La musique de chambre sans domicile fixe

​Le lyrique a l’Opéra, le symphonique l’Auditorium, le baroque la Chapelle de la Trinité… Mais : et la musique de chambre ?

À Lyon, la question se pose pour les mélomanes en quête d'intimité, du plaisir d’écouter la musique en petit format, comme pour ceux qui préfèrent l’épure des sonates et quatuors aux grands raouts orchestraux. Où écouter – et dans de bonnes conditions sonores – de la musique de chambre ?

L’offre de concerts est pourtant abondante et de qualité, mais les lieux pas toujours appropriés. À l’ONL, les membres de l’orchestre se produisent dans l’immensité du plateau de l’Auditorium, tandis que ceux de l’Orchestre de l’Opéra investissent le cadre sublime – mais acoustiquement discutable – du Grand Studio du Ballet.

L’association Fortissimo, elle, présentera une septième saison de concerts alléchante en invitant de très beaux artistes à se produire dans le cadre peu glamour et si mal identifié du Palais de la Mutualité – Salle Édouard Herriot (vous connaissez ?) où, là encore, l’écrin n’est pas à la hauteur.

Dis, Molière, quand reviendras-tu ?

Et pourtant, il n’en a pas toujours été ainsi. Le joyau lyonnais de la musique de chambre, c’est assurément la Salle Molière, port idéal en tout point de la musique de chambre (600 places, acoustique chaleureuse et précise) lové dans le Palais Bondy, dans le Vieux Lyon. Une salle centenaire qui a accueilli les plus grands chambristes et été le centre du regretté festival Les Musicades, fermée depuis plusieurs saisons pour travaux.

Depuis sa fermeture, les principaux organisateurs de concerts sont en errance : Piano à Lyon et la Société de Musique de Chambre de Lyon se sont repliés Salle Rameau sans y trouver ni une acoustique propice, ni le confort attendu par un public exigeant. Vieillotte sans être décrépie, la Salle Rameau, qui aurait bien besoin d’un lifting elle aussi, supporte des oeuvres massives pour le piano, mais peine à flatter les ensembles à cordes ou vents ou à restituer des répertoires plus fragiles.

Pour la Société de Musique de Chambre, dirigée par Eric Desnoues (également Kappellmeister à La Trinité), la fréquentation à Rameau baisse et l’équipe trépigne de pouvoir retrouver la Salle Molière, dont la Ville de Lyon espère ré-ouvrir les portes début 2016, sans annoncer de date précise. L’impatience est telle que ladite Société a programmé des concerts Salle Molière dès février 2016… sans avoir l’assurance que les travaux seront finis à l’heure.

6 concerts de musique de chambre à ne pas rater.

Pénétrer dans le Grand Studio du Ballet de l’Opéra, perché tout en haut du dôme conçu par Jean Nouvel, est une chance rare. Pour le plaisir des yeux et des oreilles, l’Opéra a la bonne idée d’y programmer des concerts des musiciens de son orchestre, dont un programme pour ensemble à vents les 7 et 8 novembre avec notamment des oeuvres de Mozart et de son neveu Carl Maria von Weber.

Fortissimo présente pour sa part un récital du pianiste Jean-Claude Pennetier le 24 novembre au Palais de la Mutualité : une soirée dédiée à l’intégrale des Nocturnes pour piano de Gabriel Fauré, assurément bien servie par l’un des spécialistes français de cet instrument.

Intégrale toujours : le Quatuor Danel livrera toute l’œuvre incandescente pour quatuor à cordes de Chostakovitch les 15, 16, 17 décembre en Salle Varèse sous la double égide du CNSMD et de la Société de Musique de Chambre de Lyon.

À l’ONL, on vous invite à ne pas rater le concert d’octuor de violoncelles, ne serait-ce que pour la première des Bachianas Brasileiras de Villa-Lobos, trésor mélodique du compositeur brésilien, le 3 avril.

Du côté de Piano à Lyon, on accueille le gratin pianistique Salle Rameau, et certains soirs les pianistes vont par deux, comme pour cette soirée à quatre mains qui réunira les merveilleux Martha Argerich et Nicholas Angelich le 13 avril. Un programme flamboyant qui a pour cœur la transcription pour deux pianos du monumental Sacre du Printemps de Stravinsky.

Outre les organisateurs, il y aussi les artistes lyonnais. Saluons pour finir le Quatuor Debussy, qui prouvera encore sa versatilité le 9 janvier au Radiant-Bellevue pour un concert Bach entre jazz et classique avec le pianiste Jean-Philippe Collard-Neven.

