Kumbia Boruka fait chalouper les Chartreux

Nilamayé + Kumbia Boruka

Jardin des Chartreux

ce spectacle n'est pas à l'affiche actuellement

Sono Mondiale / Après un bel été et avec un mini album en poche, Kumbia Boruka clôture cette semaine les Jeudis des Musiques du Monde.  

Si Lyon a pris un tram' de retard dans la vague nu-cumbia qui déferle depuis quelques années dans les clubs et festivals (Dengue Dengue Dengue, le génial label de Buenos Aires ZZK, El Hijo de la Cumbia, Bomba Estereo...), avec le Mexicain Hernán Cortés ce rythme sud-américain calorifère a fini par se trouver ici un ambassadeur prêt à relever le défi. Avec un certain succès, ces dernières semaines : un mini album est sorti avant l'été et les quelques dates en festivals qui ont suivi (le Montreux Jazz Festival, la clôture des Nuits de Fourvière) entérinent l'idée que cette musique aussi chaloupée qu'elle peut être psyché prend place dans le paysage local. Illustration ce jeudi avec cette date au Jardin des Chartreux, encore une fois en clôture d'un festival : les Jeudis des Musiques du Monde.

à lire aussi : Traité de savoir-vivre à l'usage des jeunes générations

Cette percée ne doit rien au hasard : déjà, par la personnalité et le parcours du leader de la bande, l'accordéoniste Hernán Cortés, venu de Monterrey où la scène cumbia est vivace. Là-bas, aux percussions, il a fait ses armes au sein d'orchestres reconnus, à commencer par celui de Celso Piña (invité sur le titre El Porro Mangangueleno) qui l'a emmené en tournée autour de la planète. Installé désormais à Lyon, il a embarqué dans son aventure le chanteur Bob Sikou pour allier répertoire personnel et quelques reprises des classiques du genre.

à lire aussi : Triple trip avec Dengue Dengue Dengue

Surtout, ces duettistes ont su s'allier avec la fine fleur de la sono mondiale made in Lyon : aux manettes en studio, l'incontournable Bruno "Patchworks" a apporté sa patte indispensable pour faire de Kumbia Boruka un projet ambitieux. Enfin, le DJ et activiste James Stewart, trempé jusqu'aux os dans la marmite des grooves tropicaux, s'illustre aux congas tout en imprégnant le groupe de sa science des dancefloors.

Si l'accordéon domine logiquement les débats, un autre élément s'illustre chez Kumbia Boruka : la guitare virtuose d'Andres Segura, évoquant la version péruvienne de la cumbia (même si lui est Colombien), la fameuse chicha nourrie à l'ayahuasca, étirant ses solis vers les limbes psychédéliques pour un bel été indien.

Kumbia Boruka + Nilamayé
Au Jardin des Chartreux dans le cadre des Jeudis des Musiques du Monde le jeudi 1er septembre à 20h

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Mercredi 29 mars 2023 Ambassadeur en France de la nouvelle scène brésilienne, João Selva est un rayon de soleil avec sa pop tropicale, héritière de l'âge d'or de la chanson brésilienne des années 1960 à 1970. Avant la release party de son dernier album au Transbordeur,...
Mardi 12 juillet 2022 Pour la troisième année consécutive, le parc de l'Autre Soie accueille un genre de festival à très grandes rallonges qui occupe l'été et déborde largement sur le printemps et l'automne. Aperçu de la programmation restante pour ce mois de juillet. En...
Mardi 10 septembre 2019 L'afro-électro de Blanc Manioc, le maloya de Ti'Kaniki et un DJ set caliente de l'irremplaçable James Stewart : le Ninkasi donne dans l'efficace pour son premier festival.
Mardi 9 janvier 2018 C'est une première : l'emblématique Nova Mix Club, l'émission de Nova qui prend le pouls de la scène électronique en prise directe avec sa source, le club, (...)
Mardi 8 mars 2016 Trois plans pour vos nuits blanches.
Mardi 19 janvier 2016 Fers de lance de la seconde vague cumbia électronique, Dengue Dengue Dengue fixe ses machines au Sucre : ça va onduler sévère du bodjo sur un tempo ralenti (...)
Mercredi 30 septembre 2015 03.10 Encore Tel Van Pelt, le chasseur qui voulait faire de Robin Williams une descente de lit dans Jumanji (chacun ses classiques), le collectif (...)
Vendredi 18 septembre 2015 À l'issue de la représentation de Biopigs (voir notre critique) ce samedi 18 septembre, les Subsistances lanceront officiellement leur saison (...)

Suivez la guide !

Clubbing, expos, cinéma, humour, théâtre, danse, littérature, fripes, famille… abonne toi pour recevoir une fois par semaine les conseils sorties de la rédac’ !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies destinés au fonctionnement du site internet. Plus d'informations sur notre politique de confidentialité. X