The Apartments en aparté

The Apartments

Marché Gare

ce spectacle n'est pas à l'affiche actuellement

Pop / Génie au destin contrarié et tragique, tiré d'une retraite que l'on pensait définitive par une poignée de fans français, Peter Milton Walsh aka The Apartments vient se livrer sur scène en trio acoustique.

« Une vie pleine d'adieux », A Life full of Farewells (1995) resta longtemps le dernier album de The Apartments — on met volontairement Apart (1997) à part —, celui avec lequel de fidèles fans firent leur deuil d'un "groupe" depuis longtemps porté par le seul Peter Milton Walsh, songwriter australien au nom et manières de poète dandy romantique anglais et à la carrière ad hoc : un Paradis perdu d'avance.

à lire aussi : Les 10 concerts à voir en avril

Entre fulgurances musicales, coups d'arrêts, ruptures, dépressions et coups du sort, Peter Milton Walsh n'a jamais eu le loisir de récolter la gloire connue à divers degrés par ses amis The Saints, The Go-Betweens (dont il fut un temps le quatrième membre), Mick Harvey ou Nick Cave. Mais en voulait-il vraiment ? « J'ai peut-être eu l'envie, il y a un siècle, quand j'avais 18 ans à Brisbane, de devenir la plus grande rock star du monde, rigole-t-il, mais tout a déraillé si vite... La musique n'est pas qu'une activité spirituelle, c'est aussi une discipline et un business : écrire, enregistrer, répéter, faire de la promo, tourner, et recommencer avec un autre disque, je n'ai jamais été très doué pour ça. » Qui plus est, ses Apartments originels, sont, il faut le dire, vite ravagés par l'héroïne.

Malentendu

Après une parenthèse new-yorko-londonienne en compagnie de Robert Vickers puis Ed Kuepper, ex-The Saints, The Apartments reprennent vie en 1985 sur un malentendu conjuguant génie avéré et naïveté totale : « Une fois revenu en Australie, j'ai envoyé quelques chansons au label londonien Rough Trade. À l'époque, Rough Trade, c'était les Smiths, des camions entiers de démos tous les jours. Comment ai-je pu penser une seconde que ça pourrait marcher ? Eh bien, ils m'ont signé pour enregistrer The Evening Visits... And Stays For Years. Rien que ça c'est complètement fou. Mais Rough Trade s'est très vite retrouvé sur la paille au départ des Smiths et ils m'ont rendu mon contrat au bout d'un an (rires). »

à lire aussi : The Apartments en PB Live

En quelque sorte, les choses reviennent à la normale pour ce poissard diplômé qui mettra huit années à publier Drift, plus indie rock, plus rêche et marqué par la dépression, "rapidement" suivi du délicat (ces arrangements !) A Life full of Farewells qui achève de conquérir le cœur de ses fans. Car depuis The Evening... le culte, en France, gonfle, entretenu par une bande d'Inrockuptibles.
En 1997, il vient à peine de publier avec Ben Watt d'Everything but the Girl l'étrange Apart, où sa pop d'orfèvre s'électronise, quand la vie lui tombe sur la tête : « Mon fils aîné, Riley, est tombé très malade. C'était une situation de vie ou de mort et j'ai logiquement tout laissé en plan pour me consacrer à sa guérison. » Quand Riley décède, cet adieu en entraîne un autre : Walsh tire un trait sur sa carrière. « Je détestais ne serait-ce que l'idée de me dire : "okay mon fils est mort, je peux maintenant retourner à mes occupations". »

Pendant dix ans, personne n'aura de nouvelles de Peter. Il faudra toute la persévérance de quelques fans, à commencer par le critique et musicien Emmanuel Tellier pour retrouver sa trace et le convaincre de revenir faire un petit tour sur les scènes françaises : « J'ai trouvé cela absolument ridicule (rires). Je n'avais rien fait depuis des centaines d'années, je vivais à Sidney, comment est-ce que quelqu'un aurait pu être intéressé par une telle chose ? »

