Claudia Stavisky, d'une bataille à l'autre

Tableau d'une exécution

Célestins, théâtre de Lyon

ce spectacle n'est pas à l'affiche actuellement

Théâtre des Célestins / Retrouvant sobriété et singularité au service d'un thème qui lui est cher (le pouvoir et l'art), Claudia Stavisky signe son meilleur spectacle depuis Lorenzaccio.

« Je ne suis pas en paix avec la vie. Ça n'existe pas. » Galactia, lucide et torturée, gravite autour d'un homme engagé par ailleurs, qui la malmène, et du pouvoir politique venant de lui confier une grande mission : peindre la bataille de Lépante que les Vénitiens viennent en 1571 de gagner, face aux Ottomans. Là où le doge ne voit qu'un triomphe, elle est hantée par le carnage et les milliers de victimes. Elle fera le Tableau d'une exécution.

à lire aussi : Des affaires sans folie aux Célestins

Howard Barker, historien de formation, aime à puiser dans le réel un support à sa réflexion qu'il déploie depuis plus de quarante ans dans ce qu'il a lui-même nommé "le théâtre de la catastrophe", sorte de retour à l'essence humaine dans le grand maelström du monde. Christiane Cohendy porte durant plus de deux heures cette femme aux convictions affirmées mais qui ne s'exonère pas de ses fêlures et fragilités. Claudia Stavisky parvient à l'orienter vers cette dualité, comme elle l'avait fait avec Marie Bunel dans La Femme d'avant.

Ce n'est pas l'unique point commun entre ce travail et celui fait sur Schimmelpfennig en 2006 : le plateau est pertinemment occupé, jamais encombré. David Ayala, acteur total, parfois trop en roue libre, est ici justement cadré sans que son talent n'en souffre — au contraire — à l'inverse des rôles secondaires plus négligés voire exagérés (la fille survoltée, cheveux rouges en pétard et la critique d'art dont la robe Mondrian était dispensable pour figurer son aspect fashion victime).

à lire aussi : Little big man

« Mon art est celui de l'assassinat »

Exceptés ces détails et un léger manque de rythme qui s'affinera à n'en pas douter au fil des représentations, cette pièce replace au cœur du débat les liens inextricables entre les artistes ravis de pouvoir vivre des commandes publiques lucratives et des politiciens qui montrent leur supériorité en absorbant la création, comme il est démontré dans la très cynique et réussie scène finale.

Loin d'opter pour une reconstitution historique sans intérêt (l'épave de barque vénitienne est vite reléguée dans les coulisses), Claudia Stavisky prend le parti de mettre l’œuvre picturale en avant ; elle se fait même sous nos yeux, donnant à Galactia une consistance sine qua non dans une scénographie précisément pensée en tableaux particulièrement bien éclairés. Et quand le fameux tableau est dévoilé à mi-pièce, l'artifice du théâtre opère pleinement.

