Villa Gillet & Le Petit Bulletin
Immersion dans
L’Atelier des Récits 2022

La Goutte d'Or : de l'or en bière

Lyon bière festival

L'Embarcadère

ce spectacle n'est pas à l'affiche actuellement

Brasseur / Nous avons rendu visite à un duo qui fera le déplacement au Lyon Bière Festival : la “première” brasserie artisanale de Paris, située dans le quartier de la Goutte d’Or, d'où elle tire son nom.

La tradition brassicole avait déserté Paris intra-muros. Au moins jusqu’en octobre 2012, quand Thierry Roche a laissé tomber son boulot en agence de com’ pour lancer une production de bière dans son quartier : la Goutte d’Or. Frédéric Fillion, qui a abandonné le Web design pour rejoindre l’aventure, relève l’explosion actuelle du nombre de brasseurs en France : « moins d’une centaine il y a dix ans ; il y en aurait plus de huit cent aujourd’hui. »

à lire aussi : La vérité sur la bière

Pourquoi cet engouement ? C'est d’abord une réponse à l’envie grandissante, chez certains consommateurs, de boire et de manger des produits bien faits, voire locaux. Il profite ensuite de l’influence anglo-saxonne : on trouve depuis longtemps aux États-Unis de nombreuses craft beers, pas seulement produites par des micro-brasseries. Voilà de quoi stimuler les désirs de reconversion : « tous ceux que je connais ont changé de métier ; moi je voulais enfin pouvoir faire quelque chose de mes mains, produire du concret » nous dit Fred.

Franchir le pas est facilité par l’existence de grosses communautés en ligne. « On apprend comme ça, en faisant des brassins de vingt litres à la maison, en lisant des forums, en regardant des recettes sur Internet. » Cet esprit de partage se retrouve encore chez ceux qui ont transformé leur passion en métier, et leurs recettes expérimentales en bouteilles étiquetées et distribuées. Certaines brasseries font des cuvées communes, comme la collab’ entre la Goutte d’Or et Get Radical. On met son matériel à disposition des brasseries itinérantes ou en cours de création. Et « les festivals comme celui de Lyon sont l’occasion de goûter ce que font les autres, de discuter, d’échanger. »

à lire aussi : La bière artisanale fait son festival

Une bière de quartier

La production de la Goutte d’Or change régulièrement. Parmi ses classiques, on retrouve trois hommages à trois coins du 18e arrondissement de Paris : la Chapelle, infusée au mélange Chaï ; la Myrha, qui a croisé de la pâte de dattes ; la Château Rouge, une rousse pimentée. Et aussi une IPA bien amère, bien houblonnée, l’Ernestine ou la Charbonnière fabriquées avec des malts tourbés, donc au goût fumé.

La Brasserie la Goutte d’Or est un bel exemple du niveau croissant de la bière artisanale en France. Beaucoup de néo-brasseurs ont commencé apprentis-sorciers-connectés, dans un garage ou une salle de bain, comme Fred et Thierry, mais ils sortent actuellement de leurs brassins des breuvages précis, avec une juste originalité. À découvrir absolument ce week-end durant le festival, et toute l'année dans le 18e arrondissement parisien…

Brasserie la Goutte d'Or, 28 rue de la Goutte d'Or, 75018 Paris
www.brasserielagouttedor.com

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Jeudi 12 mars 2020 Les annulations et reports s'accumulent dans presque toutes les structures de la métropole, impactant durement tout un écosystème déjà fragile. Voici ce qui nous a été communiqué. Nous mettrons cet article à jour au fur et à mesure. (dernière mise à...
Lundi 9 mars 2020 Le virus Covid-19 qui se répand partout dans le monde a contraint le gouvernement à limiter les rassemblements publics à 1000 personnes jusqu'au 15 avril : tour d'horizon des salles impactées.
Mercredi 20 mars 2019 Avec la volonté de « marquer les esprits et ancrer l’événement sur le plan national et européen », la quatrième édition du Lyon Bière Festival se veut pleine de surprises. À commencer par la mise à l’honneur de quelques territoires brassicoles...
Mardi 31 janvier 2017 Pour se cultiver ou faire le calme dans sa vie : randonnez utile.
Mardi 19 avril 2016 Les femmes préfèrent les bières légères. Les blanches surtout. Une mousse, ça se boit glacé. STOP. La solution pour vous ôter ces clichés de la tête : filez à l’atelier de biérologie du Ninkasi.

restez informés !

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter