Villa Gillet & Le Petit Bulletin
Immersion dans
L’Atelier des Récits 2022

"Ma vie de courgette" : gratin d'amour sauce résilience

Ma vie de courgette
De Claude Barras (Sui-Fr, 1h06) animation

Le film / Avec ce portrait d’une marmaille cabossée par la vie retrouvant foi en elle-même et en son avenir, Claude Barras se risque sur des sentiers très escarpés qu’il parcourt avec une délicatesse infinie. Un premier long-métrage d’animation en stop motion vif et lumineux ; un chef-d’œuvre.

Que vous soyez un enfant de 5 ou de 105 ans, accordez sans tarder un peu plus d’une heure de votre vie à cette grande œuvre ; elle vous ouvrira davantage que des perspectives : des mondes nouveaux. Ma vie de courgette est de ces miracles qui redonnent confiance dans le cinéma, qui prouvent sans conteste que tout sujet, y compris le plus sensible, est susceptible d’être présenté à un jeune public, sans qu’il faille abêtir les mots ni affadir le propos.

à lire aussi : Ma vie de Courgette : l'envers du décor

« Tout est affaire de décor » écrivait Aragon en d’autres circonstances, ce film l’illustre en traitant successivement d’abandon, d’alcoolisme et de mort parentaux, des maltraitances enfantines, d’énurésie, d’éveil à l’amour et à la sexualité… un catalogue de tabous à faire pâlir le moindre professionnel de l’enfance. Des thématiques lourdes, attaquées de front sans ingénuité falote ni brutalité, amenées par le fil éraillé de l’existence des petits héros du film : Courgette et ses amis vivent dans un foyer, où ils tentent de guérir de leurs traumatismes passés. Où on les entoure de l’amour et l’attention dont ils ont été frustrés. Voilà pour le premier décor.

à lire aussi : Gilles Paris, l’auteur de "Autobiographie d’une courgette"

Dense et intense

Pourquoi est-on à ce point touché par la vérité de ces marionnettes aux couleurs trop irréelles pour représenter la réalité, à ce point confondu par le réalisme de ce cadre épuré ? Sans doute l’image des pantins nous protège-t-elle de la crudité de l’histoire portée par les voix, criantes de vérité et lestées d’une charge psychologique que chaque âge de spectateurs sera à même de déchiffrer.

Claude Barras encapsule le scénario de Céline Sciamma dans son interprétation visuelle et le prodige alchimique de la transmutation opère. Ce second décor qu’il offre à la narration ne fait pas écran : il était le seul possible et acceptable, comme une évidence. Il en va de même pour la durée : atypique de brièveté, mais juste. Barras n’a pas succombé à la tentation d’ajouter une séquence creuse pour atteindre un format plus traditionnel — à l’instar de Philippe Faucon pour Fatima, il raconte dans un temps court et dense ce qu’il a à raconter.

On attend de pied ferme les Oscars, où il devrait concourir (sous bannière helvétique, représentant la patrie de son réalisateur) dans la catégorie meilleur film étranger, mais surtout les Césars : Ma vie de courgette mérite largement d’abord de faire recette, puis d’être la première œuvre d’animation à recevoir la récompense suprême de Film de l’année.

Ma vie de courgette de Claude Barras (Sui-Fr, 1h06) avec les voix de Gaspard Schlatter, Sixtine Murat, Paulin Jaccoud, Michel Vuillermoz…

