Villa Gillet & Le Petit Bulletin
Immersion dans
L’Atelier des Récits 2022

Cannes 2015, jours 8 et 9. Love, love, love

"Youth" de Paolo Sorrentino. "The Assassin" de Hou Hsiao-Hsien. "Mountains May Depart" de Jia Zhang-ke. "Dheepan" de Jacques Audiard. "Love" de Gaspar Noé.

Dur dur quand même ce festival de Cannes. Comme d’habitude, nous objecte notre petite voix intérieure. Oui, enfin, un peu plus que ça, lui répond-on, agacé. C’est parce que tu as la mémoire courte, renchérit-elle. Non, les pieds en feu et les yeux cernés surtout, tentons-nous pour couper court au débat. Sur quoi on se dit que si l’on en est à écrire ce genre de conversations imaginaires, c’est qu’effectivement il y a comme une forme de surchauffe intérieure et qu’on n’est pas loin de crier, proximité de l’Italie oblige : «Aiuto !»

à lire aussi : Cannes 2015, jour 7. Exercices de style

Youth : la grande mocheté de Sorrentino

À moins que cet appel à l’aide ne soit la conséquence de l’accueil délirant réservé au dernier Paolo Sorrentino, Youth, qu’on considère pourtant clairement comme une horreur, sinon une infamie. C’est à ne plus se comprendre soi-même, tant on était resté sur le souvenir, émerveillé, de sa Grande Bellezza il y a deux ans, où il portait son cinéma rutilant et excessif vers une forme d’absolu, sillonnant les rues romaines avec une caméra virtuose et élégiaque dans un hommage même pas déguisé à La Dolce vita. De "Grande beauté", il n’y a point dans Youth, qui est plutôt d’une grande laideur, autant morale que visuelle.

Transformant un paisible hôtel sur les hauteurs alpines en centre de villégiature pour artistes vieillissants et / ou dépressifs, il parque quelques grandes stars (du cinéma comme Michael Caine et Harvey Keitel, mais aussi du foot, avec l’apparition-gag ridicule de Maradona) qui trompent leur ennui entre promenades dans la montagne, réflexions aigres sur leur vie quotidienne et aphorismes lelouchiens sur la vie tout court. Eux ont le droit, par rapport à tous les autres personnages, à la bienveillance du cinéaste ; normal, ils représentent le relais parfait du regard vieux con / gros beauf de Sorrentino, toujours prompt à caricaturer ceux qui viennent perturber leur quiétude ruminante. C’est d’abord un émissaire de la Reine d’Angleterre qui en prend pour son grade ; puis c’est une pop star qui a eu le malheur de larguer un acteur déprimé car uniquement reconnu pour sa participation à un blockbuster inepte. Parenthèse : dans un remake vulgos de Sils Maria, Sorrentino oppose sans cesse la haute culture européenne — musique classique et cinéma d’auteur — et débilité des produits commerciaux. On a quand même très envie de lui demander des comptes sur son appartenance à la première catégorie, tant son film ne transpire jamais autre chose qu’un berlusconisme grossier et publicitaire…

à lire aussi : Cannes 2015, jour 6. Et Pixar fût…

Malin, Sorrentino a prévu la réponse à ce reproche : à chaque personnage soigneusement moqué correspond un petit moment où il s’agit de renverser les apparences. Bel exemple : la Miss Univers plantureuse que l’acteur ridiculise d’abord comme une bimbo sans cervelle, avant de découvrir que, mince, elle a aussi de la répartie et de l’esprit. Sauf que, in fine, Sorrentino la ramène à l’écran à son cliché : une bombasse silencieuse qui plonge à oilpé dans une piscine. Dans La Grande Bellezza ou même dans le décevant This Must Be the Place, Sorrentino utilisait un procédé du même ordre, mais il avait la délicatesse : 1) de laisser durer les choses sur plusieurs séquences ; 2) de s’en tenir au moment où l’humanisme du regard l’emporte sur le cynisme du préjugé.

Beaucoup plus mal écrit, Youth est victime de sa construction en saynètes paresseuses, et souvent indigentes. Voir Michael Caine se remémorer sa gloire de compositeur en inventant mentalement un concert de vaches ou d’horloges, ou Harvey Keitel fantasmer dans un champ un chorus d’actrices qui se livrent à des caricatures d’extraits de films imaginaires, cela n’est ni drôle, ni inspiré. Sorrentino cherche tellement à séduire le spectateur qu’il déploie une démagogie insupportable, mixant cinéma pour seniors et stylisme superficiel.