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Jeudi 30 décembre 2021 Immuable tradition pour certains, baptême du feu pour d’autres, le réveillon est une belle occasion d’assaillir les café-théâtres. Tour d’horizon de la programmation du 31 décembre pour mettre en boîte 2021 et saluer 2022.
Mardi 11 février 2020 Il n'aura échappé à personne que Gabriel Kahane est l'un de nos chouchous, nous qui l'avions invité lors d'un Petit Bulletin Live à livrer son premier concert (...)
Mardi 24 septembre 2019 Mise en ébullition à tous les étages, chocs esthétiques en perspective, mélanges des genres qui réjouissent par avance : la musique classique n’a jamais été aussi vivante.
Mardi 19 juin 2018 Cordes en ballade, 20e édition ! Toute en joie, en étonnements multiples, en convivialité : le pari initial a dépassé les espérances.
Lundi 30 octobre 2017 La première édition du Petit Bulletin Festival s'est achevé ce dimanche 29 octobre en La Chapelle de la Trinité. Une première réussie avec trois concerts complets mais surtout trois moments hors-du-temps dans la droite ligne de l'ambition du...
Mercredi 20 septembre 2017 ​Dans le cadre unique de la Chapelle de la Trinité, Keren Ann honorera l'invitation du Petit Bulletin festival de venir illuminer d'arrangements pour cordes ses plus belles chansons avec la complicité de l'indispensable Quatuor...
Mardi 20 juin 2017 Pour sa 19ème édition, le festival Les Cordes en Ballade nous emmène parcourir le monde entier à la rencontre des "cultures en harmonie". Au cœur de l’Ardèche méridionale, le Quatuor Debussy, initiateur de l’évènement, a su conquérir un large...
Mardi 13 juin 2017 C'est décidé ! Nous lançons notre propre festival, en partenariat avec nos amis de Rain dog productions et en coréalisation avec Les Grands Concerts ! La suite logique des PB Live itinérants, qui se sont baladés dans la cité depuis novembre 2013,...
Jeudi 31 mars 2016 Virtuose aux talents multiples comme New York en a produit de bien beaux ces derniers temps, compositeur — au sens classique du terme — songwriter, storyteller, Gabriel Kahane est surtout un génie, d'une grande humilité, de la variation sur un même...
Mardi 5 janvier 2016 On vous a offert un agenda tout neuf pour 2016 ? Entre autres bonnes résolutions, vous allez pouvoir noter les rendez-vous classiques immanquables (...)
Vendredi 18 décembre 2015 Ça y est, le Petit Bulletin Live additionnel de Yael Naim et du Quatuor Debussy (le 31 janvier à la Chapelle de la Trinité) est lui aussi complet. Vous (...)
Mercredi 25 novembre 2015 Il y a peu, nous avions le regret de vous annoncer l'annulation du PB Live de San Fermin – le groupe ayant choisi de prendre ses distances (...)
Mardi 15 septembre 2015 À la faveur d'un concert d'après Fourvière au Lavoir Public, le 15 juin dernier, Yael Naïm et le Quatuor Debussy (on ne présente plus ni l'un, ni l'autre) (...)
Mercredi 24 juin 2015 «Le violon, de deux choses l’une ; ou tu joues juste, ou tu joues tzigane.» Cet été, Les Cordes en Ballade tordent le cou à cette chanson de Bobby Lapointe et prennent pour thème "Alla Zingarese" : à la tzigane. Philippe Yves
Mardi 9 juin 2015 En 2013, les Nuits de Fourvière étaient illuminées par "Opus", rencontre au sommet de la compagnie Circa et du quatuor Debussy le temps d'une vision sublimée d'un art collectif. Bonne nouvelle, celles de 2015 le sont aussi. Charline Corubolo
Mercredi 25 mars 2015 Des adieux, des retrouvailles, des rencontres : bien que moins surprenante que sa prédécesseur, la 22e édition des Nuits de Fourvière promet son lot d'émotions fortes. Benjamin Mialot
Jeudi 26 juin 2014 En plein cœur de l’Ardèche, le Festival Cordes en Ballade prépare une seizième édition latine. Le Quatuor Debussy à la commande depuis l’origine, on s’attend à de l’inattendu, forcément ; à de l’humour et du décalage parfois ; à de la haute volée...
Mardi 3 juin 2014 Sept ans après sa création à (feu) la Biennale du Théâtre jeune public, voici revenir "Jérémy Fisher", conte lyrique sur l’altérité et le courage d’être soi. On replonge. Nadja Pobel
Mardi 18 juin 2013 Pour la quinzième édition de Cordes en Ballade, intitulée "De Bach à Haydn, la musique en héritage", le quatuor Debussy a mijoté une programmation culottée et jouissive, remplie de petits objets musicaux rares. Pascale Clavel
Dimanche 26 février 2012 Dans le monde confidentiel de la musique de chambre, le Quatuor Debussy fait office d’ovni bienvenu. Il propose à l’infini des rencontres avec des univers artistiques étonnants : choc esthétique assuré. Depuis plus de vingt ans, les quatre...
Jeudi 29 septembre 2011 L’Opéra de Lyon ouvre sa saison avec un Nez d’anthologie, étonnant et déconcertant, celui de Dimitri Chostakovitch, compositeur russe plus connu pour sa musique de chambre sombre et bouleversante, que le quatuor Debussy fera entendre en parallèle de...
Jeudi 17 mars 2011 Pendant le Festival Mozart, le très fameux Requiem va sonner, mais de manière toute particulière et déroutante. Le lundi 28 mars, dans la grande salle de (...)
Jeudi 19 novembre 2009 Fauve indomptable, pianiste hors paire, femme caractérielle, Martha Argerich est de retour. Piano à Lyon lui ouvre ses portes les 26 et 28 novembre, salle (...)
Jeudi 16 octobre 2008 Piano à Lyon, nouvelle saison. L’événement est attendu, le public se bouscule, les abonnés ne connaissent pas la crise et Jérôme Chabanne jubile. Il a bien (...)
Mercredi 3 octobre 2007 Pour la joie des passionnés de piano et de musique de chambre, une 3e saison de Piano à Lyon s'ouvre en octobre. La fine fleur, le gratin, le «nec plus» (...)

Suivez la guide !

Clubbing, expos, cinéma, humour, théâtre, danse, littérature, fripes, famille… abonne toi pour recevoir une fois par semaine les conseils sorties de la rédac’ !