Villa Gillet & Le Petit Bulletin
Immersion dans
L’Atelier des Récits 2022

William Marx : « La Haine vaut mieux que l'indifférence »

Invité à réfléchir au(x) "Devenir(s) de la littérature", William Marx est l'auteur du savoureux La Haine de la Littérature où, de Platon le chasseur de poètes à Sarkozy l'allergique à La Princesse de Clèves, cet historien des Lettres recense, explique, réfute et moque 2500 ans d'attaques répétées.

Pourquoi vous être intéressé à La Haine de la Littérature ?
William Marx : Il faut comprendre ce livre comme une déclaration d'amour à la littérature, mais une déclaration à l'envers. Cette discipline est en but depuis la plus haute antiquité à une hostilité très forte, et c'est peut-être ce qui l'a construit. Il me semblait important de la resituer dans ce contexte, d'énumérer l'ensemble des arguments qui lui ont été objectés et surtout d'y répondre. Ce livre se présente comme un éloge paradoxal de la littérature : à chaque attaque, parfois ridicule, j'oppose un antidote.

On est surpris d'apprendre que les premiers pourfendeurs de la littérature furent les plus grands philosophes.
L'ensemble des arguments énoncés depuis 2500 ans contre la littérature se trouvent quasiment tous chez Platon. La philosophie, historiquement, est née contre la poésie et ce discours que nous appelons aujourd'hui littérature. À l'époque, Platon rêve d'un État autoritaire totalement idéologique qui serait dirigé par les philosophes. Il va donc essayer de contester un certain nombre d'autres autorités, comme celle du poète – qui a alors une vraie fonction civique et politique – au profit d'un discours fondé sur la Raison. Depuis, on n'a fait que reprendre ces arguments à d'autres profits.

Vous dites que la littérature s'est en partie construite sur cette hostilité que vous nommez "antilittérature", ce livre était-il pour vous une tentative de définition, en creux, de l'objet littéraire ?
Oui, c'est le vrai projet. Ces discours contre la littérature sont un instrument merveilleux parce qu'ils la définissent depuis son dehors. Petit à petit avec l'apparition de la philosophie, des sciences, des discours religieux, la littérature se retrouve dépouillée de son pouvoir mais se trouve toujours là où l'on ne l'attend pas. Elle parle du monde, elle énonce un certain nombre de vérités, elle peut servir de modèle d'action, mais elle le fait sans la légitimité des scientifiques, des pédagogues, des philosophes, des sociologues, des historiens, qui parlent du monde de manière justifiée. Le pouvoir de la littérature est illégitime par excellence.

Vous écrivez que nous avons réalisé le rêve de Platon : la littérature a perdu toute autorité, elle est juste bonne à meubler les heures perdues.
Si Platon revenait parmi nous, il n'aurait plus rien à dire de la littérature d'aujourd'hui. Elle ne vaut plus la peine qu'on s'y attaque comme il le faisait : elle a perdu tout pouvoir. À la fin, je dis quand même que si les gens la lisent c'est parce qu'il doit bien en rester quelque chose qui va au-delà du simple plaisir esthétique. Mais c'est vrai que la dimension politique ou civique d'un Homère ou des Tragiques à Athènes n'est plus reconnue comme telle en France au XXIe siècle. D'une certaine manière, Platon a gagné.

On a les ennemis qu'on mérite. Le plus grand drame de la littérature n'est-il pas d'être passé, en terme de contempteurs, de Platon à Sarkozy dont vous rappelez longuement l'attaque sur La Princesse de Clèves ?
Plus la littérature perd de son pouvoir, plus la qualité des attaques s'en ressent. L'argument contemporain – y compris chez Bourdieu – est qu'elle ne serait pas un porte-parole efficace de la société. A l'époque de sa première sortie sur la Princesse de Clèves en 2006 à Lyon, Sarkozy considérait que la littérature ne peut servir de langage commun dans une culture générale fondatrice de la nation française. Il est complètement paradoxal qu'un homme si fasciné par la question de l'identité nationale oublie que la France est identifiée depuis des siècles comme une nation littéraire, surtout à l'étranger. C'est symptomatique de la classe politique comme on l'a vu avec l'affaire Pellerin / Modiano. Sarkozy a fait amende honorable. Grâce à lui, tout le monde sait maintenant que La Princesse de Clèves a été écrit par Madame de Lafayette, les ventes du livre ont explosé. On peut le remercier : à cet égard, l'hostilité envers la littérature vaut toujours mieux que l'indifférence.