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Mardi 1 mars 2022 Événement du côté du Ninkasi avec la venue du commandant en chef de feu Sonic Youth, qui depuis la séparation du groupe phare de l'indie rock américain multiplie les saillies solo comme pour mieux combler et dérouter ses fans éplorés.
Vendredi 3 décembre 2021 Aux Glovettes, à Villard-de-Lans, énorme complexe résidentiel typique des stations de ski, la majorité de l’année les appartements sont vides. Une association créée par quatre femmes fait vivre le bâtiment en dehors de la saison des neiges en le...
Mercredi 6 octobre 2021 Bouleversant, intimidant par tant de sensibilité, Love est un immense spectacle de théâtre dans lequel Alexander Zeldin nous convie dans un foyer d’urgence de l’aide sociale britannique.
Mardi 15 octobre 2019 En guise d’amuse-rétines nocturne, Gaspar Noé a composé un appétissant sandwich cinématographique qui devrait teinter d’une belle couleur rubis les rêves de ses spectatrices et spectateurs. Estomacs délicats et autres ténias, passez votre chemin.
Mardi 9 avril 2019 Le Lavoir Public n’est pas qu’un lieu de clubbing ultra recommandé. C'est aussi le berceau de la parole intime voire crue. Ce sera le cas en avril (...)
Mercredi 13 février 2019 L'album d'Off Models a pour titre Never Fallen in Love et s'ouvre sur un morceau baptisé Fast Life. Et cela résonne étrangement de quelque écho romantico-punk (...)
Mardi 5 février 2019 L’approche de la Saint-Valentin donne des idées tendres de programmation aux grands circuits cinématographiques, qui vont piocher dans le (récent) (...)
Mardi 6 novembre 2018 Au cri dans la nuit, Marta Gornicka préfère la chorale de ces hommes et femmes debouts, dressés face au monde. Le festival Sens interdits offre en son année off cette première date en France du spectacle de la Polonaise à qui il est fidèle.
Mercredi 19 septembre 2018 Le réveillon d’un corps de ballet vire inexplicablement en orgie hallucinatoire et sanglante, rythmée par le tempo du DJ. Après Love, Gaspar Noé signe un nouveau film de beat ; un cocktail de survival et de transe écarlate soignant au passage la...
Lundi 3 septembre 2018 Avant d’enflammer le dancefloor du réveillon en éclusant (avec modération) la sangria cuvée Gaspar Noé, il vous reste quelques films à siroter. Auxquels vous pouvez ajouter des Animaux fantastiques, des Portraits XL d’Alain Cavalier, ou une visite...
Lundi 11 juin 2018 Ruba et Mhiar, poussés hors de Syrie par la répression du régime de Bachar el-Assad, se sont installés à Lyon, où il ont rencontré Bilal, lui-même réfugié Syrien. Tous les trois, ils ont conçu un projet autour de la cuisine de leur pays...
Mardi 31 janvier 2017 On a récemment parlé du vétéran Kirk Douglas comme de l’un des derniers représentants de l’Âge d’or des studios. Mais le vénérable centenaire n’est pas l’ultime (...)
Mardi 13 septembre 2016 Sans retouches et sans barrières, Brontez Purnell et ses Younger Lovers font partie des derniers représentants du lo-fi et du queer-punk californien. Avec des textes crus et une production minimaliste, ils ramènent le rock à ses racines les plus...
Jeudi 1 septembre 2016 La concurrence (ou les confrères) prenant leur temps pour redémarrer la saison en mode diesel, c'est une certaine péniche du quai des Étroits, qui ce mois-ci fait figure de bon élève boulimique, alignant comme des perles les concerts de musique pas...
Mardi 21 juin 2016 Avec cinq longs-métrages en vingt-cinq ans, Whit Stillman semble du genre à se faire désirer. Logique qu’il ait succombé aux charmes de Lady Susan, cultivant la séduction comme l’un des beaux-arts. En résulte une transposition délicieuse du roman...
Jeudi 14 avril 2016 Sortez vos agendas : voici dix concerts à ne pas manquer ce mois-ci ; du show latino où emmener votre maman à l'indie pop dépressive où s'oublier. Par Stéphane Duchêne & Sébastien Broquet.  