Twenty One

Les premiers concerts en 2009 appellent un EP acoustique avant que ne mûrisse l'idée d'un album. Autre paire de manches. Car si Peter insiste sur le rôle déterminant joué par Tellier et sa rencontre avec les musiciens Natasha Penot et Antoine Chaperon qui l'accompagnent pour cette tournée, la sortie de No Song, No Spell, No Madrigal, près de vingt ans après son dernier disque tient à une décision terrible : accepter de partager les chansons écrites dans l'intimité à la mémoire de son fils.

« Je pensais en être à jamais incapable, jusqu'à ce que je réalise que garder ces chansons pour moi, c'était garder pour moi et ma femme l'existence même de mon fils. Il n'est plus là mais il vit à travers ces chansons pour toujours. Peu m'importait le résultat, j'étais parvenu à raconter une histoire dont je finissais par sentir au fond de moi qu'elle devait être racontée. » ajoute-t-il avec des trémolos dans la voix — les mêmes que l'on croit entendre sur le déchirant Twenty one, lettre à un fils qui n'aura jamais 21 ans.

Le reste relève pour lui du miracle : « Rien n'aurait fonctionné si je l'avais programmé. Je navigue d'ailleurs toujours entre la surprise que tout cela soit réel et la gratitude, l'envie de remercier les gens qui aiment les chansons de The Apartments de simplement ne pas m'avoir oublié. Tout ce que j'ai à donner ce sont des chansons, je n'ai rien d'autre. » Et les chansons, elles, ont ceci de particulier, que même quand elles sont pleines d'Adieux, elles ne vous quittent jamais vraiment.