Tableau d'une exécution
Aux Célestins jusqu'au 7 décembre

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Lundi 5 septembre 2022 En ouvrant la saison avec La Trilogie de la villégiature, Claudia Stavisky signe sa dernière mise en scène en tant que co-directrice du théâtre des Célestins où elle était arrivée en 2000 et qu’elle quittera d’ici l’été prochain. Entretien.
Mardi 19 novembre 2019 En choisissant de monter un texte passionnant et d'une actualité tragiquement permanente, Claudia Stavisky signe, avec La Vie de Galilée (aux Célestins (...)
Mardi 19 septembre 2017 D'un texte sur un drame familial, prix Pulitzer,  Claudia Stavisky fait un spectacle très honnête traversé par une Julie Gayet qui s'avère s'adapter avec opiniâtreté à des plateaux de théâtre qu'elle avait jusque-là très peu arpentés.
Vendredi 11 mars 2016 Du texte noir d'Octave Mirbeau sur un homme puissant, vaniteux et autoritaire, Claudia Stavisky tire un spectacle académique et sans fioriture porté par un François Marthouret en grande forme. Nadja Pobel
Mardi 8 septembre 2015 Souvent taxé d’art vieillissant, le théâtre ne cesse pourtant, à l’instar des sociologues ou historiens, d’ausculter le monde contemporain. Cette saison, plusieurs auteurs décryptant la trivialité des rapports sociaux seront portés au plateau. Nadja...
Mardi 20 janvier 2015 Pour sa dernière création, "En roue libre", Claudia Stavisky a réuni un casting assez exceptionnel dont émerge Julie-Anne Roth, qui tient de bout en bout son rôle de femme insoumise, assumant ses désirs même en pleine maternité. Rencontre avec une...
Mardi 6 janvier 2015 Après un premier tiers de saison assez calme, l’activité théâtrale s’intensifie nettement cette rentrée. Entre stars de la scène locale et internationale, créations maison et découvertes à foison, revue de détails. Nadja Pobel
Mardi 9 septembre 2014 Qu’ont cuisiné les directeurs des grandes salles pour cette saison ? En marge des spectacles qu’ils accueillent, ils mitonnent d'ordinaire leurs plats en arrière-salle mais cette saison, hormis à la Croix-Rousse, c’est régime. Nadja Pobel
Vendredi 17 janvier 2014 Méconnu en France, Howard Barker est pourtant l’un des auteurs contemporains les plus prolifiques et radicaux d’aujourd’hui. Séduite par son travail, la comédienne Aurélie Pitrat, de l’association nÖjd, l’a délogé de son théâtre londonien le temps...
Vendredi 3 janvier 2014 Et si on misait sur la relève en ce début d’année ? Les grands noms du théâtre auront beau être à Lyon tout au long des six mois à venir, c’est en effet du côté des jeunes que nos yeux se tourneront prioritairement. Nadja Pobel
Vendredi 27 septembre 2013 4, 3, 2, 1, top ! Maggie entre en scène et se lance dans un monologue assourdissant. Elle dit tout : sa douleur de ne plus être aimée par son mari adoré, son (...)
Vendredi 6 septembre 2013 Les prochaines créations des directeurs-artistes des grandes maisons. Nadja Pobel
Mercredi 4 septembre 2013 … a fait un beau voyage théâtral dans l’agglomération lyonnaise. Cette association de comédiens qui a emprunté son nom à un personnage mineur de Père de Strinberg (...)
Mardi 18 juin 2013 Dans le cadre du somptueux château de Madame de Sévigné, à Grignan, les personnages de Chatte sur un toit brûlant, de Tennessee Williams, prendront la parole durant tout l’été. Un véritable marathon théâtral, mené par la metteur en scène Claudia...
Mercredi 5 juin 2013 Alors que s’achève tout juste, sur le plateau des Célestins, une version tonitruante de "Cyrano" (avec un Torreton sidérant), le théâtre de la Ville de Lyon annonce une future saison résolument européenne et contemporaine. Laquelle sera lancée par...
Mardi 9 octobre 2012 Rencontre avec Claudia Stavisky pour sa quinzième création sur le plateau des Célestins depuis qu’elle en a pris la co-direction en 2000. Au lendemain de la première, elle revient sur son prégnant désir de monter ce chef d’œuvre de Miller. Propos...
Dimanche 7 octobre 2012 Avec "Mort d’un commis voyageur", Claudia Stavisky semble avoir trouvé la matière pour synthétiser tout ce qu’elle a expérimenté jusqu’ici au théâtre. De facture classique et sans fioriture, sa mise en scène va à l’essentiel : un texte déchirant et...
Jeudi 15 mars 2012 Claudia Stavisky met en scène «Lorenzaccio» de Musset avec la troupe permanente du Maly Drama Théâtre. Le résultat d'une longue aventure russe, à découvrir aux Célestins jusqu'au samedi 17 mars. Propos recueillis par Dorotée Aznar
Vendredi 14 octobre 2011 Oubliez la poupée aux cheveux noir ébène et ses sept nains collés aux basques. Dans la version du dramaturge anglais Howard Barker, il ne reste que la (...)
Vendredi 23 septembre 2011 Il y a manifestement dans les écrits de Roland Schimmelpfennig une complexité dont Claudia Stavisky se délecte. Et il faut reconnaitre à la directrice des (...)

Suivez la guide !

Clubbing, expos, cinéma, humour, théâtre, danse, littérature, fripes, famille… abonne toi pour recevoir une fois par semaine les conseils sorties de la rédac’ !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies destinés au fonctionnement du site internet. Plus d'informations sur notre politique de confidentialité. X