Médecin de campagne

Médecin de campagne
De Thomas Lilti (Fr, 1h42) avec François Cluzet, Marianne Denicourt...

Porté par le succès d’Hippocrate, chronique du monde impitoyable des carabins et des mandarins, le Dr Lilti renouvelle son ordonnance dans l’univers des blouses blanches en se focalisant sur un malade très singulier, puisqu’il prend soin des autres.

Pour ouvrir Le Samouraï (1967), Melville avait choisi une citation prétendument extraite du bushido : « Il n'y a pas de plus profonde solitude que celle du samouraï. Si ce n'est celle d'un tigre dans la jungle… Peut-être… » Toutes proportions gardées, cette sentence pourrait s’appliquer au personnage de Jean-Pierre, ici incarné par François Cluzet. Taiseux, déterminé, porté par un sens de sa mission confinant à l’apostolat (et longeant les lisières de la fierté orgueilleuse), le médecin de campagne, s’il est l’ultime avatar du sorcier ou druide au sein de sa communauté, tient aussi du rōnin : un fauve inflexible prêt à lutter et de préférence sans secours jusqu’au terme de ses forces.

Thomas Lilti ne va pas jusqu’à transformer son portrait de toubib en ferraillerie — le scalpel ou l’abaisse-langue se substituant au katana. Il dépeint bien, en revanche, l’obstination d’un homme dans toutes ses nuances : en proie à des combats stériles et vains (son refus initial de se soigner), préservant à tout crin le droit de ses ouailles à bénéficier de traitements adaptés, même s’ils s’écartent des pratiques orthodoxes. L’on pourrait aussi parler d’une défense active et militante d’un service public conforme aux valeurs républicaines dans des zones négligées par l’État.

Le triomphe de la médecine, la vraie

À mille lieues du Knock de Jules Romains — instrumentalisant son art à son seul profit, au détriment de sa clientèle — Jean-Pierre ne fait pas que soigner les corps ni les âmes. Il participe de la vie globale et collective de cette “campagne”, joue un rôle de liant social autant que d’autorité morale : sa légitimité ne dépend ni des urnes, ni d’un hypothétique au-delà. Sa parole, puis celle de sa remplaçante en soutien, sont d’autant plus précieuses lorsqu’elles s’élèvent pour contester le bien-fondé d’une de ces maisons de santé idéalisées par des élus locaux, pour la plupart de bonne foi.

Censées juguler la désertification rurale, ces constructions profitent surtout aux entrepreneurs, sauf lorsqu’elles répondent aux attentes de praticiens ou sont bâties en concertation avec ceux-ci. Même si le parcours personnel des deux médecins solitaires ne manque pas de délicatesse (jusque dans leurs rapports chat et chien), c’est le mélange équilibré entre constat pragmatique et aspirations humanistes qui l’emporte. Normal lorsque le regard du réalisateur embrasse à ce point le territoire et ceux qui l’habitent. VR

Médecin de campagne
de Thomas Lilti (Fr, 1h42) avec François Cluzet, Marianne Denicourt, Isabelle Sadoyan…

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Mardi 10 décembre 2019 Seul SOS Médecin en service à Paris la nuit de Noël, l’aigri Serge est lui-même si peu vaillant qu’il convainc Malek, un livreur à vélo croisé par hasard, de le remplacer dans ses consultations. Pas de panique : Serge lui dira quoi faire dans...
Mardi 19 novembre 2019 Michel Blanc, le soir de Noël, un numéro d’appel SOS… Vous l’avez ? Non, ce n’est pas le film auquel vous croyez, mais la nouvelle comédie de Tristan Séguéla (...)
Mardi 3 septembre 2019 Rare en terre lyonnaise où il vint dès 1997 présenter un Beautiful Freak qui donna le ton d'une carrière de presque 25 ans tout en contre-pieds et montagnes russes, Mark Oliver Everett – E pour un peu plus que les intimes et Eels dans les bacs...
Mardi 29 janvier 2019 Il figurait naturellement parmi le bain et l’arrière-bain des comédiens français nageant dans le film de Gilles Lellouche, mais on l’a vu aussi dans Gaspard (...)
Mardi 19 juin 2018 Employé à Roissy, Sofiane excelle dans les magouilles foireuses et le baratin. Découvrant l’avis de recherche d’un nounours perdu, il espère dans un premier (...)
Mardi 10 janvier 2017 En 2016, 700 films ont déferlé sur les écrans — ne vous fatiguez pas à poser la division, cela fait un peu plus de treize nouveautés par semaine. Si tous (...)
Jeudi 30 juin 2016 Comédienne phare de Roger Planchon des années 50 à 70, Isabelle Sadoyan, 87 ans, continue à arpenter les plateaux de théâtre avec la vitalité d’une jeune fille. Rencontre chez elle, à Villeurbanne, au moment où elle lègue au Rize les archives de son...
Mardi 2 février 2016 L’élaboration d’un casting de prestige (Catherine Hiegel, Didier Bezace, Isabelle Sadoyan) ne suffit pas à donner de l’entrain à la dernière création d’Arnaud Meunier. Statique et ankylosée, sa mise en scène du Retour au désert de Koltès ne convainc...
Mardi 26 janvier 2016 Cinq jours d’une extrême densité, pour célébrer le cinéma français dans la convivialité. Bien que dépourvu de compétition — ou justement parce qu’il (...)
Mardi 5 janvier 2016 Après une année cinématographique 2015 marquée par une fréquentation en berne —plombée surtout par un second semestre catastrophique du fait de l’absence de films qualitatifs porteurs —, quel sera le visage de 2016 ? Outre quelques valeurs sûres,...
Mardi 2 septembre 2014 Dans une séquence élégamment distanciée, les personnages d’Hippocrate, tous médecins ou infirmiers, internes, externes ou chefs de service, se retrouvent (...)
Mardi 3 juin 2014 Son emblème est un moustique, mais c'est à un travail de fourmi que se livre Michel Jans depuis plus de vingt ans. Professeur d'allemand à la retraite, il (...)
Mercredi 30 octobre 2013 De Christophe Offenstein (Fr, 1h36) avec François Cluzet, Samy Seghir, Guillaume Canet…
Lundi 9 septembre 2013 Après avoir fait ressurgir le Taxi Driver de Martin Scorsese mercredi dernier, UGC Ciné-Cité Confluence, dont la programmation est assez baroque, s’offre (...)
Vendredi 23 ao?t 2013 Le cinéma de patrimoine, par-delà le festival Lumière, va-t-il devenir le prochain enjeu de l’exploitation lyonnaise ? En attendant d’aller voir de plus près ce qui se passe en la matière, revue des classiques à l’affiche dans les mois à venir et...
Vendredi 12 avril 2013 Comme d'autres grattent pour dénicher le cochon sous l'homme et les draps, il faut parfois écailler l'artiste pour y dénicher le "chic type". C'est le cas (...)

Suivez la guide !

Clubbing, expos, cinéma, humour, théâtre, danse, littérature, fripes, famille… abonne toi pour recevoir une fois par semaine les conseils sorties de la rédac’ !