Les 10 concerts à voir en mai

Harold Martinez + Zacharie

Kraspek Myzik

ce spectacle n'est pas à l'affiche actuellement

Harold Martinez

Alors que l'on vient d'apprendre la venue à l'automne du Wovenhand de David Eugene Edwards, on pourra patienter durant ce mois de mai avec son plus proche cousin, pour ne pas dire frère en blues et visqueux. Visqueux au bon sens du terme car cette musique plus habitée qu'une masure aux mille fantômes se nourrit aussi à des milliers de kilomètres de distance (Harold Martinez vient de Nîmes) du même vibrato indécrottable de maître vaudou que celui de Mr Edwards. Une fois qu'elle vous a piqué, vous voilà zombifié.

à lire aussi : Baptiste W. Hamon et sa chanson de pays

Au Kraspek Myzik le jeudi 12 mai

à lire aussi : Steve Gunn, au top du folk


Me First and the Gimme Gimme Gimmes

Il y a des super-groupes, des groupes à concepts, des cover band, eh bien Me First and the Gimme Gimme Gimmes est les trois à la fois, poussant les trois bouchons dans leurs plus improbables extrémités. Qu'on s'accroche, ce punk band (formé de membres de Lagwagon, No Use for a Name ou NOFX) a sorti des albums des reprises thématiques (les comédies musicales, le r'n'b, les divas), enregistré un live durant une bar-mitsva, collé un riff d'Offspring sur une chanson traditionnelle juive et se plaisent à tordre les paroles des plus grands classiques de la pop et de la variété. N'importe quoi ? Oui. Et c'est le but.

Au Jack Jack le jeudi 12 mai


Les Innocents

En l'espace d'une année, avec leur magnifique Mandarine, album d'un come-back guère attendu mais pour le moins réussi, opéré dans la plus grande simplicité (quelques chansons et la vérité, cela suffit souvent), Les Innocents, loin d'avoir fait le tour du sujet, auront au moins fait le tour de Lyon. Concert de rappel pour les plus assidus ou de rattrapage pour les plus étourdis, les voici cette fois, pour leur troisième passage, au Kao.

Au Kao le jeudi 12 mai

Aquagascallo

Nom valise à emporter en tournée en couchant de préférence dehors, Aquagascallo c'est un petit bout d'histoire de la pop française commençant avec Hyperclean, se poursuivant avec Aquaserge (puis épisodiquement avec Tame Impala, Forever Pavot, Melody's Echo Chamber, Dorian Pimpernel) et empruntant des sentiers solitaires. Il y a quelques temps, Benjamin Glibert (émargeant toujours chez Aquaserge, Julien Gasc et Julien Barbagallo se sont retrouvés pour reprendre des titres d'Aquaserge mais aussi des deux derniers cités. Le couvert est remis par ces piliers porteurs du collectif La Souterraine. Drôle de cocktail à déguster sans modération. Avec en guise d'apéritif, les désormais indispensables Odessey & Oracle.

Au Sonic le samedi 14 mai

The Skatalites

Légendaire formation venue de Jamaïque, The Skatalites poursuit sa mission en propulsant tout autour de la planète le son des swinging sixties de Kingston, de génération en génération. Soit un ska sexy, virtuose, empreint de sonorités américaines (rhytm'n'blues, jazz bebop) au service d'un répertoire impeccable incluant les plus grands classiques de l'île.

Au Kao le dimanche 15 mai


Grimme

On a découvert Grimme à l'occasion d'une série d'articles sur les préselections du Printemps de Bourges et, immédiatement, ce talent inouï nous a frappé (difficile d'oublier un titre comme Lorship Lane, présent sur son premier EP). D'autant plus que l'intéressé avait évolué dans des sphères bien plus turbulentes et bruyantes du rock local (Azrael, XxMariani) que cette inclassable pop ouvragée livrée sous ce nom aux accents de conte. Point de meilleure occasion que de découvrir, si ce n'est déjà fait à l'occasion de la release party de son premier album, en version orchestrale.

À Bizarre ! le vendredi 20 mai


Françoiz Breut

Même quand elle est produite par Adrian Utley (Portishead), ce qui s'entend bien, même quand ses atmosphères évoquent les thèmes burtoniens de Danny Elfman, même quand elle parle zoologie, comme c'est le cas sur le récent Zoo, donc, Françoiz Breut fait du Françoiz Breut. Et même quand Françoiz Breut fait du Françoiz Breut, cette petite poésie évoquant la magie menue des boîtes à musique, on ne s'en lasse pas. Qui plus est, en concert son charme ondulatoire est toujours aussi envoûtant. Et pour le coup raccord avec le magnétisme lynchien de ses voisins d'un soir Elysian Fields.

