À l'Auditorium, le requiem de Tigran

Tigran Hamasyan

Auditorium de Lyon

ce spectacle n'est pas à l'affiche actuellement

Habitué des festivals de jazz (notamment lyonnais) découvert par Stéphane Kochoyan de Jazz à Vienne, on a tendance à oublier que Tigran Hamasyan a étudié en premier lieu cette musique à Erevan, où sa famille déménagea lorsqu'il était enfant (il est né à Giumri). On est donc peu étonné que ce pianiste-caméléon ait eu besoin de rendre au pays de ses racines plus encore qu'il ne l'a fait par le passé.

On est encore moins étonné qu'il fasse en cette année 2015 qui marque le centenaire du début du génocide arménien – reconnu à ce jour et sous ce terme par 23 pays dans le monde en dépit de ses 1, 5 millions de victimes. Or, c'est bien le devoir de mémoire qui est au cœur du projet de Tigran : livrer un «requiem contre l'oubli». Pour cela, il s'est attaché les services du Yerevan Chamber State Choir (un choeur de chambre traditionnel arménien) et a adapté solennellement des pièces musicales arméniennes traditionnelles ou religieuses.

Réunies sur un disque, leur destin principal est d'être joué dans cent lieux de culte à travers le monde. À l'Auditorium, le 9 octobre, Tigran fera une petite entorse à cette intention originelle mais, après tout, cet endroit est aussi un peu un lieu de recueillement.

pour aller plus loin

vous serez sans doute intress par...

Mercredi 14 octobre 2020 Faut-il faire la queue près d’une heure pour une pizza margherita ? Non, mais réserver dans la nouvelle brasserie italo-branchée du groupe Big Mamma, pourquoi pas.
Mardi 11 avril 2017 Toujours au sommet, cette fois du Mont Ararat où son dernier disque puise son inspiration, Tigran Hamasyan revient après plusieurs années hors des sentiers battus au piano solo, formule qui l'a révélé comme un prodige du jazz et de la musique...
Mardi 29 septembre 2015 De mémoire de rats de salle de concert, cette rentrée musicale est l'une des plus chargées que la ville ait connue. Qu'à cela ne tienne, ce ne sont pas dix concerts que nous vous avons tagués comme "incontournables" cette année, mais une vingtaine....
Mardi 22 septembre 2015 Du côté de l'AOC "world, soul, jazz, etc.", le fourre-tout est de rigueur, les talents pluriels et les esthétiques en quinconce. Si bien qu'on ne sait plus où donner de la tête. Eh bien c'est juste ici, un peu partout.
Mercredi 24 juin 2015 Entre éternels retours et renouvellement forcenés des talents, Jazz à Vienne continue pour sa 35e édition de puiser aux sources du jazz tout en se posant en laboratoire de la musique de demain. Stéphane Duchêne
Mardi 24 mars 2015 La programmation de Jazz à Vienne ? Du classique jamais trop classique, des habitués qui prennent le temps de se changer, des têtes d'affiches de tous ordres. Bref, Vienne tel qu'en lui même : ni tout à fait le même, ni tout à fait un autre....
Vendredi 24 janvier 2014 En clôture de Saint-Fons Jazz et en co-production avec Jazz à Vienne, l’Auditorium accueille Tigran Hamasyan et son Shadow Theater. L’occasion d’assister à l’impressionnante métamorphose d’un jeune prodige jazz en créature pop ubiquiste, dotée d’une...
Jeudi 21 juin 2012 Qui dit été dit festivals, qui dit festivals dit jazz, qui dit jazz dit Jazz à Vienne, point de rencontre annuel de la grande migration des jazzeux du monde entier. Stéphane Duchêne
Jeudi 31 mai 2012 Très orientée «nouveaux talents» en plus de quelques valeurs sûres, Fort en Jazz joue cette année la politique de l'offre rafraîchissante et du talent juvénile qui transpire par tous les pores du jazz et de ses dérivés. Stéphane Duchêne

Suivez la guide !

Clubbing, expos, cinéma, humour, théâtre, danse, littérature, fripes, famille… abonne toi pour recevoir une fois par semaine les conseils sorties de la rédac’ !