Opéra de Lyon : cinq coups de coeur pour la prochaine saison

Opéra / La programmation lyrique de la prochaine saison de l’Opéra de Lyon est révélée :  parmi les neuf productions proposées, cinq d'entre elles ont particulièrement éveillé notre intérêt.

L’Ange de Feu
Par Sergueï Prokofiev. L’auteur de Pierre et le Loup ou encore de Roméo et Juliette possède un sens de l'orchestration, du rythme et de la mélodie qui lui confère un style personnel et unique. La partition elle-même est une histoire : composée entre 1918 et 1927, elle ne verra le jour qu'en 1954, un an après la mort du compositeur. C'est une œuvre bouleversante qui oscille entre passion hystérique, possession diabolique et élans mystiques. Pour interpréter le personnage de Renata, rôle très exigeant sur le plan vocal, c'est Ausrine Stundyte qui sera sur scène. Elle nous avait impressionné dans Lady Macbeth de Mzensk en janvier dernier, nul doute qu’elle saura camper une Renata avec autant d'engagement.
Du 11 au 23 octobre 2016

Tristan et Isolde
Le chef-d’œuvre de Richard Wagner dont on ne se lasse pas. Du somptueux prélude (utilisé par Lars Von Trier dans Melancholia), jusqu’au Liebestod final d'Isolde, qui est l'un des sommets de l'histoire de l'art lyrique, le maître de Bayreuth tisse une musique envoûtante exaltant la passion amoureuse. Pour la mise en scène, à l'occasion du festival dédié à la mémoire, l’Opéra de Lyon nous propose une re-création de la mise en scène légendaire de Heiner Müller qui resta à l’affiche du festival de Bayreuth de 1993 à 1999. Du coté des interprètes, on retrouve Ann Petersen qui tenait déjà le rôle d'Isolde sur la scène lyonnaise en 2011.
Du 18 mars au 5 avril 2017

Le Couronnement de Poppée
Il y a longtemps que le public lyonnais n'avait pas entendu un opéra baroque, et quel opéra ! Dernière œuvre du compositeur italien Claudio Monteverdi, fondateur du genre avec l'Orfeo (1607), cet Incoronazione de Poppea (1643) recèle de pépites musicales comme le suicide forcé du philosophe Sénèque, l’addio Roma d'Octavie bannie de Rome ou encore le duo final (Pur ti miro ) entre Poppée et Néron. Le tout interprété par Sébastien d'Hérin à la tête de son orchestre Les Nouveaux caractères qui vient d’enregistrer Scylla et Glaucus, unique opéra du compositeur lyonnais Jean-Marie Leclair.
À l'Opéra de Vichy Du 7 au 11 mars
Au TNP Villeurbanne du 16 au 19 mars 2017

Alceste
Tous les ingrédients sont réunis pour faire de cette production un moment inoubliable. Stefano Montanari, un grand habitué de la fosse lyonnaise, saura tirer de l’orchestre de l’Opéra qu’il connaît bien toute la sensibilité de la partition ; Karine Deshayes, récemment récompensée pour la seconde fois aux Victoires de la Musique Classique comme meilleure artiste lyrique, tiendra le rôle d’Alceste, et le ténor lyonnais Julien Behr celui d'Admète. La mise en scène est confiée à Alex Ollé de la Fura dels Baus, un autre habitué de l’opéra dont les productions lyonnaises (Tristan et Isolde en 2011, Le Vaisseau Fantôme en 2014) ont toujours été une réussite.
Du 2 au 16 mai 2017

