus tard, Two, qui surfe sans complexe sur d’autres...

Suivez la guide !

Clubbing, expos, cinéma, humour, théâtre, danse, littérature, fripes, famille… abonne toi pour recevoir une fois par semaine les conseils sorties de la rédac’ !