Lyon BD Festival : le plein de super

Bande Dessinée / Pendant que l’immense machine angoumoisine se prend bide sur bide, au grand dam des auteurs et du public, Lyon BD Festival continue de se muscler. Une décennie seulement après sa création, l’incontournable rendez-vous lyonnais est devenu plus fécond que jamais.

Les plus de 200 illustrateurs, scénaristes et coloristes attendus cette année au Lyon BD Festival savent bien qu’ils n’auront pas à apposer leur signature jusqu’à épuisement sur des albums, ni à pester contre les remises de prix. Choyés par une équipe noyautée depuis l’origine par des consœurs et confrères lyonnais (ça aide), nombre d’entre eux sont des habitués. Certains ont même été sollicités pour co-construire l’événement en participant aux projets ou créations présentés durant le week-end. Ainsi, Obion montrera le fruit de sa résidence au musée Gallo-romain (qu’il publie en album), des auteurs français et espagnols se rencontreront et se raconteront dans l’exposition Influences croisées, quand Jimmy Beaulieu, Rubén Pellejero ou Jean-Yves Mitton croqueront des œuvres au Musée des Beaux-Arts…

à lire aussi : Oriane Lassus : mal de mère

Entre deux spectacles (Lincoln sur scène) ou BD-concerts (Boulet et Inglenook), Lyon BD initie à nouveau une grande exposition avec la complicité du scénariste JC Deveney. Après la question de la parité en BD (Héroïnes), le festival célèbre les super-héros à travers les éditions Lug, décisives dans l’essor des comics Marvel en France. Le panorama proposé retrace l’histoire de cette fierté lyonnaise née de la Résistance, en réunissant les paroles (et les œuvres) des auteurs (Mitton, Tota, Amouriq), ainsi que des contributions de lecteurs-fans devenus par la suite illustrateurs (Jouvray, Gregdizer mais aussi le très regretté Hubert Mounier). Peut-être que cette rétrospective fera germer l’idée d’une valorisation officielle de ce patrimoine éditorial populaire…

Un week-end de six semaines

Si le week-end des 4 et 5 juin concentre l’essentiel des rencontres et des animations, les réjouissances — ayant débuté avec la promulgation de La Plus Grande BD du Monde dans le tunnel de la Croix-Rousse les 21 & 22 mai — se prolongent jusqu’au 2 juillet, date de Ta mère la Bulle. Un concept assez original, puisqu’il sera question d’édition de BD rhônalpines, de chips et de boissons houblonnées à consommer avec modération au Bieristan de Villeurbanne. Entre ces deux repères, d’autres rendez-vous in et off festival méritent d’être inscrits dans votre agenda.

à lire aussi : Julie Rocheleau en dédicace à Expérience

La livraison du 8e volume de Bermuda en fait partie. Publié chaque année par la Librairie Expérience, ce recueil réunit des histoires courtes signées par des auteurs débutants ou confirmés, en grande partie issus de cette formidable pépinière d’illustrateurs qu’est l’École Émile-Cohl. À la fois art-book et CV collectifs, chaque volume constitue une précieuse photographie de la création locale, ainsi qu’un écrin de prestige permettant aux jeunes professionnels de démarcher les éditeurs — une initiative d’autant plus louable qu’autofinancée : elle n’est plus supportée par des subventions régionales. Carrossé par Ciro Tota et Simon Roussin (excusez du peu), ce 8e tome particulièrement réussi compte à son sommaire quelques sociétaires tels que les prodigieux B-gnet et David Combet, et révèle des univers graphiques fascinants (Verso) ou délirants (Geoffroy Monde). Les dédicaces organisées dans la librairie (les 3 et 4), mais aussi à l’Hôtel de Ville (le 5) donneront la possibilité de mettre un visage et une signature sur chaque planche.

Sous l’égide de LyonBD et du MacLyon, un autre collectif vient à la rencontre des visiteurs : L’Association. La maison d’édition qui a porté le renouveau de la bande dessinée hexagonale à l’aube des années quatre-vingt-dix, et fait émerger des formats narratifs alternatifs, entre artisanat d’art et résonances oulipiennes, s’expose dans le hall du musée jusqu’au 12 juin. Une rencontre avec des pontes de L’Association (Lewis Trondheim, François Ayroles, Jochen Gerner et Patrice Killoffer) est prévue le 4 à 14h30, pour vous inciter à adhérer à cette vénérable fabrique d’imaginaire. En somme, à faire partie de la bande…

11e Lyon BD Festival
À l’Hôtel de Ville, au Palais du commerce, à la Comédie Odéon, au Musée des Beaux Arts, ​les samedi 4 & dimanche 5 juin