Propos recueillis par Stéphane Duchêne

La Haine de la Littérature, de William Marx (Minuit / Paradoxe, 19€)

Devenir(s) de la Littérature
À l'Amphi Culturel de l'Université Lumière Lyon 2 le vendredi 4 mars

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Mardi 4 janvier 2022 S'il faut être prudent avec la recrudescence des cas de Covid, il est prévu que cette année, les grands raouts littéraires se tiennent de manière classique – comme on les aime. Avec, pour certains, des pré-programmations croustillantes.
Mardi 9 juin 2020 Camille de Toledo, écrivain et chercheur, repense sa résidence croisée initiée à Lyon en un rendez-vous de conversations à distance, chaque mardi. Toujours sous l'égide de l’École Urbaine de Lyon, la Fête du Livre de Bron et l’European...
Mercredi 12 février 2020 Avec Le Ghetto intérieur, Santiago H. Amigorena livre le roman qui planait sur toute son œuvre. Où l'auteur franco-argentin brise le silence hérité d'un grand-père juif accablé par la peine d'avoir survécu, parce qu'exilé, à l'Holocauste qui emporta...
Mardi 5 novembre 2019 Depuis 1997 et jusqu'à ce Jour de courage paru cet automne, l'écrivaine Brigitte Giraud tisse une très fine toile de l'intime en sondant les corps et les sensations de ses personnages. Esquisse de portrait en quatre points cardinaux.
Dimanche 8 septembre 2019 Chaque année, La Fête du Livre de Bron remet son prix littéraire au moment du Festival qui aura lieu cette année du 12 au 16 février. Le prix Summer, c'est son (...)
Mardi 5 mars 2019 Deux frères et leur sœur se retrouvent dans une calanque isolée par l’hiver, dans la villa où vit leur père très diminué. Des retrouvailles amères, lestées par le (...)
Mardi 8 janvier 2019 Avant la saison des festivals d'été, il y a celle des festivals littéraires, nourrie des centaines de livres parues en quelques mois et des milliers d'idées qui les composent. Tour d'horizon des événements littéraires majeurs du printemps.
Mardi 23 janvier 2018 Donnant au départ dans le polar, l'écrivain et scénariste Pierre Lemaître connut la consécration en 2013 avec le roman Au revoir là-haut, sa première incursion hors (...)
Mardi 9 janvier 2018 Après les deux rentrées littéraires de l'année, riches de plus d'un millier d'œuvres, et avec le printemps, revient la saison des salons et autres manifestations littéraires d'envergure dans l'agglomération. Avant-programme à l'usage du lecteur...
Mardi 7 mars 2017 Comédienne, ayant étudié l'art dramatique à la Royal Académie de Londres, poète, chanteuse et écrivain, on connaît Marie Modiano pour un recueil de poésie, Espérance (...)
Vendredi 6 mars 2015 Après avoir remporté le prix interallié en 2012 avec "Oh...", le prolixe Philippe Djian revient en forme avec un roman rocambolesque que lui seul pouvait orchestrer : "Chéri-chéri", dont il est invité à débattre à la Fête du livre de...
Vendredi 6 mars 2015 En général, lorsqu'un journaliste se déplace dans un village, c'est parce qu'il s'y est produit une catastrophe. Florence Aubenas y est allée pour rencontrer des français normaux, sans histoire. Ou peut-être que si justement : des histoires à...
Mardi 3 mars 2015 L'écrivain Tatiana Arfel et l'artiste Julien Cordier publient Les "Inconfiants", fruit d'une résidence à l'hôpital psychiatrique du Vinatier. La Ferme éponyme leur consacre une rencontre et une exposition. Jean-Emmanuel Denave
Mardi 3 mars 2015 Ça n'est peut-être qu'un événement pour ses thuriféraires, mais c'en est surtout un pour la littérature tout court et pour la Fête du Livre. Car Eugène Savitzkaya (...)
Jeudi 13 février 2014 A l’occasion de la 28ème édition de la Fête du livre de Bron, qui se tiendra ce week-end à l’Hippodrome de Parilly, le festival et Le Petit Bulletin vous ont proposé un concours d’écriture sur le thème de cette année : "plan B". L'heure est venue...
Mardi 11 février 2014 Eric Chevillard publie un jouissif Abécédaire, "Le Désordre Azerty", alors même que paraît "Pour Eric Chevillard", ouvrage critique collectif décomposant l’œuvre du plus singulier des écrivains français, méta-romancier et faux auto-fictif poussant...
Mardi 11 février 2014 «Accomplir quelque chose (…) même en étant nul». C'est ce qu'essaie de faire Gaëlle Obiégly tout au long de son dernier roman, Mon prochain. «Mon prochain», (...)
