L'Opéra de quat'sous : misère en lumières

L'Opéra de quat'sous

Théâtre de la Croix-Rousse

ce spectacle n'est pas à l'affiche actuellement

Avec des musiciens intégrés au jeu, un décor non-naturaliste, des marionnettes à taille humaine, Jean Lacornerie signe un Opéra de quat'sous très homogène, plein d'allégresse et de liberté.

Postulat de départ : remonter aux origines de cette œuvre écrite en six mois à peine par Kurt Weill et Bertolt Brecht en 1928. Ainsi, une traduction a été commandée à René Fix pour s'éloigner de tous les remaniements que le dramaturge berlinois a rajouté au fil des décennies et les chansons sont interprétées en allemand. Les mots sont crus et raccords avec l'énergie noire que développent les chefs de pègre : le criminel Macheath et son rival Peachum.

à lire aussi : Jérôme Bel fait valser les codes de la danse

Polly, la fille de ce dernier tombée dans les bras du premier s'en trouve même surnommée la « pute à gangster » et quand il s'agit de qualifier cette période trouble, elle est « pourrie. » Tout ce qui aurait pu entraver le rythme ou la compréhension a été gommé. Et loin d'appauvrir la pièce, cette propension à aller vite la sert.

à lire aussi : Extrapolation du futur : Nos Futurs au TNG

À commencer par la rapidité de jeu de Vincent Heden qui virevolte sur les tables de l'écurie (qui ressemble plus, et fort à propos, à un atelier d'usine) et entre les piles de cartons. C'est lui qui donne le la. Et ses acolytes, sans du tout être éclipsés, tiennent parfaitement ce marathon de deux heures.

Auf deutsch

Fidèle des comédies musicales, Jean Lacornerie revient à leur source et n'a jamais semblé aussi à l'aise avec une œuvre qu'avec celle-ci (sauf peut-être avec Tender land et son récent Roméo et Juliette). Convoquer Émilie Valantin, spécialiste ès marionnettes, et l'amener à en concevoir pour les scènes de groupes (les brigands et les prostituées) participe aussi à ce tempo enlevé.

Jamais statiques car manipulées par des comédiens, elles apportent une identité quasi graphique à ce spectacle mis pleinement en lumière. La misère et les bas-fonds londoniens ne sont pas nimbés de pénombre ; le propos n'y perd rien et le metteur en scène reste ainsi fidèle à une idée de spectacle qu'il affectionne, proche du show de Broadway.

à lire aussi : Le jeu trouble de Phia Ménard

La tonalité jazz du band emmené par un compagnon de Didier Lockwood, Jean-Robert Lay, coule de source dans cette mise en scène résolument tournée du côté de la jovialité, fut-elle la plus cynique, amorale et impunie qui soit.