Viva la mamma
C'est un opéra rarement joué (sur les 71 opéras du compositeur Gaetano Donizetti), et que c'est également l'occasion de découvrir Lorenzo Viotti, 26 ans, qui a étudié à Lyon et qui a été primé l'an dernier à Salzbourg comme meilleur jeune chef d'orchestre. Sur scène, aux côtés de Patrizia Ciofi qui fut cette année une courageuse Zelmira de Rossini, on retrouvera Laurent Naouri qu'on ne présente plus au public lyonnais, et Enea Scala, qui vient de se faire brillamment remarquer dans La Juive de Halévy. Quant à la mise en scène, elle est confié à Laurent Pelly qui nous enchante à chaque production comme il l'a encore prouvé en décembre dernier à l'occasion de Le Roi Carotte. Nous sommes donc confiants sur sa capacité à nous offrir un spectacle plein de gaieté et une mise en scène haute en couleur pour clôturer cette saison prometteuse.
Du 22 juin au 8 juillet 2017

Les autres opéras de la saison

  • L'enfant et les sortilèges de Maurice Ravel du 11 au 23 octobre 2016
  • Une nuit à Venise de Johann Strauss du 14 au 29 décembre 2016
  • Jeanne au bûcher d'Arthur Honegger du 21 janvier au 3 février 2017
  • Elektra de Richard Strauss Du 17 mars au 1er avril 2017

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Vendredi 19 mars 2021 L'ancien adjoint à la Culture de Raymond Barre, Denis Trouxe, donne à son tour son avis sur la décision de flécher une partie — 500 000€ — de la subvention municipale de l'Opéra de Lyon vers de nouveaux projets.
Lundi 9 mars 2020 Le virus Covid-19 qui se répand partout dans le monde a contraint le gouvernement à limiter les rassemblements publics à 1000 personnes jusqu'au 15 avril : tour d'horizon des salles impactées.
Jeudi 25 juillet 2019 Recrutée par le Mossad pour infiltrer une entreprise iranienne, Rachel a dérogé aux règles en nouant une liaison avec l’homme qu’elle devait espionner. Des années plus tard, elle reprend contact avec son superviseur avec à la clef un marché visant à...
Mardi 9 avril 2019 D'une dureté sans nom, la vie de gamins sur l'île du Levant à la fin du XIXe siècle est magnifiquement restituée par la Maîtrise de l'Opéra. Travail haut de gamme mené par la metteuse en scène Pauline Laidet.
Mercredi 27 mars 2019 Actuellement sur la scène de l'Opéra de Lyon dans une relecture décapante de "Didon et Enée" par le metteur en scène David Marton, la chanteuse américano-suisse Erika Stucky y fait sensation. Une prestation dans la droite ligne d'une carrière...
Mardi 11 décembre 2018 Et si on allait à l'Opéra, savourer ce cadre grandiose, pour débuter la soirée du réveillon ? Fidèle à une tradition ancrée de longue date, l'Opéra de Lyon ne fait pas (...)
Mardi 3 juillet 2018 Pour qui se souvient du marin brésilien qui transformait du David Bowie en poésie carioca sur le pont d'un rafiot dans La Vie Aquatique de Wes Anderson, alors la venue de Seu Jorge à Fourvière, dans le cadre d'une tournée hommage au Thin White...
Mardi 12 décembre 2017 À l’Opéra de Lyon, le chef d’orchestre britannique Martyn Brabbins, la mezzo-soprano Katherine Aitken et l’Orchestre de l’Opéra de Lyon nous offrent un spectacle too much, tout en élégance et en humour anglais.
Mardi 21 novembre 2017 L'Opéra de Lyon en cette rentrée a embauché un tout nouveau programmateur en charge des concerts jazz et sono mondiale, mais pas que : le moins que (...)
Mardi 27 juin 2017 Montrer sur scène les vicissitudes et les vices des divas de l'opéra. Voilà une mise en abyme ludique de Gaetano Donizetti qu'on dirait écrite pour Laurent Pelly. Le metteur en scène s'en empare avec son éternelle gourmandise.

Suivez la guide !

Clubbing, expos, cinéma, humour, théâtre, danse, littérature, fripes, famille… abonne toi pour recevoir une fois par semaine les conseils sorties de la rédac’ !