The Apartments
Au Marché Gare en PB Live le mardi 26 avril

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Lundi 8 octobre 2018 C'est peu dire que l'Australien Peter Milton Walsh, seul maître à bord de The Apartments, aime la France, sa culture (à commencer par la Nouvelle Vague), (...)
Vendredi 19 mai 2017 En Petit Bulletin Live à la Comédie Odéon le 21 mai, Thomas Dybdahl, c'est 15 ans d'une impeccable carrière et de morceaux à frémir. En 15 clips ou sessions live, 15 morceaux piochés au long de la riche discographie du songwriter norvégien, nous...
Jeudi 9 mars 2017 Prodige précoce de la mandoline et du bluegrass, compositeur hors-pair et touche-à-tout brillant dans l'art de la reprise décalée (Bach, les Strokes, Radiohead...) l'Américain Chris Thile viendra, lors d'un PB Live aux Subsistances, faire étalage de...
Mercredi 15 février 2017 Découvert en 2002 avec un chef d'œuvre notoirement passé sous le radar, ...That Great October Sound, qu'ouvrait un titre lourd de sens, From Grace, voilà 15 (...)
Mercredi 2 novembre 2016 Les PB Live, ce sont ces concerts un brin décalés que nous aimons partager avec vous, conçus avec nos amis de Rain Dog Productions, en des lieux peu visités et avec des artistes qui nous fascinent, mais encore peu mis en lumière. Voici le prochain.
Mardi 4 octobre 2016 Virtuose de la mandoline, Chris Thile a dépoussiéré cet instrument dont il est le plus solide représentant sur la planète. Véritable institution aux USA, il (...)
Jeudi 14 avril 2016 Sortez vos agendas : voici dix concerts à ne pas manquer ce mois-ci ; du show latino où emmener votre maman à l'indie pop dépressive où s'oublier. Par Stéphane Duchêne & Sébastien Broquet.  
Mardi 29 mars 2016 Jeudi soir 24 mars, c'est Gabriel Kahane, petit génie new-yorkais inconnu qui a continué, accompagné du Quatuor Debussy, l'année 2016 des Petit Bulletin Live, concoctés par Rain Dog Productions. Dans le Hangar des Subsistances, empli d'un public...
Jeudi 31 mars 2016 Virtuose aux talents multiples comme New York en a produit de bien beaux ces derniers temps, compositeur — au sens classique du terme — songwriter, storyteller, Gabriel Kahane est surtout un génie, d'une grande humilité, de la variation sur un même...
Jeudi 4 février 2016 On en n'avait même pas rêvé, Rain Dog Prod l'a fait : un PB Live avec les mythiques Apartments de Peter Milton Walsh, (vrai-faux) groupe australien à (...)
Mercredi 25 novembre 2015 Il y a peu, nous avions le regret de vous annoncer l'annulation du PB Live de San Fermin – le groupe ayant choisi de prendre ses distances (...)
Mardi 15 septembre 2015 À la faveur d'un concert d'après Fourvière au Lavoir Public, le 15 juin dernier, Yael Naïm et le Quatuor Debussy (on ne présente plus ni l'un, ni l'autre) (...)
Dimanche 8 mars 2015 C'était le 12 juin 2014. Sous une chaleur accablante, Alela Diane faisait littéralement suffoquer la Salle Rameau lors du dernier PB Live de la saison (...)
Mardi 2 décembre 2014 Magie du Temple Lanterne ou des deux invités de cette soirée ? Les deux sans doute. Toujours est-il que vendredi soir, lors de la première de la saison 2 du (...)
Vendredi 14 novembre 2014 En 25 ans d'une belle amitié musicale, Piers Faccini et Vincent Segal n'ont jamais cessé, dans leurs chambres ou sur scène, de revisiter les chansons des autres - mais aussi les leurs. Et viennent enfin d'en tirer un très beau disque, "Songs of Time...
Mardi 23 septembre 2014 En ouverture de sa saison 2, le PB Live accueillera la rencontre soyeuse entre le violoncelliste polymorphe Vincent Segal et l'Anglo-italien aux semelles de vent et à la voix de velours Piers Faccini. Le projet pour nom "Songs of Lost time". On...
Jeudi 10 juillet 2014 Le premier est un songwriter aux semelles de vent et à la voix de mirage, le second un émérite violoncelliste à tout faire, le pitre (au sein de Bumcello) (...)
Mardi 10 juin 2014 Ronan Siri a des airs d'adolescent mais une voix qui fait largement plus que son âge. A vingt-quatre ans, le jeune Lyonnais a déjà pas mal de bouteille. (...)
Samedi 12 avril 2014 Découvert à l'automne sur la foi d'un album à se damner lointainement inspiré d'un célèbre roman d'Hemingway, San Fermin s'affirme comme l'une des plus fascinantes formations musicales de ces derniers mois. A sa tête, le jeune prodige Ellis...
Vendredi 7 février 2014 Nous avons l'honneur et la fierté de vous annoncer que la première date de la tournée française de San Fermin, formidable octuor de Brooklyn que d'aucuns (...)
Mardi 28 janvier 2014 Le Londonien Benjamin Clementine a été la sensation de l’hiver musical, enflammant notamment les Transmusicales de Rennes. Il y a de fortes chances qu’il en fasse de même au Sucre pour la deuxième édition du Petit Bulletin Live. Attention claque en...
Lundi 9 décembre 2013 Le 17 novembre dernier, Rosemary Standley, Dom La Nena et leur projet "Birds on a Wire" ont plongé la Chapelle de la Trinité dans un état de grâce absolu à l’occasion de la première de PB Live. En exclusivité mondiale, le Petit Bulletin et Rain Dog...
Jeudi 17 octobre 2013 Pour la première édition de PB Live, Rosemary Standley et Dom La Nena se produiront à la Chapelle de la Trinité le 17 novembre en duo violoncelle-voix. Au menu : "Birds on a Wire", un répertoire de reprises surprenantes courant de Monteverdi à John...

restez informés !

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter