Thomas Prian : « Nous voulons être identifiés hip-hop »

Bizarre! à Vénissieux / On connaît le nom de l'heureux élu : c'est Thomas Prian, ancien responsable du festival Woodstower à Miribel-Jonage, qui prend en charge la direction artistique du nouveau lieu de Vénissieux, Bizarre!. Personnage discret et respecté du milieu culturel lyonnais, il mettra ses compétences au service d'une salle se voulant ancrée dans Vénissieux et tournée vers l'agglomération par son positionnement très axé hip-hop et cultures urbaines.

Vous venez de Woodstower : quelle a été votre histoire au sein de ce festival ?
Thomas Prian : En 2002, j'ai commencé par la communication du festival, un peu par hasard. J'avais besoin d'un stage à mi-temps, à côté de chez moi, à la Tour de Salvagny. Je vivais là mais ne connaissait personne dans l'équipe. L'année suivante, j'ai demandé à faire un second stage au sein du service artistique et je me suis retrouvé à programmer avec trois autres personnes cette édition particulière : Woodstower se tenait à l'issue d'un été perturbé par les grèves des intermittents, et le Peuple de l'Herbe, à l'affiche, venait d'exploser : il y a eu une énorme affluence, qui a finalement sonné le glas du festival à la Tour de Salvagny.
Quinze jours après, nous avons appris dans Le Progrès que la mairie ne nous suivrait plus, que c'était trop le bazard... Certains dans l'équipe se sont dit qu'ils s'étaient bien éclatés pendant six ans, qu'il était temps pour eux d'arrêter. Beaucoup partent alors, mais une autre moitié souhaite continuer car c'était une édition très réussie. Il n'y avait pas Démons d'Or, Nuits Sonores débutait. On se met en quête d'un nouveau lieu, qui sera Miribel-Jonage. Et je me retrouve à la tête du festival.

à lire aussi : Le Ninkasi Kao remet la pression

Comment voyez-vous aujourd’hui le paysage musical de l’agglomération lyonnaise, qui a beaucoup évolué, les festivals (Nuits Sonores, etc) comme les salles s’étant multipliés au fil de ces dernières années ?
Il a beaucoup, beaucoup bougé. Un nombre considérable d'événements n'existaient pas. D'autres se sont redynamisés depuis, comme Nuits de Fourvière ou Jazz à Vienne. Il y a quinze ans, la fréquentation des festivals restait plus faible, tous les jeunes ne s'y rendaient pas l'été venu : ça a explosé. Du coup, ça s'est typé : pour les festivals comme les salles, il y a désormais un storytelling très fort, un sentiment d'appartenance. Avant, on se basait sur trois têtes d'affiches. Maintenant, on insiste beaucoup sur la déco, la scèno... On a été guidé aussi par des phares qui ont fait évoluer les autres modèles : Nuits Sonores et Nuits de Fourvière. Les premiers ont affiché une identité, investissant des friches industrielles, programmant des artistes spécialisés, accordant de l'importance aux aménagements, aux visuels. Autant d'ambition couplée à la reconnaissance institutionnelle, ça fait bouger les modèles. Et le public qui vient les yeux fermés...
Nuits de Fourvière de son côté est un aspirateur à têtes d'affiches : on a rapidement fait le constat que l'on ne pouvait pas lutter sur ce point, dès qu'un artiste fait l'actualité dans l'année, il passe chez eux. C'est fort. D'où la nécessité de créer de nouveaux modèles.

Quels sont vos liens aujourd'hui avec Woodstower ?
J'ai bouclé la programmation sur le prochain festival (NDLR : les 27 et 28 août prochain), je vais assurer la meilleure transmission possible des dossiers, mais je ne serais plus impliqué : j'ai peur qu'en gardant un pied dedans la page soit plus dure à tourner pour le festival.

à lire aussi : Mopro veut faire fleurir l’underground

Bizarre! : qu’est-ce qui vous a attiré dans ce nouveau lieu ?
J'avais envie de changer : je voulais pratiquer mon métier différemment, dans la temporalité, dans l'artistique. Et travailler sur de l'émergence, des artistes avec qui je serais très exigeant, avec une dynamique d'équipe, de projets : c'est une partie du job qui me passionne. Et Bizarre!, c'est un projet très original. Un lieu particulier, avec un ADN, une histoire. Qui laisse de la place à l'émergence, aux résidences d'artistes. Je faisais partie de l'association qui a préfiguré le lieu, je connaissais l'équipe. Pendant huit ans, cette association a préparé le terrain, avant une fusion avec le théâtre de Vénissieux, sous l'égide de La Machinerie, une nouvelle structure gérant les deux lieux, ce qui permet de mutualiser et s'appuyer sur nos compétences respectives.

Bizarre!, c’est aussi un territoire de banlieue, à travailler avec des spécificités : quelles sont vos envies ? Quels sont les publics visés ?
La médiation culturelle est très importante sur ce projet : il y avait déjà deux personnes embauchées pour ça avant l'ouverture de la salle, pour créer du lien avec les habitants. Le territoire est très important pour nous, c'est intéressant maintenant que la salle arrive, on veut que les gens de Vénissieux viennent voir les spectacles car ça se passe chez eux. Mais on vise un rayonnement d'agglomération pour attirer le public : on se différencie par l'esthétique choisie, nous allons faire beaucoup de hip-hop. C'est au cœur du projet, l'esthétique. Dans un second temps, par les résidences, on se tournera vers les musiques du monde mais modernes, et vers l'électronique. On aura des exceptions via nos échanges avec la Smac S2M qui nous apportera un peu d'éclectisme. Mais on veut développer une vraie spécificité hip-hop, être identifiés hip-hop.

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Mercredi 25 ao?t 2021 Finalement non restreint sanitairement, Woodstower, le festival éco-responsable de Miribel-Jonage offre pour son retour un mix de bamboche musicale et de profusion d'humour de jeunes pour, si le temps le permet, conclure l'été en beauté.
Mercredi 7 juillet 2021 Assis, couché, debout, l'été des festivals ressemble de plus en plus à un immense « Jacques a dit ». Et comme cette fois Jacques, enfin, Jean et (...)
Mercredi 19 mai 2021 Réservez votre fin août, la programmation de Woodstower est tombée : beaucoup de musique (rock, pop, rap, soul, musiques urbaines, électro, découvertes...) et pas mal de stand-up. Revue d'effectifs.
Mardi 25 ao?t 2020 On dit (trop) souvent que l'espoir fait vivre mais en ces temps de Covid-19 il semble que rien ne soit moins sûr. En témoigne l'annulation aujourd'hui (...)
Vendredi 15 mai 2020 Woodstower a officialisé à son tour l'annulation de son édition 2020, après avoir pris le temps de réfléchir à un éventuel report à l'automne, au-delà de la date (...)
Mardi 11 juin 2019 Beaucoup de rap, beaucoup de musiques électroniques, un brin de pop et de sono mondiale pour pimenter le tout : telle est la recette gagnante de Woodstower pour clôturer la saison des festivals.
Mardi 29 janvier 2019 En décembre dernier, trois salles de l'agglomération lyonnaise, L'Épicerie Moderne, le Périscope et le Marché Gare ont obtenu de la DRAC (Direction Régionale des Affaires Culturelles) le statut de SMAC (Scène de Musiques Actuelles), une première...
Mardi 29 janvier 2019 À force de répéter que « Winter is coming », il fallait bien que ça arrive, y compris dans le contexte étouffant d'un réchauffement climatique lancé (...)
Mardi 19 juin 2018 Suprême NTM va-t-il écraser un Chaton ? Petit Biscuit va-t-il se faire dévorer par Madben ? La réponse à toutes vos questions en lisant cet article sur la formidable vingtième édition de Woodstower.
Lundi 11 décembre 2017 Le festival Woodstower fête ses 20 ans et invite pour l'occasion le mythique groupe de hip-hop Suprême NTM pour un concert spécial en ouverture du (...)
Mardi 20 juin 2017 Le festival de Miribel-Jonage a pris l’habitude de tabler sur des programmations éclectiques où le hip-hop règne en maître. C’est devenu une marque de fabrique. Tour d’horizon des rappeurs et beatmakers prêts à retourner les scènes de cette 19e...
Mercredi 31 mai 2017 Après trois dernières éditions aventureuses et réussies, Woodstower vient de dévoiler sa programmation complète pour sa 19e édition : ambitieuse, portée une nouvelle fois sur le hip-hop, l'électro et les artistes émergents.
Mardi 14 mars 2017 Cet homme a participé au culte collectif Frigo, à l'honneur en ce moment au Musée d'Art Contemporain. Mais aussi aux lancements, dans le désordre, de : TLM, Radio Bellevue, Symposium d'Art Performance, Zap FM, Couleur 3, le Truck et bien plus...