Mardi 15 mars 2016 de Dan Trachtenberg (É-U, 1h50) avec Mary Elizabeth Winstead, John Goodman, John Gallagher Jr.…
Mardi 8 mars 2016 de Hou Hsiao-hsien (Taï, 1h45) avec Shu Qi, Chang Chen, Yun Zhou…
Mercredi 2 mars 2016 À Bron, Virginie Despentes dialoguera ce week-end avec Edouard Louis. Et donnera une lecture-concert autour de Louis Calaferte, accompagnée du groupe Zëro. Dotée d’un talent certain pour peindre en quelques phrases le portrait de ses contemporains,...
Mardi 2 février 2016 De César Acevedo (Col, 1h37) avec Haimer Leal, Hilda Ruiz, Edison Raigosa…
Mardi 15 septembre 2015 Salué dans tous les festivals où il est projeté, le nouveau film de Nabil Ayouch parle avec force et subtilité d’amours occultes et tarifées, mais aussi de la condition féminine. À votre avis, laquelle des deux thématiques lui a valu une censure...
Mardi 8 septembre 2015 Deux artistes octogénaires tentent de soulager leurs multiples douleurs dans un hôtel de luxe grouillant de curistes aisés. Après sa réussite "La Grande Bellezza", Paolo Sorrentino s'embourbe en voulant à tout prix amener son film vers une séquence...
Mardi 1 septembre 2015 Cette rentrée 2015 ressemble à une conjonction astronomique exceptionnelle : naines, géantes, à période orbitale longue ou courte, toutes les planètes de la galaxie cinéma s’alignent en quelques semaines sur les écrans. Sortez vos télescopes !...
Mercredi 15 juillet 2015 Le souvenir d’une histoire d’amour racontée par ses étapes sexuelles : Gaspar Noé se met autant à nu que ses comédiens dans ce film unique, fulgurant et bouleversant. Christophe Chabert
Samedi 18 juillet 2015 Jacques Audiard a décroché une Palme d’or avec un très bon film qui n’en avait pourtant pas le profil, même si cette histoire de guerrier tamoul cherchant à construire une famille en France et se retrouvant face à ses vieux démons est plus complexe...
Mardi 30 juin 2015 Chaque mois, Le Petit Bulletin vous propose ses coups de cœur cinéma des semaines à venir en vidéo.
Mardi 16 juin 2015 De Guillaume Nicloux (Fr, 1h32) avec Gérard Depardieu, Isabelle Huppert…
Mercredi 3 juin 2015 Chaque mois, Le Petit Bulletin vous propose ses coups de cœur cinéma des semaines à venir en vidéo.
Lundi 18 mai 2015 "Carol" de Todd Haynes. "Mon roi" de Maïwenn. "Plus fort que les bombes" de Joachim Trier. "Green Room" de Jeremy Saulnier.
Mardi 19 mai 2015 Est-ce par atavisme onomastique ou toponymique? Toujours est-il que Thurston Moore, ci-devant leader éternel devant l'éternel de Sonic Youth, adore le (...)
Mercredi 13 mai 2015 C’est donc La Tête haute qui fera l’ouverture du 68e festival de Cannes ce mercredi 13 mai. Choix étonnant sur le papier, largement justifié une fois le (...)
Mardi 3 mars 2015 Cinquième bougie pour Écrans Mixtes, le festival de films LGBT, et jolie édition 2015 avec comme invité d’honneur le cinéaste grec Panos H. Koutras et des films inédits aussi pertinents sur leurs sujets que surprenants dans leurs formes. Christophe...
Mardi 3 mars 2015 Ni tout à fait la même, ni tout à fait une autre, Rosemary Standley change de peau musicale comme on change de costume – et ceci d'autant plus aisément (...)
Mardi 24 février 2015 Un titre qui annonce la fin des haricots, une pochette représentant la Tour de Babel, ce totem effondré de l'excès de zèle mégalomane, une entrée en matière tribal-world-SM : sur son dernier album Cult of Youth ne fait pas semblant d'annoncer très...
Mardi 27 janvier 2015 De Ruben Östlund (Suède-Dan-Norv-Fr, 1h58) avec Johannes Bah Kuhnke, Lisa Loven Kongsli…
Mercredi 12 novembre 2014 L’aborigène Nosfell a délaissé le Klokochazia et traversé plusieurs années de danse contemporaine, aux côtés du chorégraphe Philippe Decouflé pour la création Octopus, (...)
Mardi 14 octobre 2014 Il y a quelque chose de magique dans la musique de Dan Snaith – ici sous l'avatar de Caribou, car il en a d'autres, comme Manitoba, inutile donc de (...)