Mardi 11 février 2014 En 1977, Paul Otchakovsky-Laurens souhaitait déjà publier les journaux de Charles Juliet. Las, personne chez Flammarion, où il travaillait alors, ne (...)
Mardi 11 février 2014 Retournant au charbon du réel, la littérature propose de le percevoir et de le vivre autrement. La Fête du Livre de Bron en prend acte et, avec ses soixante-dix invités (écrivains, intellectuels, poètes...), sort du sillon pour mieux nous inviter à...
Vendredi 8 février 2013 Sous l'enseigne «L’époque et moi», la Fête du Livre de Bron questionne la manière dont le contemporain interagit avec la manière de le penser et donc de l'écrire, passant les évolutions politiques, économiques, culturelles, médiatiques de nos...
Vendredi 24 février 2012 Pour sa 26e édition, du 1er au 4 mars 2012 à l’hippodrome de Parilly, la Fête du Livre de Bron continuera d’effeuiller la littérature française contemporaine pour en saisir les perpétuelles mutations autour d’un thème à la Magritte : «Ceci n’est pas...
Jeudi 23 février 2012 Le grand entretien réservé à Régis Jauffret, titré «Ceci n'est pas un fait divers» est sans doute la mise en abyme la plus parlante du thème de la Fête du Livre (...)
Lundi 2 janvier 2012 Panorama / Où l’on parle pêle-mêle de rencontres citoyennes, de festivals, de littérature et de cinéma, de grands événements incontournables et de manifestations que l’on vous implore de ne pas contourner. Christophe Chabert
Mardi 8 février 2011 Dans un monde littéraire où le roman est un monarque absolu, se faire remarquer avec un recueil de nouvelles est déjà une façon de... se faire remarquer. (...)
Mardi 8 février 2011 On pourrait présenter Linda Lê à la manière dont elle évoque trois Grâces, salvatrices d'un aveugle, dans son roman Les Aubes : «elles portent haut les couleurs (...)
Mardi 8 février 2011 Le monde selon Will Self, c'est plusieurs galaxies dans un seul cerveau. C'est un monde où les singes ont le pouvoir (Les Grands Singes), où les morts (...)
Lundi 7 février 2011 Présentation / Comment évoquer 25 ans de littérature française à la Fête du Livre de Bron ? Les organisateurs ont choisi de proposer, en ouverture de la Fête, une (...)
Vendredi 4 février 2011 Dans le premier roman de Pierric Bailly, "Polichinelle", il n'y avait guère de Polichinelle. Et dans ce "Michael Jackson", sorti en janvier, il n'y a (...)
Jeudi 3 février 2011 «Car la poésie, c'est rechercher le contact avec ce que la vie a d'immédiat dans des rapports avec d'autres êtres qui en deviennent de l'absolu, et cette (...)
Jeudi 2 décembre 2010 Écrivain, conseillère littéraire auprès de la Fête du livre de Bron, directrice de la collection de littérature "La forêt" chez Stock. NP
Lundi 1 mars 2010 Les dates : du vendredi 5 au dimanche 7 mai Le lieu : l’hippodrome de parilly Les invités : 39 auteurs et 8 auteurs jeune public Le programme : des (...)
Lundi 1 mars 2010 Peut-être comme il le dit «par peur de l’hérédité», Didier Eribon choisit la mort de son père, des suites de la maladie d’Alzheimer, pour s’intéresser à son (...)
Lundi 1 mars 2010 Sur les conseils d’une institutrice, Sébastien, un enfant taciturne et en échec scolaire, est placé dans une institution spécialisée, loin du domicile familial. (...)
Dimanche 28 février 2010 Il y a quatre ans, avec "Dans la foule", Laurent Mauvignier signait un des plus beaux romans évoquant le football jamais écrit. Il n’y avait pourtant pas (...)
Vendredi 26 février 2010 La justice serait de ce monde, Riad Sattouf et son "Pascal Brutal" ne seraient pas repartis d'Angoulême en janvier avec le Prix du meilleur album. Car (...)
Vendredi 26 février 2010 S’il est un écrivain qui a questionné récemment la notion de mémoire, c’est bien Yannick Haenel avec «Jan Karski», livre consacré à ce résistant polonais de la (...)
Jeudi 26 février 2009 La 23e Fête du livre de Bron met le cap sur l'ailleurs, cet espace loin de nos contrées mais également ce repli intime qui permet d'aller au devant du monde comme au devant de soi. Nadja Pobel
Jeudi 26 février 2009 Colette Gruas, directrice de la Fête du livre de Bron depuis sa création en 1987. Propos recueillis par Nadja Pobel
Vendredi 19 décembre 2008 Printemps des poètes, Fête du Livre de Bron, Quais du Polar, Assises Internationales du Roman… Petit inventaire des manifestations littéraires à ne pas manquer lors du premier semestre 2009. YN

restez informés !

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter