Prix Lumière 2016 : Catherine Deneuve

Festival Lumière / Pour la première fois de sa jeune histoire, le Festival Lumière (étendu à neuf jours, du 8 au 16 octobre prochain) couronnera une reine, Catherine Deneuve.

Le voile a été levé sur les grandes lignes de la 8e édition du Festival Lumière et sur son invitée principale, la comédienne française Catherine Deneuve, qui se verra remettre le précieux Prix le 14 octobre prochain à la Salle 3000. Elle sera la seule des récipiendaires du Prix Lumière à n’avoir jamais réalisé de film. Mais faire figure d’exception n’aura rien pour lui déplaire : depuis plus d’un demi-siècle qu’elle trône au zénith du 7e art, l’actrice aux deux Césars a toujours cultivé son indépendance d’esprit — un sorte de chic bourgeois parfaitement libertaire qui la rend si fascinante.

à lire aussi : Du plomb dans la tête

Égérie de Truffaut, après avoir été muse de Demy et de Polanski, inspiratrice absolue de Téchiné, sa filmographie est un paysage renversant d’intelligence et de continuité, allant de Buñuel et Chabrol à Bercot, en passant par Desplechin, Lars von Trier, Ozon et Cavalier.

Sections spéciales

Impossible pour le moment de connaître ni le nombre, ni les titres des films présentés (encore moins celui d’ouverture ; alors celui de clôture…). En revanche, les grandes rétrospectives ont été révélées.

à lire aussi : Very bad trip

Poursuivant le travail accompli autour de Duvivier et de Renoir, le Festival s’attèle cette année à remontrer l’œuvre de Marcel Carné, figure majeure du réalisme poétique (Hôtel du Nord, Le Jour se lève, Le Quai des brumes…) encensé dans les années trente et bien mis à mal après-guerre. Dracula, Frankenstein, la Momie, le loup-garou et consorts bénéficieront d’une mise en lumière particulière à travers Universal Monsters, focus sur les films de monstres produits par Carl Laemmle.

La Nuit à la Halle Tony-Garnier, un temps envisagée autour des films-catastrophe, a été réorientée autour d’une thématique plus légère : “Bande de potes”, avec Mes meilleurs copains, Les Bronzés font du ski, L'Aventure c'est l’aventure et Very Bad Trip — on reste sur les fondamentaux. Quant à la projection pour le jeune public, elle remet en avant une œuvre rare qui va faire chavirer les cœurs et mouiller les mouchoirs, Le Géant de Fer de Brad Bird.

Côté muet, première pierre d’une rétrospective Buster Keaton organisée avec la Cinémathèque de Bologne, et un ciné-concert attendu à l’Auditorium autour de L’Inhumaine, un geste graphique art-déco autant qu’un film signé Marcel L’Herbier. Si la désignation des lauréats pour les Prix Raymond-Chirat et Bernard Chardère (respectivement remis à un un chercheur ou à un historien du cinéma, et à un critique de cinéma) n’a pas été faite, la création d’un Prix Fabienne-Vonier, du nom de la productrice et créatrice de Pyramide distribution, a été annoncée. Il sera décerné à “une femme d’autorité dans le cinéma“ —intéressante formulation. Justement, la section consacrée à l’histoire des femmes cinéastes permettra de faire connaissance avec une pionnière nommée Dorothy Arzner ; l’extrait présenté, au ton très contemporain, était des plus prometteurs…

Devine qui vient dîner

À ce stade de la compétition, peu de noms ont été livrés. On sait seulement que l’actrice chinoise fétiche de Zhang Yimou, Gong Li fera l’objet d’un hommage en sa présence, tout comme le réalisateur américain Walter Hill. Ayant fait les beaux jours du cinéma musclé dans les années 1970 et 1980 (Le Bagarreur, Les Guerriers de la nuit, Double détente, 48 heures, Les Rues de feu…), il viendra présenter en avant-première Tomboy, son nouveau film — qui a aussi été adapté en BD.

Également honoré, l’académicien scénariste et dialoguiste Jean-Loup Dabadie, complice d’Yves Robert, Sautet et Truffaut. Bien entendu, Bertrand Tavernier sera là pour présenter son documentaire fleuve Voyage à travers le cinéma français, peu avant sa sortie sur les écrans. Comme à l’accoutumée, il faut à présent attendre fin août pour avoir une vision globale de la programmation et des “talents” conviés. D’ici là, rien n’empêche de croire à l’impossible…