L'Opéra de quat'sous
Au théâtre de la Croix-Rousse jusqu'au samedi 12 novembre

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Mardi 13 novembre 2018 Vous connaissez, bien entendu, le principe de la séance mystère ; à part le titre du film projeté, rien n’est caché au public : ni le jour (dimanche 18 (...)
Mardi 4 avril 2017 Reconduit à la tête du Radiant pour cinq nouvelles années, dépêché par la mairie de Décines pour assurer la programmation du Toboggan après le limogeage de Sandrine Mini, Victor Bosch a longuement pris le temps de nous raconter ses missions. Avec...
Mardi 14 février 2017 Pour sa deuxième création de la saison, Jean Lacornerie change radicalement de genre et confie à Elizabeth Macocco le soin délicat d'incarner une vieille femme vigoureuse. Réjouissante petite forme.
Mardi 8 septembre 2015 Si vous les avez raté, un rattrapage s’impose. D'abord Bigre! (Croix-Rousse, 29 septembre au 3 octobre), hilarante comédie sans (...)
Dimanche 31 mai 2015 Ludique et politique est le visuel de la nouvelle plaquette (une croix faite de craies fragilisées) du Théâtre de la Croix-Rousse. Ludique et politique (et du coup franchement excitante) sera sa saison 2015/2016. Benjamin Mialot
Lundi 27 avril 2015 De New York à Séoul, du conte philosophique à la relecture de ghetto movie, de la rumba au baroque : à la rentrée, la volonté de Dominique Hervieu de présenter la danse sous ses formes les plus variées ne faiblira pas. Benjamin Mialot
Mardi 3 mars 2015 Grâce à l’Opéra de Lyon, Jean Lacornerie signe la première adaptation en France du compact "Roméo et Juliette" de Boris Blacher. Et tient enfin sa grande mise en scène en tant que directeur du théâtre de la Croix-Rousse. Nadja Pobel
Mardi 6 janvier 2015 La musique classique s’étire et s’expose sur plusieurs siècles. Nous le savons, mais nous l’oublions. Elle s’étend même si loin que la musique contemporaine (...)
Mardi 6 janvier 2015 Après un premier tiers de saison assez calme, l’activité théâtrale s’intensifie nettement cette rentrée. Entre stars de la scène locale et internationale, créations maison et découvertes à foison, revue de détails. Nadja Pobel
Mardi 4 novembre 2014 Après une grosse création la saison dernière, l'enjoué et pimpant Bells are Ringing, Jean Lacornerie s'offre cette année une forme plus légère avec un tour de (...)
Mardi 9 septembre 2014 Qu’ont cuisiné les directeurs des grandes salles pour cette saison ? En marge des spectacles qu’ils accueillent, ils mitonnent d'ordinaire leurs plats en arrière-salle mais cette saison, hormis à la Croix-Rousse, c’est régime. Nadja Pobel
Dimanche 26 janvier 2014 The Tender Land est une œuvre millefeuille qui parvient à apporter de la finesse et de la douceur à un sujet tout à fait abrupt et cruel. Nous sommes dans (...)
Jeudi 21 novembre 2013 En rajeunissant la comédie musicale "Bells Are Ringing", Jean Lacornerie signe un divertissement de grande qualité... mais qui peine tout de même à soutenir la comparaison avec les productions anglo-saxonnes. Benjamin Mialot
Vendredi 22 mars 2013 Durant le week-end de Pâques, les Subsistances ressuscitent la création avec une dizaine de spectacles en tous genres et accessibles à petits prix. Jean-Emmanuel Denave
Vendredi 14 décembre 2012 Adepte du théâtre musical, dont il fait la ligne claire du Théâtre de la Croix-Rousse depuis son arrivée à sa tête en 2010, Jean Lacornerie réadapte et prolonge (...)
Jeudi 8 décembre 2011 Au Théâtre de la Croix-Rousse, le tout frais directeur Jean Lacornerie met en scène West Side Story, LA comédie musicale entre toutes, dans une version concert. Il explique ici son goût pour le genre, et le choix de cette approche. Pascale Clavel
Lundi 5 septembre 2011 Changements de direction à la tête des théâtres, nouvelles infrastructures, orientations artistiques différentes pour les lieux existants… Ces bouleversements vont-ils modifier en profondeur le paysage théâtral lyonnais ? Dorotée Aznar
Mercredi 13 avril 2011 Choisi parmi 48 candidats, Roland Auzet prend la direction du Théâtre de la Renaissance (Oullins) à la suite de Jean Lacornerie, appelé à diriger le Théâtre (...)
Vendredi 4 septembre 2009 Entretien / Jean Lacornerie, directeur du Théâtre de la Renaissance (à Oullins) présente Tempo Cabaret, la première édition d’un festival dédié au cabaret, sous toutes ses formes. Propos recueillis par Dorotée Aznar
Vendredi 18 avril 2008 Comédie musicale / Jean Lacornerie met en scène pour la première fois en France "Lady in the dark", une comédie musicale qui révolutionna Broadway en… 1941. Pascale Clavel

restez informés !

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter