Nuits sonores s'ouvre au monde

Le festival lyonnais dévoile l'intégralité de sa programmation : moins de techno, plus de concerts et une large ouverture vers l'hémisphère Sud pour cette quatorzième édition.

#Éditorialiser : tel est le maître mot (hashtag ?) revenant dans la bouche des concepteurs de Nuits sonores, Vincent Carry le directeur et Pierre-Marie Ouillon, l’un des programmateurs, ces derniers jours. À force de penser la presse de demain lors des dernières éditions de l’European Lab, les voilà concevant leur festival imaginatif comme un journal : tels des rédacteurs en chef, en thématisant, en éditorialisant. Force est de constater quelques évolutions dans cette ligne éditoriale, la première étant une prise de risque et sûrement le fruit d’une mûre réflexion : à l’heure où la techno est partout dans le monde, qu'elle remplit clubs et festivals avec le moindre DJ, à commencer par Lyon où il est devenu difficile de danser sur un autre style de musique, eh bien Nuits sonores prend le contre-pied et, tout en persévérant dans un positionnement rock qui a toujours fait partie de son ADN, s’ouvre désormais en très grand à la sono mondiale.

Oh, il y avait bien eu des incursions : on se souvient des sénégalais de Jeri Jeri, géniaux mais un peu perdus au milieu des platinistes, en 2013. Cette fois, le vendredi, une halle entière sera dédiée à l’Afrique 2.0 : de Konono n°1 à Mbongwana Star (réunion d’anciens Staff Benda Bilili et de Doctor L), le Congo sera à l’honneur en version live. Les deux berlinois de Africaine 808, géniaux dans leur manière de malaxer le dancefloor façon pimenté, seront sur la même affiche - comme une autre paire qui s'est fait sa place sous les baobabs de la nuit parisienne, Pouvoir Magique, représentants de la bande Mawimbi. Auntie Flo se chargeant de clôturer la nuit.

Ouvrir les frontières

La même halle le lendemain voyagera du côté du Moyen-Orient, faisant se côtoyer merveilles d’Israël (A-Wa) et de Palestine (47Soul) avec l’électro chaabi égyptien de Islam Chipsy & EEK et les trouvailles du bassin méditerranéen de l’espagnol DJ K-Sets, autre digger de l'impossible. Deux nuits colorées complétées par des propositions éparses (la nueva cumbia de Las Yegros dans le parcours du jeudi) qui pourraient, espère-t-on, influencer la nuit locale vers plus de diversité à l’avenir.

La techno n’en est pas pour autant totalement absente, mais plus discrète : Max Cooper clôturera la Halle 1 le samedi soir, mais cette scène sera largement rock le reste de la soirée (les locaux Last Train, The Coathangers d’Atlanta, la brit pop de Palma Violets et même le nouveau projet new wave de The Hacker, Amato Live). Autre gros point de rendez-vous en ce samedi : la Halle 2 métamorphosée en temple de la house, en Paradise Garage idyllique, avec la légende Lil Louis décidément de retour au plus haut niveau, l'échappé de chez Concrete, S3A, et enfin le merveilleux et hédoniste DJ Harvey.

Parmi les autres noms remarqués, James Holden en live avec le percussionniste Camilo Tirado (vendredi, Halle 2) comme les autrichiens de Elektro Guzzi ou Moderat la veille confirment une autre tendance lourde de cette édition, déjà largement entrevue sur la programmation des NS Days : l’accent est mis sur les concerts plus que sur les DJ sets. Même si c’est à l’un des meilleurs manieurs de platines qu’est confiée l’inauguration du mercredi, Michael Mayer, emmené dans les valises du C/O Pop de Cologne qui sera l’un des deux festivals invités via We Are Europe.