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Mardi 12 avril 2022 ADOS est une association qui prône des valeurs d’inclusion et d’égalité des chances. Un lieu ressource à destination des jeunes collégiens, lycéens et de leur famille. Objectif : les accompagner au mieux dans leur scolarité.
Mardi 29 juin 2021 Tronchet se penche dans une fiction très réaliste sur le traumatisme du Mundial 82 : la demi-finale sévillane de sinistre mémoire qui vit la Mannschaft écrabouiller les Bleus… À lire en ces temps d'Euro pas glorieux pour la bande à Deschamps.
Vendredi 11 juin 2021 Officiellement, la 16e édition du Lyon BD Festival se tient les 12 et 13 juin. Mais chacun sait que, dans les faits, le rendez-vous de la bande dessinée a commencé depuis une septaine déjà. Rien à voir avec quelque éviction prophylactique :...
Mercredi 26 mai 2021 Dans cette capitale mondiale de la gastronomie qu’est Lugdunum, immersion dans ce que mangeaient et cultivaient nos ancêtres les Romains et qui est toujours le socle de notre alimentation. Captivant !
Lundi 22 mars 2021 Parmi les futurs locataires du Collège Truffaut réhabilité figure Lyon BD Organisation, l’association à la tête du festival homonyme depuis quinze ans et à la manœuvre d’une foultitude d’événements en lien avec les univers graphiques tout au long de...
Jeudi 18 mars 2021 Jochen Gerner, Nicolas de Crécy, Edmond Baudoin. Trois parcours parallèles qui, défiant les lois de la géométrie euclidienne, concourent en un point : la Fondation Bullukian, où ces maîtres de l’illustration exposent à l’invitation de Fanny Robin et...
Vendredi 5 février 2021 Graphiste, illustrateur polyvalent, spécialiste en « petits mickeys et lettrages », mais aussi expert en battles dessinées, Efix a fêté il y peu vingt ans de BD… ce que sa juvénile silhouette ne laisse pas supposer. Un bonheur ne venant jamais seul,...
Mercredi 14 octobre 2020 Faut-il faire la queue près d’une heure pour une pizza margherita ? Non, mais réserver dans la nouvelle brasserie italo-branchée du groupe Big Mamma, pourquoi pas.
Mardi 11 février 2020 Arts graphique et chorégraphique ne font qu’un pour Jean-Charles Mbotti Malolo, réalisateur de l’effervescent Make it soul, sublime évocation d’un duel entre James Brown et Solomon Burke. En lice pour le César du Film d’animation ce vendredi 28...
Mardi 14 janvier 2020 Chaman de l'art abstrait et du post-graffiti, 108 Nero a présenté le 9 janvier sa seconde exposition personnelle chez Slika, fervent défenseur de l'artiste (...)
Mardi 14 janvier 2020 Par tous les Saints, comme le temps file. Voilà déjà qu'arrive la 10e édition du festival Plug & Play initié par le Kraspek Myzik, ce nid d'aigle de (...)
Mardi 15 octobre 2019 C'est à la suite du concert hommage donné par Benjamin Biolay en juillet 2018 à Fourvière que la scène lyonnaise à commencé à mûrir l'idée d'un projet autour de cette (...)
Samedi 8 juin 2019 « Il faut que tout change pour que rien ne change » disait le prince de Lampedusa. Certes, les travaux de la place des Terreaux contraignent (...)
Mardi 21 mai 2019 Un peu plus de quarante ans après le fameux "Lyon capitale du rock" de Libération, le Département Musique de la Bibliothèque Municipale revient, sous la forme d'une exposition merveilleusement documentée, sur la grande aventure rock qui agita la...
Mardi 30 avril 2019 Lyon accueillera les 8 et 9 juin la 14e édition du Lyon BD Festival. Dévoilée lundi matin, la programmation réunit une cinquantaine de grands noms internationaux parmi lesquels Pénélope Bagieu, Étienne Davodeau, ou encore Charlie Adlard…
Mardi 12 mars 2019 Membre du Collectif X, Maud Lefebvre a la rigueur des grands enfants appliqués et la folie de ceux qui tentent de bousculer le quotidien. C’est comme metteure en scène de Cannibale que cette comédienne de formation nous avait épatés. Avec Maja, à la...
Mardi 8 janvier 2019 Après les fêtes, la fameuse trêve des confiseurs-programmateurs a une fâcheuse tendance à se prolonger plus que de raison, parfois bien au-delà de l'épiphanie. Ce (...)
Mardi 11 décembre 2018 « Le mot féminisme s'emploie à partir de 1882 grâce à Hubertine Auclert, première suffragiste française » rappelait l’historienne Christine Bard, (...)

Suivez la guide !

Clubbing, expos, cinéma, humour, théâtre, danse, littérature, fripes, famille… abonne toi pour recevoir une fois par semaine les conseils sorties de la rédac’ !