Mardi 3 janvier 2017 Une nouvelle salle (le Razzle, dont l'ouverture est repoussée) et un nouveau festival (Transfer) marquent cette rentrée des classes côté concerts, l'agglomération étant dotée d'une offre toujours aussi foisonnante. Faites vos choix !
Mardi 8 mars 2016 Le Périscope et le Marché Gare à Lyon, l'Épicerie Moderne à Feyzin et Bizarre! à Vénissieux : telles sont les quatre salles de l'agglomération désormais (...)
Mercredi 24 juin 2015 Battu par les flots, Woodstower ne sombre pas. Deux ans après un déluge qui l'a contraint à revoir ses ambitions à la baisse, le festival du Grand parc (...)
Jeudi 2 avril 2015 Dépossédé de son terrain de jeu, le festival de trance Hadra a assuré qu'il ferait tout de même parler de lui cet été. Chose promise, chose due, puisque (...)
Jeudi 26 juin 2014 «La pluie a tout emporté, les canards, les oignons, / La pluie a tout emporté, nos guenilles, nos haillons.» fredonnait Thomas Fersen. L'an passé, elle a même (...)
Mercredi 2 avril 2014 On connaissait l'affiche de Woodstower 2014, on connait désormais une partie de sa programmation : pour l'instant à dominante hip hop, elle verra (...)
Jeudi 6 mars 2014 Cette année, Woodstower fait peau neuve : après cinq ans de bons et loyaux services graphiques, Alexandre Lagneau cède la place à Julien Saniel, auteur de (...)
Vendredi 12 juillet 2013 N'eut été leurs bedaines de boit-sans-soif, leurs chevelures d'habitués du Festival international de théâtre de rue d'Aurillac et leur propension à se dégourdir (...)
Mardi 18 juin 2013 Dans une centaine d'années, s'il reste quelque chose de cette planète, on se souviendra avec bien plus de déférence qu'ajourd'hui d'un Beautiful Freak nommé (...)
Jeudi 30 ao?t 2012 La 14e édition du festival Woodstower a accueilli 15 000 spectateurs le week-end du 25 et 26 août au Grand Parc Miribel Jonage. Samedi, 9 000 personnes (...)
Vendredi 13 juillet 2012 «Voilà l'été, voilà l'été, voilà l'été-é-é», chantaient les Négresses Vertes. Certes, mais une fois qu'on a dit ça, comment étancher sa soif de musique estivale quand justement on n'a ni l'intention de chanter tout l'été, ni l'intention de quitter...
Jeudi 21 juin 2012 Le géant vert des festivals de fin d'été (voir le logo de l'édition) a une fois de plus et peut-être encore plus que d'habitude choisi d'opter pour le mélange (...)
Jeudi 25 ao?t 2011 Festival / Dans la verdure du Parc de Miribel, le festival Woodstower fête sa 13e édition avec une programmation tout en verdeur qui réserve quelques surprises bien mûres. Stéphane Duchêne
Lundi 30 ao?t 2010 En plus de l’ami Doherty, le festival Woodstower accueillera cette année The Low Anthem, dont on vous a déjà largement vanté les mérites avant l’été, Arno, (...)
Vendredi 27 ao?t 2010 Festival / Chaque année, Woodstower c'est un peu l'occasion de se mettre au vert une dernière fois avant reprise des hostilités de la rentrée. Or s'il y en a (...)
Lundi 24 ao?t 2009 Festival Woodstower Blog 7 Lundi 24 août
Vendredi 21 ao?t 2009 Festival Woodstower Blog 6 Vendredi 21 août
Lundi 13 juillet 2009 On prend le pari à la lumière des pépites sonores émaillant son dernier album, I feel cream : le live de Peaches à Woodstower devrait en électriser plus d’un(e). François Cau
Vendredi 10 juillet 2009 C’est le festival Woodstower que Tricky a choisi pour annoncer, le 29 août, dans un fracas de terreur et des ténèbres ad hoc, la fin de l’été, du (...)
Vendredi 19 juin 2009 Sale gosse intronisé à tort porte-parole du trip-hop, Tricky revient sur scène défendre son dernier opus, Knowle West Boy. François Cau
Vendredi 19 juin 2009 Festival - Musique / Festival reconnu dans son approche «développement durable de l’événement festif», Woodstower a également fait un bel effort cette année (...)

Suivez la guide !

Clubbing, expos, cinéma, humour, théâtre, danse, littérature, fripes, famille… abonne toi pour recevoir une fois par semaine les conseils sorties de la rédac’ !