"Swagger" : à l'école de la classe

Swagger
De Olivier Babinet (Fr, 1h24) documentaire

Portrait d’une banlieue par des jeunes qui la vivent au présent et ont foi en l’avenir, dans un documentaire de création bariolé, sans complaisance mortifère ni idéalisation naïve. Stimulant.

Ils se prénomment Aïssatou, Astan, Aaron, Elvis ou Mariyama… Vivant dans des cités de périphérie, ces adolescents dépassent la facile caricature à laquelle ceux qui ne les ont jamais approchés les réduisent. Pour un peu qu’on consente à les rencontrer ! Olivier Babinet, lui, les a écoutés durant des semaines, et construit en leur compagnie ce singulier documentaire débordant de fantaisie, de liberté et surtout d’espoir. Film stylé, Swagger est ainsi autant une collection de témoignages qu’une œuvre de création chamarrée ; un puzzle assumé et dynamique se pliant autant à l’imaginaire immédiat de ses protagonistes qu’à leurs projections.

à lire aussi : "Tanna" : île, elle, lui et les autres

S’ils décrivent le quotidien pas forcément folichon avec lequel ils doivent composer au prix d’une sacrée créativité, les onze ados du film sont aussi les acteurs d’un changement en cours. Que la caméra, complice magique, transpose parfois dans une imagerie hollywoodienne ou clippée — voir les défilés vestimentaires de Paul et Régis, deux jeunes mecs ayant su affirmer leur identité à travers leurs fringues. Ou qu’elle anticipe en se faisant l’interlocutrice de Naïla, dont les yeux clairs ont depuis belle lurette oublié la candeur : du haut de ses quelque dix ans, la future architecte pourrait déjà en remontrer à des urbanistes, quant à eux bien dépourvus de swag… Cette génération qui a peut-être plus à offrir au monde que celle des démago-ploutocrates, mérite d’avoir sa chance, non ?

Swagger de Olivier Babinet (Fr, 1h24) documentaire avec Aïssatou Dia, Mariyama Diallo, Abou Fofana, Naïla Hanafi…

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Mardi 30 novembre 2021 Premier opus en solo pour Tushen Raï, habitué du Sucre et co-directeur du label Hard Fist : où l'on croise sonorités ancestrales et globalisées avec l'acid-house de Chicago afin de produire quelques bombes pour dancefloor.
Lundi 28 septembre 2020 D’accord, le festival de Cannes n’a pas déployé son tapis rouge sur les marches du Palais en mai ; est-ce une raison pour priver les films des différentes (...)
Mercredi 2 septembre 2020 Un futur inquiétant, où il ne reste qu’une seule baleine. Scientifique dans un institut de recherches maritimes, Daniel s’échine à essayer de faire s’accoupler des poissons et échoue à trouver l’âme sœur. Son existence change lorsqu’il ramasse sur...
Mardi 1 octobre 2019 La sélection de l’ACID à Cannes ne manquait pas de saveur cette année et, comme de juste, elle s’en vient faire son étape automnale au Comœdia. L’ACID ? Aux (...)
Mardi 2 octobre 2018 Comme toutes les années, l’Association pour le cinéma indépendant et sa diffusion (plus connu sous le piquant acronyme d’ACID) entreprend dans la foulée du (...)
Mardi 14 novembre 2017 Bientôt quadragénaire, le doyen des festivals de l’agglomération lyonnaise n’a rien d’un autarcique : depuis des années, il propose des séances délocalisées dans des (...)
Mardi 20 juin 2017 S’il est encore trop tôt pour connaître le programme détaillé de la 29e édition des États généraux du film documentaire de Lussas (Ardèche) on peut d’ores et déjà en (...)
Mardi 4 avril 2017 Des coulisses aux cintres, des tensions sociales aux minutes de silence, des répétitions aux applaudissements, une suite d’instantanés façons puzzle glanés durant une saison de l’Opéra de Paris visant à désacraliser cette institution culturelle...
Mardi 21 mars 2017 C’est la lutte initiale ! Fenêtre sur le monde et l’Homme, Les Écrans du doc témoignent d’une prise de conscience des enjeux socio-politiques (...)
Mardi 24 janvier 2017 Être femme et noire en France, aujourd'hui : une double peine. Le documentaire de la réalisatrice et militante afro-féministe Amandine Gay est un (...)
Mardi 20 décembre 2016 Une semaine ordinaire dans la vie de Paterson, chauffeur de bus à Paterson, New Jersey et poète à ses heures. Après la voie du samouraï, Jarmusch nous indique celle d’un contemplatif alter ego, transcendant le quotidien sur son carnet. Une échappée...

Suivez la guide !

Clubbing, expos, cinéma, humour, théâtre, danse, littérature, fripes, famille… abonne toi pour recevoir une fois par semaine les conseils sorties de la rédac’ !