Gilles Paris, l'auteur de "Autobiographie d'une courgette"

Ma vie de courgette

UGC Ciné-Cité Confluence

ce spectacle n'est pas à l'affiche actuellement

Trois questions à... / Publié en 2002, déjà transposé pour la télévision en 2008 par Luc Béraud, le roman Autobiographie d’une courgette est davantage qu’un phénomène littéraire. Conversation avec un auteur heureux.

C’est la seconde fois que votre Courgette est “adopté” (plus qu’adapté) par des parents de cinéma. Comment se passent la séparation, puis les retrouvailles du point de vue de l'auteur ?
Gilles Paris
: À la fois de loin (je laisse aux professionnels le soin d’adapter ce roman librement) et à la fois de près car je suis à la trace ce qu’ils font et je m’en émerveille chaque fois. Je suis comme le premier fan. J’aime que d’autres s’accaparent mon univers pour y insérer le leur.
 
Claude Barras explique avoir « adouci » votre roman, rendant son film accessible à un jeune public dès 7 ans. Pourtant, il traite des mêmes thèmes graves que vous. Le cinéma, l’animation, atténuent-ils la crudité du sujet ?
La mort de la  mère par exemple était difficile à traiter à l’image, ce que je comprends bien. C’est beaucoup plus “acceptable” dès le début du film, ce qui, en effet ne l’a pas empêché d’être fidèle à l’esprit du roman, à sa poésie et à ce fond social qui rapproche ces enfants.
 
Depuis sa parution, votre roman a été lu par des milliers d’adolescents et étudié par de très nombreux collégiens. A-t-il eu des résonances particulières chez certains d’entre eux ; vous ont-ils fait part de leurs émotions de lecteurs ?
Oui, bien sûr, dans les salons et librairies ou les rencontres avec les écoles, je partage avec eux cette émotion rare de lecture. Il y a chez les collégiens un naturel qui me désarme, ils voient vraiment le monde différemment, ils sont plus ancrés dans la réalité que moi !

Gilles Paris, Autobiographie d’une courgette (Plon et J’ai Lu)

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Mercredi 22 mars 2017 Depuis 1991, Rhône-Alpes cinéma se pose en productrice des films produits sur son territoire. Naviguant entre échecs et beaux succès critiques ou publics, cette activité joue sur la santé économique de la région et son prestige extérieur. 25 ans...
Mardi 14 février 2017 Dans le créneau compétitif du film d’animation pour enfants, l’alternative au blockbuster formaté existe : elle vous attend dans 28 salles de l’agglomération (...)
Mardi 13 décembre 2016 Quand il n’y a pas de festival de court métrage… il y a la Fête du Court métrage — manifestation succédant au Jour le plus court, en reprenant le même principe (...)
Mardi 18 octobre 2016 Après avoir dévoilé l’univers de Wes Anderson et son Grand Budapest Hotel, le Musée Miniature & Cinéma épluche celui de Courgette, tourné à quelques arrêts de bus de là. Quand on dit que le circuit court a du bon…
Mardi 18 octobre 2016 Avec ce portrait d’une marmaille cabossée par la vie retrouvant foi en elle-même et en son avenir, Claude Barras se risque sur des sentiers très escarpés qu’il parcourt avec une délicatesse infinie. Un premier long-métrage d’animation en stop motion...

Suivez la guide !

Clubbing, expos, cinéma, humour, théâtre, danse, littérature, fripes, famille… abonne toi pour recevoir une fois par semaine les conseils sorties de la rédac’ !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies destinés au fonctionnement du site internet. Plus d'informations sur notre politique de confidentialité. X