Pour le grain de folie supplémentaire, on comptera sur le crew Garçon Sauvage investissant la Halle 3 le mercredi : de Peaches à Khing Khan, l’autre hashtag pour conclure sera #déjanté. SB

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Lundi 18 octobre 2021 L'utilisation temporaire de Fagor-Brandt est prolongée jusqu'en novembre 2023, à la demande des acteurs culturels occupant le lieu. Mais rien n'est résolu pour la suite qui, au contraire, semble se compliquer, la Métropole n'ayant rien anticipé.
Mercredi 25 ao?t 2021 Food Society, l'une des deux nouvelles extensions gastronomico-cool de la Part-Dieu, en envoie plein la vue. Côté goût, ce n'est pas encore ça, par contre.
Jeudi 29 avril 2021 Nuits sonores aura lieu pour la première fois en été, fin juillet, avec un format adapté, assis ou couché — mais bel et bien à Fagor-Brandt. L'European Lab se déroulera en juin uniquement sur Internet.
Vendredi 17 avril 2020 C'était prévisible : pourtant déjà reporté à fin juillet, le festival de musiques électroniques lâche l'affaire une seconde fois. Il n'y aura probablement pas d'édition 2020.
Lundi 23 mars 2020 Cette fois, c'est officiel : Nuits sonores reporte à son tour son édition 2020, qui se déroulera donc du 22 au 26 juillet. Les principaux modules (les (...)
Lundi 9 mars 2020 Le virus Covid-19 qui se répand partout dans le monde a contraint le gouvernement à limiter les rassemblements publics à 1000 personnes jusqu'au 15 avril : tour d'horizon des salles impactées.
Mercredi 29 janvier 2020 Dévoilement intégral ou presque de la programmation de Nuits sonores 2020 : une édition qui regarde beaucoup vers le passé et se recentre comme rarement sur la musique électronique, tout en continuant à dénicher de nouvelles pépites. On...
Mardi 8 octobre 2019 Le président de la Métropole David Kimelfeld a décidé de faire de l'urbanisme transitoire un axe fort de la fin de son mandat comme de sa campagne électorale à venir, lançant des projets visant Fagor-Brandt, la Halle Debourg ou les Halles Sernam à...
Mardi 11 juin 2019 Beaucoup de dub, une carte blanche à Hadra, une autre à EZ! : ceux qui veulent skanker seront à Démon d'Or fin juin.
Jeudi 23 mai 2019 Avec ses 200m2 situés à quelques pas du Sonic, Baston est le nouveau QG des cultures alternatives, féministes et queer. Un lieu de boom et non de teuf. On vous explique.
Mercredi 6 février 2019 La programmation de Nuits sonores est presque intégralement dévoilée, et l'on note une nouvelle évolution avec l'arrivée de la pop au sein du festival, avec Charlotte Gainsbourg et Flavien Berger. La révélation Nova Materia, le duo Tony Allen &...
Mardi 12 février 2019 Récemment nommée à la tête du Musée d'Art Contemporain et de la Biennale d'Art Contemporain, Isabelle Bertolotti nous fait part de ses projets et de ses grandes lignes directrices. Où l'on apprend que les anciennes usines Fagor-Brandt pourraient...
Mardi 8 janvier 2019 Pour les festivals comme pour la météo, il n'y a plus de saison : zoom sur les noms d'ores et déjà dévoilés de Nuits sonores et Nuits de Fourvière, et sur la programmation de Transfer et des Chants de Mars.
Lundi 30 avril 2018 Considéré comme l'un des grands rénovateurs du jazz, Kamasi Washington, saxophoniste proche du milieu hip-hop et grand transcendeur de styles, est cette année l'invité d'un concert spécial qui ouvre pour la première fois ses portes à cette...
Mardi 9 janvier 2018 C'est une première : l'emblématique Nova Mix Club, l'émission de Nova qui prend le pouls de la scène électronique en prise directe avec sa source, le club, (...)

Suivez la guide !

Clubbing, expos, cinéma, humour, théâtre, danse, littérature, fripes, famille… abonne toi pour recevoir une fois par semaine les conseils sorties de la rédac’ !