La Comédie de Valence, un CDN incontournable

Depuis cinq ans, Richard Brunel pilote le CDN Drôme-Ardèche avec vigueur et fraîcheur, faisant fait la part belle aux textes contemporains (comme "L'Odeur des planches"). Présentation. Nadja Pobel

Pour qu'un spectacle se fasse, il ne suffit pas d'un bon casting, d'un bon texte et d'un bon metteur en scène. Encore faut-il que lui préside un vrai sens de l'initiative, comme cela fut le cas pour L'Odeur des planches. Il se trouve que le Centre Dramatique National de Valence n'en manque pas, courtoisie de son directeur Richard Brunel, arrivé en 2010 et reconduit pour trois années en janvier dernier.

à lire aussi : Sandrine Bonnaire : «Ce métier est une offrande»

Si au Petit Bulletin nous n'en parlons que rarement, faute d'une édition couvrant l'actualité artistique en Drôme, la Comédie de Valence n'en est pas moins incontournable. Dans la région, elle est même parfois la seule à accueillir certaines productions internationales, à l'image de You are my destiny d'Angelica Liddell et du Trauernacht mis en scène par Katie Mitchell – c'est aussi là-bas que fut donnée la première du Carmen de Dada Masilo lors de la dernière Biennale de la danse. Pour autant, ce théâtre ne prêche pas qu'aux convertis : il s'exporte dans tous genres de lieux (école, chapelle, musée...), emmenant à la rencontre d'un public nouveau des artistes de haut vol comme François Cervantès ou Simon Delétang, partis en «itinérance» cette saison.

Richard Brunel tient aussi à offrir une large part de créations (14 pour 40 spectacles en 2014/15) à des spectateurs qui ont ainsi eu la primeur de découvrir, notamment, Le Chagrin de Caroline Guiela Nguyen, avant que la pièce ne s'installe un mois à Paris, à la Colline, et ne concourt pour le Molière de la metteur en scène d'un spectacle de théâtre public (le verdict aura été rendu le soir du bouclage de ce numéro).

à lire aussi : Sandrine Bonnaire s'enivre de "L'Odeur des planches"

Dans tous les cas, les textes contemporains priment sur les classiques, ainsi que l'ont illustré récemment les travaux de Jeanne Candel, d'Éric Massé ou de ladite Caroline Guiela Nguyen, membres, entres autres dramaturges et comédiens, du collectif artistique de la Comédie valentinoise.

Lui-même très présent, avec de grandes formes comme avec des spectacles plus intimistes, Richard Brunel signera dans un mois une lecture-spectacle du roman En finir avec Eddy Bellegueule d'Edouard Louis avec Micha Lescot au gymnase de l'ESPÉ, dans le cadre du bien-nommé festival homemade Ambivalence(s), qui a pour ambition de faire découvrir de nouvelles voix et reprendra, le 2 juin... L'Odeur des planches !

Nadja Pobel

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Mardi 26 novembre 2019 Tout repose sur l'actrice. Anne Benoît est magistrale dans le rôle d'une femme en souffrance au travail imaginée par la romancière Nina Bouraoui dans un livre à paraître en janvier, "Otages". Richard Brunel accompagne à la mise en scène ce cri,...
Vendredi 7 juin 2019 Jean Bellorini est l'heureux élu nouveau directeur du TNP à compter du 1er janvier 2020. Il a été choisi par les tutelles contre les quatre autres (...)
Mardi 8 septembre 2015 La crème des artistes internationaux (Lepage, Stein, Jarzyna pour une variation sur "Opening Night"...) a beau fouler nos planches cette saison, on aurait tort d'en oublier les pointures rhônalpines. Zoom sur les prochains spectacles de Richard...
Mercredi 20 mai 2015 22 spectacles dont 9 émanant de sa direction ou de ses acteurs permanents : la saison prochaine, le Théâtre National Populaire fera la part belle aux talents maison, à commencer par la création très attendue de "Bettencourt Boulevard" par Christian...
Mardi 28 avril 2015 Renouant avec le théâtre, Sandrine Bonnaire dit avec simplicité l'histoire d'une comédienne déchue et réduite à faire des ménages via le texte autobiographique de Samira Sedira, "L'Odeur des planches". Dialogue avec la plus radieuse des actrices...
Mardi 6 janvier 2015 Après un premier tiers de saison assez calme, l’activité théâtrale s’intensifie nettement cette rentrée. Entre stars de la scène locale et internationale, créations maison et découvertes à foison, revue de détails. Nadja Pobel
Mardi 9 septembre 2014 Outre les spectacles cités dans notre gros plan et les panoramas lisibles par ailleurs, voici une dizaine de spectacles qui attisent notre curiosité ou réveillent de bons souvenirs. Bien plus, en tout cas, que les deux mastodontes avignonnais un peu...

restez informés !

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter