Réveillonnez en humour !

Milady en sous-sol

Le Boui Boui

ce spectacle n'est pas à l'affiche actuellement

Café-Théâtre / Que vous soyez néophytes ou adeptes, le réveillon est une date idéale pour se ruer dans les café-théâtres. Le 31 décembre, il y en a pour tout le monde, les petits comme les grands, ceux qui ont envie de rire comme ceux qui veulent redécouvrir les classiques.

Milady en sous-sol

Alors qu'Alexandre Astier et Jean-Christophe Hembert viennent d'achever la tournée de l'Exo Conférence, d'autres acteurs de la série Kaamelott investiront le Boui Boui le soir du réveillon avec une pièce délirante. Avec Jacques Chambon (Merlin dans Kaamelott) aux commandes, Milady en sous-sol revisite La Belle au bois dormant. Sauf que cette fois-ci, le prince charmant se fait laminer par le dragon, laissant la princesse, jouée par Chrystel Rochas, seule dans son donjon. Jusqu'à l'arrivée d'Eddie, le prince de la lose, interprété par Aurélien Portehaut (Gauvin dans Kaamelott). S'en suit une myriade de dialogues absurdes entre deux personnages qui n'ont rien à faire ensemble. Portée par deux acteurs talentueux et un texte juste, Milady en sous-sol revisite un conte vieux comme le monde. Jouissif.

à lire aussi : Aux Célestins, place au burlesque

Au Boui Boui à 17h15

Sois parfaite et t'es toi !

Si le café-théâtre permet avant tout de rire et de passer un bon moment, il est aussi un art qui permet de véhiculer un message. Avec Sois parfaite et t'es toi!, Elyse Fruttero et Lucille Brunel, de la compagnie C'est quoi le projet ?, nous offrent une pièce qui montre du doigt la place de la femme dans nos sociétés actuelles. Entre « Colette, 30 ans, femme au foyer, mariée, deux enfants et Emmanuelle, 30 ans, femme d’affaire, célibataire, dynamique et carriériste », le contraste est saisissant. L'une vit aujourd'hui, l'autre il y a 60 ans. Chacune représente la femme supposée idéale de son temps. Une pièce drôle et légère qui dévoile qu'en 60 ans, la condition féminine a énormément évolué. En bien, en mal, à chacun de se faire son avis. Quoiqu'il en soit, on rit, on réfléchit et c'est bien là le plus important.

à lire aussi : À l'Opéra, des airs connus

À la salle de la Ficelle à 18h

Sganarelle ou le cocu imaginaire

Quand le cas du célèbre Molière est évoqué, le monde du théâtre se met d'accord sur un point : ses textes sont d'une incroyable modernité. Pour mettre en avant ce constat, la compagnie La Nuée propose une adaptation de Sganarelle ou le cocu imaginaire à mi chemin entre hier et aujourd'hui. Grâce à une mise en scène simple et épurée et des décors nous faisant voyager des westerns spaghettis à des vidéos clips de Major Tom, Molière sort de sa tombe en 2016. Cinq comédiens incarnent les neuf personnages de cette pièce loufoque en un acte qui foisonne de quiproquos et de rebondissements incongrus, entre crises de rire et phases d'admiration du génie de Molière et de sa plume qui n'a pas pris une ride. « De cet exemple-ci, ressouvenez-vous bien, et quand vous verriez tout, ne croyez jamais rien. »

À la salle Rameau à 19h et 21h

à lire aussi : Du Sucre au Terminal sur un même tempo

La Sorcière du placard à balais

Pas toujours évident de convaincre les plus petits d'aller au théâtre. Pour ce réveillon, La compagnie et son personnel à bord vous facilite la tâche avec l'adaptation d'un classique de la littérature enfantine, La Sorcière du placard à balais. Monsieur Pierre, qui vient d'acheter une nouvelle maison, se retrouve rapidement confronté à une vilaine sorcière planquée dans son débarras. Avec l'aide des enfants, directement impliqués dans la pièce, il pourra assez facilement s'en débarrasser et reprendre une vie normale. Avec cette pièce simple et maîtrisée de bout en bout – voilà plus de dix ans que les acteurs la proposent à de jeunes enfants – soyez certains de faire de vos bambins des gones heureux. Et si en plus ils avaient peur de leur placard ou d'un monstre sous leur lit, voilà qui pourrait en plus servir de remède.