À l'Epicerie Moderne, avec Elysian Fields, le mecredi 25 mai

Baptiste W. Hamon

Il ne sera pas seul sur scène qu'il partagera avec O et Nicolas Michaux mais enfin ça y est, voilà enfin Baptiste W. Hamon à Lyon. Depuis le temps qu'on l'attendait. Certes, ce countryman d'AOC 100% française à la langue de chez nous mais à la psyché française avait frôlé la capitale des Gaules lors des Nuits étoilées de Dardilly (voir Petit Bulletin n°826). Mais on ne l'avait jamais vu intra-muros, d'autant qu'entre temps, Hamon a sorti son premier long format, enregistré à Nashville chez un membre de Lambchop avec Will Oldham en invité d'honneur. C'en est un que nous font les programmateurs lyonnais en invitant ce (jeune) grand monsieur.

Au Marché Gare, avec O. et Nicolas Michaux, le jeudi 26 mai

Steve Gunn

C'est avec une régularité plutôt métronomique que Steve Gunn organise ses passages à Lyon. À un jour près, il se sera passé tout juste un an depuis son dernier passage au Sonic. Ce qui laisse une nouvelle chance à ceux qui le ratent avec la même régularité. Gunn c'est le troisième larron de l'ex-triumvirat formé Adam Granduciel (The War on Drugs, qu'on attend toujours de pied ferme) et Kurt Vile. C'est beaucoup de psychédélisme mais jamais chargé et une inspiration au cordeau. Un Gunn qui tire en plein cœur mais des fleurs plutôt que des balles. Fut-ce des fleurs à épine.

Au Sonic le vendredi 27 mai

Tambour Battant

Ce duo est l'un des plus passionnants de la scène électronique française : ultra actif sur la scène bass music, il délivre des lives calorifères où leur énergie décuple celle d'un dancefloor acquis à la cause, dans un feeling très rock'n'roll aux infrabasses omniprésentes. Non content d'affoler les scènes, la paire a aussi monté un label réputé, Château Bruyant, dont les fers de lance sont aussi à l'affiche de cette soirée : Niveau Zéro le king du dubstep made in France, The Unik et Nikitch, l'un des chouchous de Gilles Peterson.