Mardi 23 septembre 2014 Dans la collection automne-automne musicale, la tendance est clairement à l'indie rock, cette notion floue et changeante qui pourtant se nourrit d'une évidence : quelles que soient sa nature, sa forme, son humeur, son envie, quand on voit un artiste...
Mardi 15 juillet 2014 Comme dans les années 80, la saison estivale est devenue le moment privilégié pour exposer des classiques dans les salles. La moisson 2014 est belle du côté du Comœdia, avec notamment un thriller génial de John Frankenheimer et les aventures...
Jeudi 26 juin 2014 Cette année encore, le festival d'été de la Ville de Grenoble a frappé très fort en termes de programmation : l'éventail est non seulement toujours aussi large, (...)
Mardi 29 avril 2014 On allait écrire que dans le Love Letters des laborantins pop de Metronomy, infiniment bien produit et qui régalera sans doute les amateurs de vinyles et (...)
Mardi 22 avril 2014 Trois RDV nocturnes à ne pas manquer cette semaine : Avatism au Club Transbo, Le Loup au Terminal et Seth Troxler au Sucre. Benjamin Mialot
Mardi 18 février 2014 Retour en grande forme de Jim Jarmusch avec ce film à la force tranquille qui imagine des vampires dandy, rock’n’roll, amoureux et dépressifs, gardiens d’une culture mise en péril par la révolution numérique. Christophe Chabert
Jeudi 2 janvier 2014 Après une année 2013 orgiaque, 2014 s’annonce à son tour riche en grands auteurs, du maître Miyazaki à une nouvelle aventure excitante de Wes Anderson en passant par les vampires hipsters croqués par Jarmusch et les flics tarés de Quentin...
Jeudi 12 décembre 2013 Révélé par un premier one-man-show prodigieusement schizophrène dans lequel il racontait son dépucelage sur un texte de Jocelyn Flipo, Alex Ramirès revient avec Alex Ramirès est un grand garçon, "spectacle de la maturité" aussi jubilatoire...
Mardi 3 décembre 2013 À partir de quatre faits divers qui deviennent autant d’histoires se répondant les unes aux autres, Jia Zhang-Ke signe son film le plus aventureux, ainsi qu’une très courageuse vision de la Chine contemporaine, entre colère des anciens et désespoir...
Vendredi 29 novembre 2013 Un formidable documentaire sur les choristes noires américaines qui, des années 60 à aujourd’hui, ont écrit à l’ombre de la célébrité une page de l’histoire musicale anglo-saxonne, de la soul au rock, mais aussi une page de l’Histoire...
Jeudi 28 novembre 2013 Quoi de plus beau que la métamorphose d'une chenille en papillon ? Celle de Mount Kimbie, duo d'avant-gardistes de la bass music devenu paire d'orfèvres pop. Benjamin Mialot
Vendredi 23 ao?t 2013 Le cinéma de patrimoine, par-delà le festival Lumière, va-t-il devenir le prochain enjeu de l’exploitation lyonnaise ? En attendant d’aller voir de plus près ce qui se passe en la matière, revue des classiques à l’affiche dans les mois à venir et...
Mercredi 10 juillet 2013 D’Eliza Hittman (ÉU, 1h22) avec Gina Piersanti, Ronen Rubinstein…
Lundi 27 mai 2013 En couronnant ce qui est incontestablement le meilleur film de la compétition, "La Vie d’Adèle" d’Abdellatif Kechiche, Steven Spielberg et son jury ont posé un beau point final à un 66e festival de Cannes passionnant en son centre, sinon dans ses...
Mercredi 22 mai 2013 L’errance estivale d’un écrivain qui n’écrit plus dans la Rome des fêtes et des excès. Derrière ses accents felliniens, le nouveau film de Paolo Sorrentino marque l’envol de son réalisateur, désormais au sommet de son inventivité visuelle et...
Jeudi 16 mai 2013 Lorsqu’il s’agit de déterminer qui diable fut le parrain du grunge, on pense, privilège de l’âge, à Neil Young, mais on a tendance à oublier Thurston Moore - (...)
Jeudi 16 mai 2013 Créature à trois pattes et famille dysfonctionnelle, Dinosaur Jr. fut l’un des piliers de l’indie rock des années 80-90 et un annonciateur du grunge, avant d’exploser en une déflagration d’egos et de non-dits. Miraculeusement rabiboché en 2005, le...

restez informés !

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter