Limiñanas/Comelade : crème de la crème catalane

Don't mess : The Liminanas & Pascal Comelade + 202 Project

Transbordeur

ce spectacle n'est pas à l'affiche actuellement

Comme il était temps que se réunissent sur disque les garagistes vintage de Limiñanas et leur génial ami bricoleur Pascal Comelade ! Ce fut fait en 2015 avec Traité de Guitarres Triolectiques. Comme il était temps aussi qu'ils montent une dream team catalane sur scène, pour nous montrer leur bric à branque.

« Attention, à jouer au génie, on risque de le devenir ». Ainsi finissions-nous il y a deux ans un article consacré aux Limiñanas, duo garage des environs de Perpignan, mettant ainsi leur destin dans la bouche de Salvador Dali (Cali, Perpignanais lui aussi, n'étant pas disponible).

à lire aussi : Les nombrils du monde

On ne va pas vous dire que les Limiñanas sont devenus les génies pour lesquels leurs disques fiers à bras et désinvoltes, leur j'm'enfoutisme pas vendeur, donnaient l'impression qu'ils se prenaient. Leur étonnant succès US semblait le confirmer, quand en France ils étaient quasi inconnus – cela va changer on vous l'annonce avec la sortie de Malamore en 2016.

Même si dans leur genre, inclassable et incassable, ils sont assez géniaux – ce qui n'est pas tout à fait pareil. À défaut de devenir tout à fait ce génie, Lionel et Marie Limiñana ont eu l'idée – de génie – d'aller à la rencontre (ou peut-être est-ce l'inverse ? Ou peut-être sont ils allés l'un vers l'autre) d'un autre génie Catalan.
Non, toujours pas Cali, mais Pascal Comelade. Catalan casanier comme eux en même temps que, comme eux, increvable voyageur musical, brocanteur esthétique, bavard mutique et enfin, comme eux toujours, alchimiste aux faux airs fumistes car stakhanoviste par plaisir uniquement.

à lire aussi : Comelade imaginaire

Dick Dale ne vient pas de Bompas

Il était temps que naisse un disque comme Traité de guitarres (sic) tricolectiques (à l'usage des portugaises ensablées). Parenté il y avait entre le lapin garage yéyé diffracté des Limi et la carpe pop désossée de Pascal le grand frère, fruit d'une passion commune pour les instruments vintage, la récup' et le bricolage. Les Limiñanas et Comelade sont de ces musiciens dont les studios ressemblent à la fois à des ateliers de peintres (Comelade est peintre), des salles de jeux pour grands enfants et des dépôts d'encombrants. Et comme dans leur cerveau c'est à peu près le même foutoir, la friction de neurone ne pouvait tourner qu'au feu d'artifice à la moindre étincelle.

Le résultat, entre fuzz et piano jouets, claviers analogiques et guitares amochées, peut paraître schizophrène – mais c'est sans doute parce que comme l'énonce l'un des titres du disque « You're never alone with a schizo » –, bric à branque sonique propre à désensabler les portugaises puisque cela semble être le programme annoncé. Comme la bande-son d'un film de surf expérimental tourné à Bompas, même si Dick Dale n'était pas de Bompas, comme ils le jouent en hommage au Père de la surf music. Un film de récup' tourné avec du matériel imaginaire ou inversement. Par Dali, par exemple. Un génie quoi.

Les Limiñanas & Pascal Comelade
Au Transbordeur vendredi 26 février

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Mardi 20 mars 2018 C'est tout l'art des Limiñanas que de convoquer sur un album des invités aussi disparates que Pascal Comelade, au piano, Peter Hook et sa basse mélodique, (...)
Mardi 20 mars 2018 Avec Shadow People, un disque détonnant produit par Anton Newcombe, le meilleur groupe garage catalan du monde, The Limiñanas, a livré en début d'année son album le plus abouti, le plus libre, et peut-être le plus personnel. Et frappé un gros coup...
Mardi 13 mars 2018 C'est avec Côme ce samedi 17 mars à Léo Ferré, puis Klô Pelgag à l'Odéon le lendemain que débute le festival Les Chants de Mars, labellisé chanson française (au sens très (...)
Mardi 9 janvier 2018 La trêve des confiseurs à peine achevée, la dinde à peine digérée, voilà que redémarre déjà la saison des concerts. Pour vous éviter une autre indigestion, nous avons sélectionné pour vous, d'une main innocente, incontournables et découvertes de...
Mardi 5 avril 2016 Entre une réédition d'A-ha et un disque de Xiu Xiu jouant la musique de Twin Peaks, le Disquaire Day, c'est plus de 200 références tous azimuts, toutes périodes, inédits, rééditions, collector, attrape-couillons, ayant pour seul point commun le...
Mardi 23 juin 2015 You're Never Alone with a Schizo. Le titre du cinquième morceau du vingt-huitième album (selon la police) de Pascal Comelade (une embardée garage avec les (...)
Mercredi 25 mars 2015 Des adieux, des retrouvailles, des rencontres : bien que moins surprenante que sa prédécesseur, la 22e édition des Nuits de Fourvière promet son lot d'émotions fortes. Benjamin Mialot
Mardi 11 février 2014 Duo perpignanais parti à la conquête de l'Amérique avant même qu'on ait entendu parler de lui en France, The Limiñanas se pointe déjà avec son troisième album, une allure dingue et une geste musicale quasiment indescriptible faite de psychédélisme...
Dimanche 12 mai 2013 Nuits Sonores, c'est terminé. Déjà ? Déjà. A se demander si un an d'attente pour quatre jours de réjouissances, ce n'est pas un peu cher payé. Au vue de la somme de glorieux souvenirs que nous avons emmagasinés lors de la dernière journée de cette...

Suivez la guide !

Clubbing, expos, cinéma, humour, théâtre, danse, littérature, fripes, famille… abonne toi pour recevoir une fois par semaine les conseils sorties de la rédac’ !