Anna Petrovna, Macha, Anton et les autres

Regardez la neige qui tombe

Théâtre des Clochards Célestes

ce spectacle n'est pas à l'affiche actuellement

Il est des surprises qui dans l'atonie théâtrale automnale ravissent. Regardez la neige qui tombe... est de celles-là. Le comédien et metteur en scène Philippe Mangenot nous avait déjà cueilli avec sa version de Chaise de Bond ou Hamlet. Courtes, percutantes et sans fioritures : ses créations se font au scalpel, sans être brutales pour autant. Elles sont justes.

à lire aussi : Miroir, mon beau miroir !

Il poursuit son compagnonnage avec André Markowicz, traducteur de Shakespeare et aussi de toute (ou presque) l’œuvre de Tchekhov avec Françoise Morvan. Mangenot, en une heure à peine, raconte la vie brève de Tchekhov (mort à 44 ans), ses amours, ses études de médecine, son engagement auprès des bagnards de Sakhaline, son prix Pouchkine tout juste obtenu. Et ses écrits, magistraux, résonnent avec Platonov, L'Ours, La Mouette ou Oncle Vania.

L'immense force de ce travail est de détruire immédiatement le quatrième mur sans le brandir en étendard. Le spectacle ne prend pas le temps de s'installer. Il est là. C'est naturellement que la comédienne, épatante, Rafaele Huou, s'adresse à son partenaire de jeu, et régisseur au fond de la salle, Mangenot lui-même. Alternant avec brio et clarté les rôles (Tchekhov lui-même, son ami Tikhonov, son épouse...) et une mise en abîme sur sa propre partition d'actrice.

à lire aussi : Tomber de sa chaise

Elle rend Tchekhov infiniment vivant ; la somptueuse chanson de Barbara qu'elle fredonne, La Solitude, donne plus de relief encore à cet écrivain majeur. « Ne pas rajouter de la poussière sur la scène » entend-on dans cet acrobatique et fluide montage de textes ou encore « t'installes pas dans une seule émotion. » C'est peu dire que cette entreprise est réussie, aussi humble que sérieusement menée. Et, in fine, poignante.

Regardez la neige qui tombe...
Au théâtre des Clochards Célestes du 20 au 24 décembre

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Mardi 10 décembre 2019 Deux spectacles jumeaux et un compagnonnage solide s’annoncent à l’ENSATT où les Clochards Célestes programment les textes de Gwendoline Soublin mis en scène par Philippe Mangenot. Où il est question de la rudesse de la ruralité et d’abandon.
Mercredi 19 septembre 2018 Revenir à l'essence du texte sans non plus céder à la lecture. Fixer des règles : un écrit original pour cinq acteurs maximum, une heure de jeu, huit (...)
Mardi 25 avril 2017 La promo du Conservatoire de Lyon s'empare cette semaine de quatre Molière en tirant leurs rôles au sort. Qu'est-ce que ce théâtre fleuve ?
Vendredi 9 mars 2012 Avant que l’épilogue ne soit énoncé, la blanche Ophélie, inanimée, se reflète dans un miroir incliné et tremblant. L’eau semble la recouvrir doucement. Elle apparaît (...)

Suivez la guide !

Clubbing, expos, cinéma, humour, théâtre, danse, littérature, fripes, famille… abonne toi pour recevoir une fois par semaine les conseils sorties de la rédac’ !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies destinés au fonctionnement du site internet. Plus d'informations sur notre politique de confidentialité. X