Au Ninkasi Kao le vendredi 27 mai

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Mercredi 9 juin 2021 Victor Roux aka Grimme nous avait sacrément tapé dans l'oreille avec son EP de 2015 et son album de 2017, The World's is all wrong but it's allright, qui (...)
Mercredi 9 septembre 2020 Le premier lieu lyonnais dédié au bien-être et à l’inclusion des femmes victimes de précarité, d’isolement et de violences a ouvert ses portes le 1er juillet. L’idée ? Qu’elles puissent (re)trouver leur corps, leur identité, leur dignité, leur...
Mercredi 15 juillet 2020 Histoire d'attaquer la saison automnale à la gorge et peut-être de forcer le destin des concerts post-Covid, le Ninkasi a remis sur la table son festival de rentrée, avec les moyens du bord mais pas mal de talent, dans l'organisation et sur scène....
Mardi 14 janvier 2020 Confirmant, cinq ans après Mandarine, leur retour aux affaires, les Innocents font de 6 1/2 le terreau de la confrontation de talents plus habiles à se vivre dans l'exponentiel que dans la simple addition.
Mardi 26 mars 2019 Éternel second couteau, brillant, affûté et du meilleur métal, certes, Steve Gunn n'est jamais vraiment parvenu à imposer une personnalité qui semblait attirer l'ombre. C'est peut-être enfin le cas sur The Unseen in Between, album de deuil qui...
Mardi 6 novembre 2018 Centrée sur dix lieux de la belle Calade autour de Villefranche, le Festival Nouvelles voix en Beaujolais s'offre une fois encore, du 12 au 18 novembre, (...)
Mardi 28 mars 2017 Petit prodige pop lyonnais et maître dans l'art du teasing, Victor Roux aka Grimme l'est aussi dans celui de la composition et des arrangements. Après avoir fait mariner ses suiveurs, il livre enfin un premier album lumineux : The world is...
Mardi 18 octobre 2016 Trois plans pour vos nuits blanches.
Jeudi 8 septembre 2016 Peut-être est-ce parce que la période sent bon la rentrée, les cahiers neufs et le retour des ennuis domestiques, mais il semble qu'une fois de plus les (...)
Jeudi 1 septembre 2016 La concurrence (ou les confrères) prenant leur temps pour redémarrer la saison en mode diesel, c'est une certaine péniche du quai des Étroits, qui ce mois-ci fait figure de bon élève boulimique, alignant comme des perles les concerts de musique pas...
Mardi 24 mai 2016 Avec un album léger comme l'air, baptisé Zoo, Françoiz Breut livre un nouveau chapitre d'une cartographie des sentiments en forme de contes de fées valant tickets pour l'infini étoilé.
Mardi 17 mai 2016 Est-ce la preuve qu'avec l'âge, pourtant pas bien avancé, on s'adoucit ? Ou celle que le talent permet non seulement de bouffer à tous les râteliers mais (...)
Mardi 10 mai 2016 Hydre à trois têtes pop psychédélique, Aquagascallo est né de l'esprit de trois éminents membres du collectif/label/labo La Souterraine. Et poursuit pour quelques temps sa petite vie de super groupe éphémère. Profitons-en avant que la créature...
Mercredi 2 mars 2016 Fascinante théorie des degrés de séparation mise en application par l'Épicerie Moderne. Françoiz Breut collabora en son temps avec Calexico (à Feyzin en avril). (...)
Mardi 2 février 2016 Aux Nuits Givrées à Dardilly, se produira une étrange créature de la scène folk française : Baptiste W. Hamon ; genre de Townes Van Zandt chantant dans la langue de Barbara une country 100% Americana aux accents made in France. Stéphane Duchêne
Mardi 2 février 2016 Longtemps considéré comme le “petit dernier” des festivals du Zola, intercalé entre l’historique rendez-vous du film court et les vénérables Reflets du cinéma (...)
Mardi 13 octobre 2015 Loin du tapage, JP Nataf et Jean-Christophe Urbain ont ravivé avec l'impeccable "Mandarine" la flamme mélomane des Innocents. Réhabilitant au passage le souvenir parfois faussé d'un groupe qui compte au final beaucoup plus que l'enfilade de tubes...
Mardi 29 septembre 2015 De mémoire de rats de salle de concert, cette rentrée musicale est l'une des plus chargées que la ville ait connue. Qu'à cela ne tienne, ce ne sont pas dix concerts que nous vous avons tagués comme "incontournables" cette année, mais une vingtaine....
Mardi 26 mai 2015 La dernière fois où l'on s'est fait engueuler en public, c'était à cause de Steve Gunn, quand un scénariste BD lyonnais armé d'une bière nous a lâché : «C'est (...)
Mardi 24 février 2015 «Ne jamais faire confiance à un type qui après avoir été un punk joue de l'électro» prévenaient les Wampas. Didier et ses copains édentés auraient pu formuler le même (...)
Jeudi 26 juin 2014 Si l'on pense, au prétexte que – comme disait Jojo – tout vient de là, le blues est uniforme, il convient d'aller faire un tour au festival Grésiblues (dans (...)
Mardi 25 mars 2014 Festival de chanson française, Les Chants de Mars est à l'image de cette dernière. On y trouve, pour qui a un rapport légèrement problématique à la chanson (...)
Vendredi 7 décembre 2012 A Nîmes, il n'y a pas le Mississippi. Pas même le Rhône. Le seul delta qu'on y connaisse est celui des autoroutes A9 et A54. Pourtant la musique d'Harold (...)
Vendredi 5 octobre 2012 Entre découverte musicale (dé)branchée et déambulation urbaine, le Parcours Folk marque la première étape du festival Just Rock ? Et pas la moins intéressante. Stéphane Duchêne.
Jeudi 27 septembre 2012 Pour reprendre quelque mots de son classique "Si tu disais", et les retourner contre elle : si Françoiz Breut disait «on y va», on n'hésiterait pas, «que (...)
Jeudi 27 septembre 2012 Quatre ans après A l'Aveuglette, Françoiz Breut est de retour avec "La Chirurgie des Sentiments" et un concert à l'Epicerie Moderne. À cette occasion, elle se confie de bon cœur sur ce disque du changement dans la continuité. Et sur le reste : la...
Jeudi 13 septembre 2012 En cette rentrée musicale, Lyon a, comme tout un chacun, le blues. Sauf qu'en l'espèce, c'est plutôt très bon signe et annonciateur d'un automne riche en fibre musicale. Stéphane Duchêne
Vendredi 25 novembre 2011 Avec E Volo Love, Frànçois & the Atlas Mountains a trouvé sa voix dans l'égarement musical. Parti des Charentes, passé par l'Angleterre, étranger en pays étrange, il entraîne l'auditeur sur la trace d'un absolu pop aussi attachant que sans attache....
Mercredi 27 avril 2005 Une figure emblématique de la scène française et une jeune louve assoiffée de sons : Françoiz Breut et Camille se partagent la scène du Ninkasi Kao pour une soirée à coup sûr touchée par la grâce. Emmanuel Alarco

Suivez la guide !

Clubbing, expos, cinéma, humour, théâtre, danse, littérature, fripes, famille… abonne toi pour recevoir une fois par semaine les conseils sorties de la rédac’ !