À la Comédie Odéon à 16h

Apéro thérapie

La colocation, ce n'est pas toujours évident. Mais quand deux colocataires se retrouvent autour d'une bouteille de vin blanc pour refaire le monde, les corvées de ménage, courses et autres disparaissent rapidement. Avec Romy Chenelat et Céline Iannucci, la pièce ressemble bien à une vraie conversation entre copines. On passe du rire à la réflexion et on aimerait parfois se joindre à la conversation, un verre à la main. Des moments légers à des remises en cause plus profondes, les deux comédiennes évoquent les questions qu'on se pose tous un jour ou l'autre. Avec ou sans réponses définies, mais toujours avec un jeu naturel et précis. Peut être parce qu'elles n'ont pas l'impression de jouer un rôle, finalement.

Au Théâtre du Guignol de Lyon à 19h et 21h

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Mardi 7 juin 2022 Molière partout mais Molière en pleine forme ! Des jeunes anciens formés au Conservatoire de Lyon (sortis en 2016 pour la plupart) ont eu l’idée, en 2020, de trimballer Molière partout, surtout hors des théâtres, et de lui rendre une popularité...
Lundi 14 janvier 2019 Georges Forestier a fait table rase. Et repris toute la vie de Jean-Baptiste Poquelin, aka Molière, du début, expurgeant les légendes, ne cherchant pas (...)
Mardi 15 décembre 2015 ​Mieux vaut en rire, qu'ils disent. Dont acte : parmi les nombreuses occasions qui vous sont offertes de faire le deuil dans la bonne humeur de cette annus horribilis que fut 2015, voici les cinq qui méritent le plus votre attention.
Mardi 8 septembre 2015 Deux festivals, de nouvelles pièces d'auteurs chéris, le retour d'un illustre représentant de la trop lointaine école anglo-saxonne... La saison café-théâtre démarre plutôt fort.
Mardi 3 février 2015 De Jacques Chambon, on connaît surtout son talent pour renouveler les figures de l'auguste et du clown blanc dans des comédies de (...)
Mardi 6 janvier 2015 L'année café-théâtre 2014 s'est terminée sur une création hors-normes comiques de Dominic Palandri (New York Paradis). Amusant hasard : 2015 débutera sur une (...)
Mardi 4 novembre 2014 Un professeur d'histoire-géographie au bout du rouleau et un criminel sur les dents se retrouvent par le plus malheureux des hasards dans une même (...)
Mardi 9 septembre 2014 Moins féconde que la précédente, la saison café-théâtre 2014/2015 n'en demeure pas moins réjouissante, entre reprises de spectacles qui gagnent à être connus et défilé de têtes qui le sont déjà. Benjamin Mialot
Jeudi 26 juin 2014 Ils vécurent heureux et eurent beaucoup d'enfants. D'accord, mais quid des turpitudes qui jalonnent une vie ? Le prince a-t-il trompé la princesse avec (...)
Mardi 10 décembre 2013 Nul besoin de s'exercer à la photographie en Patagonie ou de s'essayer à l'équitation en Laponie (entre autres "bons plans" formulés par les professionnels du tourisme) pour passer un réveillon insolite. Il suffit de franchir le seuil de l'un des...
Vendredi 29 novembre 2013 «La comédie des contraires, c'est du pur Jacques Chambon, et ça marche à tous les coups». Ainsi débutaient, dans notre agenda, les quelques lignes (...)
Mercredi 13 novembre 2013 Vous souvenez-vous de Monsieur Plus, ce guilleret moustachu qui s'évertuait, à coups de bousculades opportunes, à rendre plus appétissants et plus savoureux (...)