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Jeudi 16 juillet 2020 Deux fois deux Palmes d’Or succèdent donc au double palmé Francis Ford Coppola, et recevront donc le Prix Lumière le vendredi 16 octobre à Lyon. Croisons-les doigts pour que rien n’entrave cette prophétie…
Mardi 18 février 2020 (À lire à haute voix, façon Stéphane de Groodt) « —Prenons les paris, ce sera Roubaix. —Quoi donc ? —Le César, à Paris le 28 février. —Sauf si Ly l'a, (...)
Mardi 17 décembre 2019 Star de cinéma, Fabienne vient de publier ses mémoires titrées La Vérité et va entamer un nouveau tournage. Sa scénariste de fille Lumir, son époux et leur petite Charlotte, débarquent alors de New York. Leur séjour permettra de régler de...
Mardi 3 septembre 2019 Dans le film de Cédric Kahn, l’une est une mère fuyante, l’autre une fille hurlante. Pas étonnant qu’elles n’arrivent pas à communiquer. Mais ici, les deux comédiennes Catherine Deneuve et Emmanuelle Bercot dialoguent sans peine.
Mardi 3 septembre 2019 Un seul être revient… et tout est dévasté. Cédric Kahn convoque un petit théâtre tchekhovien pour pratiquer la psychanalyse explosive d’une famille aux placards emplis de squelettes bien vivants. Un drame ordinaire cruel servi par des interprètes...
Mardi 11 juin 2019 Il a pour toujours associé à l’écran l’odeur du napalm au petit matin aux envolées de Wagner, incité au silence par quelques notes de Nino Rota ou donné de furieuses envies de danser la tarentelle dans un mariage. Si Francis Ford Coppola possède ce...
Lundi 11 juin 2018 Le patron de l’Institut Lumière avait promis une surprise pour marquer les 10 ans du Festival Lumière. Il a de fait pris tout le monde de court en annonçant la remise du 10e Prix Lumière la comédienne et productrice Jane Fonda, le 19 octobre...
Mardi 14 juin 2016 Si l’on sait déjà que le Festival Lumière durera désormais officiellement plus longtemps, soit du samedi 8 au dimanche 16 octobre (auparavant, il grignotait (...)
Mardi 1 septembre 2015 La vérité fait parfois mal à entendre : Dieu est misanthrope, sadique et résident bruxellois. S’épanouissant dans la création de catastrophes, ce pervers se (...)
Jeudi 18 juin 2015 Immense cinéphile et cinéaste majeur, Martin Scorsese avait depuis le début le profil d’un prix Lumière parfait. Son sacre aura lieu au cours de l’édition 2015 du festival Lumière, dont la programmation, même incomplète, est déjà...
Mardi 12 mai 2015 Portrait d’un adolescent en rupture totale avec la société que des âmes attentionnées tentent de remettre dans le droit chemin, le nouveau film d’Emmanuelle Bercot est une œuvre coup de poing sous tension constante, qui multiplie les points de vue...
Mardi 2 décembre 2014 La Ciné-collection du GRAC aura fait un sans faute depuis la rentrée. Son film de décembre, La Vie de château, est une sorte d’apothéose joyeuse, ce bijou de (...)
Mercredi 2 juillet 2014 On se demandait comment le Festival Lumière allait pouvoir rebondir sur l'édition 2013, portée par un Quentin Tarantino d'une générosité et d'une culture sans (...)
Mardi 22 avril 2014 Rencontre dans une cour d’immeuble entre un gardien dépressif et une retraitée persuadée que le bâtiment va s’effondrer : entre comédie de l’anxiété contemporaine et drame de la vie domestique, Pierre Salvadori parvient à un équilibre miraculeux et...
Jeudi 12 septembre 2013 D’Emmanuelle Bercot (Fr, 1h50) avec Catherine Deneuve, Camille…
Jeudi 20 juin 2013 En choisissant Quentin Tarantino pour recevoir le cinquième Prix Lumière, le festival Lumière, qui aura lieu du 14 au 20 octobre prochain, frappe un grand coup, dans une édition placée sous le signe de la «célébration du 35 mm». Christophe Chabert
Jeudi 11 octobre 2012 Passant après le calamiteux épisode Langmann, Laurent Tirard redonne un peu de lustre à une franchise inégale en misant sur un scénario solide et un casting soigné. Mais la direction artistique (affreuse) et la mise en scène (bancale) prouvent que...
Jeudi 12 juillet 2012 C’est un nouveau cinéaste européen qui a été choisi pour recevoir le Prix Lumière 2012 : Ken Loach. Une filmographie imposante d’une trentaine de longs-métrages (...)
Jeudi 12 juillet 2012 Après trois semaines de suspense, c’est finalement le réalisateur anglais, chef de file d’un cinéma social plus noué qu’on ne le croit, qui se verra décerner le quatrième Prix Lumière en octobre prochain. Christophe Chabert
Samedi 9 juillet 2011 De Christophe Honoré (Fr, 2h15) avec Catherine Deneuve, Chiara Mastroianni, Ludivine Sagnier…
Vendredi 18 mars 2011 De Thierry Klifa (Fr, 1h45) avec Catherine Deneuve, Nicolas Duvauchelle, Géraldine Pailhas…
Jeudi 1 juillet 2010 Festival / Après une petite sueur froide en début de conférence de presse quand Thierry Frémaux a laissé entendre que le retraité Alain Delon pourrait se voir (...)
Jeudi 1 juillet 2010 Après Clint Eastwood l'an dernier, c'est Milos Forman qui sera à l'honneur de la deuxième édition du festival Lumière du 4 au 10 octobre prochains. (...)
Vendredi 17 avril 2009 Reprise en salles de Bugsy Malone d’Alan Parker et des Prédateurs de Tony Scott, premiers films de cinéastes ayant œuvré dans le clip et la pub, qui s’amusaient alors à jouer avec leur passé comme avec leur nouveau media. CC
Mercredi 11 mars 2009 D’André Téchiné (Fr, 1h45) avec Émilie Dequenne, Catherine Deneuve, Michel Blanc…
Mercredi 21 mai 2008 Avec cette tragi-comédie familiale aux accents mythologiques, Arnaud Desplechin démontre à nouveau qu’il est un immense cinéaste, entièrement tourné vers le plaisir, le romanesque et le spectacle. Christophe Chabert

Suivez la guide !

Clubbing, expos, cinéma, humour, théâtre, danse, littérature, fripes, famille… abonne toi pour recevoir une fois par semaine les conseils sorties de la rédac’ !