La Crafterie révolutionne la bière pression

Cave à bières / Ben Wunschel, Léo Choltus et Louis Perard remettent ça : le trio de The Beers et du Dikkenek Café ouvre le 23 septembre son troisième repaire à bières ; un brin différent. Ici, on peut acheter de la bière pression à emporter. Écologique, économique, pratique.

Bombée, hâlée, élégante, elle trône fièrement près du bar. Vous ne la connaissez pas encore, mais elle s’apprête à faire partie intégrante de votre quotidien. Elle, c’est la Growler, une bouteille en verre sombre et hermétique qui peut contenir jusqu’à deux litres de bière pression, transportable partout. Une révolution.

à lire aussi : La vérité sur la bière

« C’est l’avenir du monde de la petite mousse » affirme Benoît Wunschel, qui a déjà pour ambition d’ouvrir une seconde cave à bières et Growlers à Lyon dès le premier trimestre 2017, avant de s’essayer à d’autres villes françaises. Le principe est simple : on achète une bouteille (comptez environ 6€), on choisit sa mousse sur les conseils de Vincent Zurek (le zythologue que vous appellerez très vite Zuzu, même sans aucune pinte dans le pif) parmi les douze pressions proposées et variant selon les saisons (dès 8€ les deux litres) et on file la déguster chez soi.

« Notre système "Pegas Growler filler" permet de vider complètement l’air dans la bouteille, remplacé par du CO2. La bière est ensuite déversée dans la bouteille sous pression. Elle n’a aucun contact avec l’oxygène, donc ne s’altère pas. On peut la conserver fermée pendant trois semaines. À l’ouverture, elle mousse, comme une pression classique » précise Léo.

à lire aussi : La Goutte d'Or : de l’or en bière

Un repaire à Craft Beer

La devanture vient d’être posée, le parquet est huilé, les lampes industrielles ont été chinées puis retapées, le coin épicerie – charcuterie ardéchoise, chips irlandaises… – prend forme, les pressions sont prêtes à couler et les bibines commencent à débouler sur les étagères. Dans cet antre de la craft beer – bière artisanale –, toutes les mousses ont été triées sur le volet par Ben, Léo, Louis et Zuzu.

Outre les ales en pression à emporter, le local compte près de 10 000 canettes réparties sur trois immenses étagères. La première, dédiée aux amateurs, comprend de la Chouffe, de la Karmeliet ou encore de la Henninger. La deuxième, consacrée aux initiés, contient des bières plus pointues, comme la Brewdog. La troisième, qui fera le bonheur des plus expérimentés, recense les bières les plus typées, qui sortent des classiques, comme la Mikkeler. « Des bières modernes, subtiles et parfois expérimentales » précise le quatuor. Impossible de ne pas trouver son bonheur.

« Nous souhaitons représenter tous les styles de bières et être accessibles à tous, novices comme chevronnés » note Zuzu, intarissable sur le sujet. Au comptoir, il n’hésite pas à nous faire goûter (en micro-dégustation, le lieu n’a pas la licence) l’insolite Pojala, la locale Canute lyonnaise ou encore La Franche made in Dole, histoire de trouver LA bière qui siéra au mieux à nos invités pour l’apéro-maison de ce soir. On ergote, sans voir le temps passer. Et on reçoit un texto : « Oublie pas la Growler ! ». The new « Oublie pas le pain. »

La Crafterie
4, place Tobie Robatel, 1er

http://la-crafterie.com

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Mardi 28 mars 2023 Le Lyon Bière Festival (LBF pour les intimes) revient les samedi 22 et dimanche 23 avril. Ça se passe à Lyon, c'est autour de la bière artisanale et le thème de cette année est "back to the roots". 
Lundi 11 mars 2019 En quelques mois, quatre bars ont ouvert leurs portes dans le nouveau triangle d’or formé par les rues de Marseille et Sébastien Gryphe, dans le 7e (...)
Mardi 24 mai 2016 Dépaysement garanti : il faut s'enfoncer en plein 3e ; South Part-Dieu. En venant de la rue Paul-Bert, on passe via un porche, sous un immeuble qui fut (...)
Mardi 19 avril 2016 Nous avons rendu visite à un duo qui fera le déplacement au Lyon Bière Festival : la “première” brasserie artisanale de Paris, située dans le quartier de la Goutte d’Or, d'où elle tire son nom.
Mardi 19 avril 2016 Les femmes préfèrent les bières légères. Les blanches surtout. Une mousse, ça se boit glacé. STOP. La solution pour vous ôter ces clichés de la tête : filez à l’atelier de biérologie du Ninkasi.
Mardi 28 octobre 2014 «Growler is the new slacker» – autrement dit «grogner, la nouvelle façon de glander» – pourrait-on dire à l'écoute de ces groupes, dont les Growlers font (...)

Suivez la guide !

Clubbing, expos, cinéma, humour, théâtre, danse, littérature, fripes, famille… abonne toi pour recevoir une fois par semaine les conseils sorties de la rédac’ !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies destinés au fonctionnement du site internet. Plus d'informations sur notre politique de confidentialité. X