Vendredi 13 septembre 2013 Avec deux reprises et une nouvelle création (Smart Faune, que nous vous recommandons à l'aveuglette) au Complexe du Rire et une résidence au Karavan (pour (...)
Dimanche 8 septembre 2013 Une nouvelle salle l'an passé, un nouveau festival cette saison : bien que tous ses acteurs ne s'y retrouvent pas, le secteur du rire confirme sa vitalité. Benjamin Mialot
Dimanche 21 avril 2013 Pour Molière, la comédie n’est pas un vain mot ou un sous-genre, telle qu'on la considère dans les années 1660 quand il crée L’Avare (1668). Le dramaturge s’y (...)
Jeudi 14 février 2013 Un critique a (trop) souvent tendance à se comporter comme un explorateur : quand il foule une contrée nouvelle, il veut être le premier à en dessiner les (...)
Samedi 15 décembre 2012 La nouvelle, datée du 29 novembre, est tombée comme un couperet : cette année, France 3 ne diffusera pas son traditionnel bêtisier. Il flotte depuis comme une odeur de fin de règne. Sauf chez ceux qui savent que, pour achever un cycle calendaire sur...
Lundi 29 octobre 2012 Pétri de films de science-fiction, Aurélien Portehaut (ici auteur, metteur en scène et acteur) a souhaité transporter cet univers sur scène : un homme dépressif (...)
Vendredi 6 janvier 2012 Avec "Un petit coup de blues", Jacques Chambon ressort son petit manuel de la comédie efficace, y ajoutant ce qu’il faut de nouveautés pour éviter la redite, et incorporant dans son univers deux comédiens hors norme : Nicolas Gabion et Damien...
Vendredi 16 décembre 2011 Déjà quatre ans que Christian Schiaretti présente des "petits" Molière. Soit il s’agit de pièces en un acte, soit de pièces méconnues. Pas de grand classique à ce (...)
Jeudi 8 décembre 2011 Ce 31 décembre 2011 ne verra pas que péter les bouchons de champagne ; il pètera aussi les records du nombre de spectacles comiques programmés dans les salles. Dans cette orgie, pointons nos coups de cœur, sorte de caviar de l’humour...
Vendredi 18 novembre 2011 Que se passe-t-il quand deux acteurs brillants se rencontrent ? Ils inventent un spectacle où ils jouent des artistes ratés. C’est ce que viennent de faire Yann Guillarme et Aurélien Portehaut (alias Pipo et Molo) et ça donne un OVNI comique gonflé...
Vendredi 21 octobre 2011 Théâtre / Il y a une méthode Jacques Chambon, une formule qui a fait ses preuves et qu’on retrouve pièce après pièce : prenez deux personnages qui n’ont rien en (...)
Mercredi 14 avril 2010 Théâtre-découverte / Les courtes pièces de Molière (en un ou trois actes) constituent une formidable matière de travail pour les étudiants en théâtre. Virtuose, (...)
Jeudi 10 décembre 2009 Comme chaque année pour le réveillon du 31, la programmation des cafés-théâtres se démultiplie dans de nombreuses salles de la ville en plus de leurs lieux habituels. Tour d'horizon des très nombreux spectacles qui dérident les zygomatiques avant le...
Vendredi 20 février 2009 Théâtre / Aurélien Portehaut, comédien, se lance à 27 ans sur la scène du Rideau rouge avec À chacun sa méthode, un premier one man show en forme de mise en abyme de son propre métier, loin des scories du genre. Propos recueillis par Christophe...

Suivez la guide !

Clubbing, expos, cinéma, humour, théâtre, danse, littérature, fripes, famille… abonne toi pour recevoir une fois par semaine les conseils sorties de la rédac’ !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies destinés au fonctionnement du site internet. Plus d'informations sur notre politique de confidentialité. X