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Mardi 8 octobre 2019 C’est une discrétion un peu affligeante qui accompagne la Fête du Cinéma d’Animation. Il faut dire qu’elle manque un poil de lisibilité : elle se déroule durant (...)
Samedi 17 ao?t 2019 Leur ville inexplicablement envahie par des pingouins, un groupe d’enfants profite des vacances pour enquêter. Un songe astrophysique drapé de poésie mythologique, empli de fantaisie. Et de palmipèdes.
Mercredi 1 ao?t 2018 Le cinéma taïwanais en prises de vues réelles connaissait un maître en la personne Ang Lee ; se pourrait-il qu’il se soit trouvé avec Sung Hsin-Yin son équivalent dans le domaine de l’animation ?
Mardi 3 juillet 2018 De retour à l’animation après sa parenthèse en prise de vues réelles, Brad Bird donne une suite superlative à ses Indestructibles, où le divertissement n’exclut pas le politique. La marque de Pixar.  
Mercredi 22 mars 2017 Depuis 1991, Rhône-Alpes cinéma se pose en productrice des films produits sur son territoire. Naviguant entre échecs et beaux succès critiques ou publics, cette activité joue sur la santé économique de la région et son prestige extérieur. 25 ans...
Mardi 14 mars 2017 Comment transformer ses mots en images ? Vaste problématique à laquelle tout scénariste se confronte. Pour tenter d’élucider ce mystère et d’initier les (...)
Mardi 14 février 2017 Dans le créneau compétitif du film d’animation pour enfants, l’alternative au blockbuster formaté existe : elle vous attend dans 28 salles de l’agglomération (...)
Mardi 10 janvier 2017 En 2016, 700 films ont déferlé sur les écrans — ne vous fatiguez pas à poser la division, cela fait un peu plus de treize nouveautés par semaine. Si tous (...)
Mardi 13 décembre 2016 Quand il n’y a pas de festival de court métrage… il y a la Fête du Court métrage — manifestation succédant au Jour le plus court, en reprenant le même principe (...)
Mardi 8 novembre 2016 Conséquence d’une fructueuse récolte dans les marchés internationaux du film, la 21e édition des Rencontres du cinéma francophone s’avère des plus gouleyantes. (...)
Mardi 18 octobre 2016 Après avoir dévoilé l’univers de Wes Anderson et son Grand Budapest Hotel, le Musée Miniature & Cinéma épluche celui de Courgette, tourné à quelques arrêts de bus de là. Quand on dit que le circuit court a du bon…
Mardi 18 octobre 2016 Eh oui, les vacances scolaires sont déjà là… Cette année, elles ont la cocasserie de débuter un mercredi — ce qui époulaille tout le monde, sauf les salles (...)
Mardi 6 septembre 2016 Programmée par la Société des réalisateurs de films, la Quinzaine des Réalisateurs cannoise s’offre une tournée de rentrée dans 40 cinémas de France parmi lesquels (...)
Mardi 7 juin 2016 Si vous avez suivi d’un œil distrait la compétition cannoise au motif qu’elle concernait des œuvres encore éloignées des écrans, préparez-vous à l’écarquiller : une (...)
Mardi 19 avril 2016 de Vincent Kesteloot & Ben Stassen (Bel, 1h30) avec les voix de Matthias Schweighöfer, Kaya Yanar, Dieter Hallervorden…
Mardi 9 février 2016 Vous appréciez le cinéma d’animation, mais refusez par principe de vous infliger en famille les dernières émanations des gros studios ? Saisissez-vous du (...)
Mercredi 10 février 2016 De Janis Cimermanis (Let, 0h45) animation
Mardi 2 février 2016 De Anthony Roux & Jean-Jacques Denis (Fr, 1h47) avec les voix de Sauvane Delanoe, Emmanuel Gradi, Laetitia Lefebvre…
Mardi 26 janvier 2016 Le renouveau de l’animation viendrait-il de la diversité européenne ? Même si l'on trouve mille qualités à Vice-Versa, à Dragons voire à L’Âge de glace, l’honnêteté (...)
Mardi 1 septembre 2015 "​Le Petit Prince", discutable adaptation de Saint-Ex’ qui a ravi du public à "Vice-Versa", ne sera bientôt plus qu’un lointain souvenir : la fin 2015 s’annonce riche en productions animées enthousiasmantes.
Mardi 25 mars 2014 Pour sa troisième adaptation d’Alan Ayckbourn et, donc, son tout dernier film, Alain Resnais choisit de laisser en sourdine ses ruminations crépusculaires pour une comédie qui célèbre la vie et la vieillesse, les artifices du théâtre et la force du...
Mardi 4 décembre 2012 Longtemps désertique, en dépit de quelques rares oasis de créativité, le cinéma d’animation français a connu depuis dix ans un fulgurant essor au point de devenir à la fois une industrie et un laboratoire. À l’occasion de la sortie d’"Ernest et...
Jeudi 6 septembre 2012 Noémie Lvovsky signe son meilleur film avec cette comédie à la fois burlesque et mélancolique où une quadragénaire revit ses 16 ans, retrouve ses parents défunts et son grand amour. Comme si Nietzsche, Coppola et la psychanalyse étaient passés à la...
Vendredi 18 février 2011 En marge de la manifestation Cartoon movie, les salles du GRAC organisent une rétrospective saluant le meilleur de la production européenne récente en matière de films d’animation : on cartoon dans le Grand Lyon. CC
Jeudi 22 octobre 2009 Et si les enfants profitaient de ces vacances automnales pour crapahuter dans les musées ? Tour d'horizon non exhaustif des stages et ateliers. NP
Mardi 15 septembre 2009 De Philippe Godeau (Fr, 1h47) avec François Cluzet, Mélanie Thierry, Michel Vuillermoz…

restez informés !

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter