Écully, sempre italiano

Très belle troisième édition pour le festival Ciné Italia d’Ecully, entre nouveautés, rattrapages et classiques.

Pendant dix jours, le centre culturel d’Écully et son cinéma proposent une superbe programmation autour de l’Italie, avec expositions, concerts et surtout films, pris dans l’actualité récente du cinéma transalpin ou dans son histoire, dont on connaît la richesse.

à lire aussi : Hungry Hearts

Niveau actualité, deux avant-premières notables : Une belle fin d’Uberto Pasolini, certes tourné en anglais, à Londres et avec un casting 100% outre-Manche — dont l’excellent Eddie Marsan, hélas ici dans un registre monoexpressif et dépressif qui ne rend pas justice à son talent — mais signé par un cinéaste certifié italien. Bon, le film n’est vraiment pas notre tasse de thé, comme on l’expliquera la semaine prochaine au moment de sa sortie… En revanche, on a très envie de découvrir Leopardi de Mario Martone, biopic d’un poète majeur du XVIIIe siècle et étudiant rebelle envers sa famille d’aristocrates conservateurs.

Parmi les films déjà sortis, il n’est pas inutile de conseiller encore et encore Hungry Hearts de Saverio Costanzo, feel bad movie comme on n’ose plus en faire, dont la rugosité et les expérimentations formelles ne s’ôtent pas facilement du crâne, ou encore Reality de Matteo Garone, ne serait-ce que pour se préparer à son prochain film, attendu peut-être du côté de Cannes, The Tale of Tales, avec cette fois un casting international.

à lire aussi : Reality

Enfin, dans les classiques proposés par le festival, il n’y a que du très bon : du Stromboli de Rossellini au Django de Corbucci — un grand écart typique de la santé du cinéma italien après-guerre — en passant par Médée de Pasolini ou Le Grand embouteillage de Comencini, le choix est vaste et varié. Il faudra par ailleurs surveiller un film assez rare, lui aussi signé Comencini, Mon Dieu, comment suis-je tombée si bas ?, comédie noire avec une pointe d’érotisme largement apportée par la belle Laura Antonelli, star des années 70 un peu oubliée — à tort — aujourd’hui.

Christophe Chabert

Ciné Italia
Du 1er au 10 avril, au Centre Culturel Ecully

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Mardi 20 septembre 2016 Fer de lance de la jeune scène techno et house, auteur de DJ sets époustouflants qui ont fait le bonheur des aficionados du Sucre où il était résident, Kosme s'est exilé à... Chamonix pour trouver un nouveau souffle. À savourer ce week-end, du côté...
Mardi 29 mars 2016 01.04.16 > Les Valseuses BASS MUSIC PARTY Un before tout en basse ? Direction Les Valseuses où l'un des piliers de la scène dubstep (...)
Mardi 15 septembre 2015 Mi-août, Ostgut Ton fêtait ses dix ans à domicile. Cette semaine, c'est au Transbordeur et au Sucre que la (panzer) division discographique du célèbre Berghain poursuit les hostilités. Petites natures s'abstenir.
Mardi 7 avril 2015 D’Uberto Pasolini (Ang-It, 1h27) avec Eddie Marsan, Joanne Froggatt…
Mardi 24 février 2015 Après "La Solitude des nombres premiers", Saverio Costanzo prolonge son exploration des névroses contemporaines en filmant l’enfermement volontaire d’une femme, atteinte d’une phobie radicale du monde extérieur. Un film dérangeant dont la mise en...
Lundi 2 février 2015 Chaque mois, Le Petit Bulletin vous recommande ses coups de cœur cinéma ! Au sommaire de ce troisième numéro (...)
Mardi 23 septembre 2014 Chaque semaine à Lyon, on dénombre plus de soirées électro que d'occurrences du mot fuck dans une minute du Loup de Wall Street (soit pas moins de neuf). Histoire d'y voir plus clair, voici les habitués de notre rubrique Insomniaque qui affichent...
Mardi 1 avril 2014 Depuis sa réouverture, Écully cinéma multiplie les initiatives réjouissantes, notamment autour d’une thématique audacieuse mariant musique et cinéma. Cette (...)
Mardi 25 septembre 2012 Entre satire de la télé réalité, comédie napolitaine façon Pietro Germi et portrait stylisé d’un individu au bord de la folie, le nouveau film de Matteo Garrone séduit par ses qualités d’écriture, de mise en scène et par la performance hallucinée de...
Mardi 21 août 2012 De septembre à décembre, le programme de la rentrée cinéma est riche en événements. Grands cinéastes au sommet de leur art, nouveaux noms à suivre, lauréats cannois, blockbusters attendus et peut-être inattendus. Morceaux de choix à...
Mardi 24 avril 2012 Digital Reality / Grasshopper Manufacture - Sur Xbox 360 - 14€

Suivez la guide !

Clubbing, expos, cinéma, humour, théâtre, danse, littérature, fripes, famille… abonne toi pour recevoir une fois par semaine les conseils sorties de la rédac’ !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies destinés au fonctionnement du site internet. Plus d'informations sur notre politique de confidentialité. X