Le Carnaval avant l'heure des crêpes

Le carnaval jazz des animaux

Auditorium de Lyon

ce spectacle n'est pas à l'affiche actuellement

Spectacle / Prenez l'imprévu et décomplexé chef d'œuvre post-romantique de Camille Saint-Saëns. Incorporez-y une grosse dose de jazz façon big band et vous obtenez un Carnaval Jazz des Animaux racontée par un grand méchant loup affamé. Un spectacle à dévorer en famille.

Jamais le Carnaval des Animaux n'aura aussi bien porté son sous-titre de "grande fantaisie zoologique". Composé durant l'année 1886 à l'occasion de mardi gras et son hystérie crêpière, le conte – qui n'était à l'origine qu'une farce écrite par son pourtant sérieux compositeur et auteur Camille Saint-Saëns - a eu droit à un relooking façon wap-doo-wap.

� lire aussi : "L’Empereur" : l’éternel retour

En effet, The Amazing Keystone Big Band épaulé par les qualités d'écriture de Taï-Marc Le Thanh en propose depuis deux saisons une lecture jazz et jubilatoire. Sur scène, les dix-sept musiciens de l'ensemble autoproclamé « turbulent et bouillonnant » se partagent la distribution : le lion rugit à grands coups de trombone, les oiseaux chantonnent grâce aux flûtes, l'éléphant barrit à travers le tuba... Les poules déploient un étonnant arsenal funky tandis que, grâce à la section rythmique, les lapins deviennent de vraies machines à groover.

Seul le Grand Méchant Loup, narrateur privilégié du conte, a droit à une voix humaine et forcément gourmande de voir tout ce potentiel festin se la donner gaiement. Ce Carnaval Jazz des Animaux est un sacré tour de force. Malgré une durée d'une heure et quinze minutes qui aurait pu être rédhibitoire pour les petits d'à peine 5 ans, jeune public et parents se marrent très franchement tout en découvrant un prisme incroyablement large de ce qu'est la musique jazz : swing, be-bop, hard-bop, blues, free, funk, bossa nova, jazz rock sans oublier la chaleur communicative d'un brass brand.

� lire aussi : Ciné-concert : esquimaux pour tous !

Ce qui n'est pas étonnant tant The Amazing Keystone Big Band est déjà rompu à l'exercice du détournement groovy d'œuvre classique à destination d'un public jeune : on lui doit notamment l'excellent Pierre et le Loup et le Jazz. Si les bambinos ont vraiment aimé le spectacle, sachez que l'histoire est contée sur disque (commandable ici : www.keystonebigband.com) par Édouard Baer, impeccable – comme souvent – dans sa partition. L'intéréssé ne sera malheureusement pas de la partie pour déclamer ses tirades de Grand Méchant Loup.

Demandez le (reste du) programme

Une géniale mise-en-jambe pour faire revenir la famille du côté de l'Auditorium ? Il y a de fortes chances, tant son équipe de programmation semble avoir prévu le coup durant cette seconde moitié de saison en organisant, au moins, deux rendez-vous mensuels pour le jeune public. On pense notamment au spectacle percussif et joliment lunaire Drumblebee qui se tiendra les mardi 7 et mercredi 8 mars prochains.

Sans oublier, le vendredi 7 avril, une lecture didactique et fun de la Symphonie n°6 de Beethoven – idéal pour les plus de 7 ans. Les tout petits (comprendre celles et ceux qui viennent seulement de mettre un premier pied en petite section de maternelle) ne seront pas oubliés le mercredi 19 avril grâce à un ciné-concert du génialissime animé tchèque de Zdenek Miler : La Petite Taupe. Indispensable et tellement plus cool que Peppa Pig.

� lire aussi : B-gnet fait rimer BD et antiquité

Pensez également à réserver pour les quasi pré-ado (entre 7 et 10 ans) votre mercredi 10 mai pour les Aventures de Pinocchio. Le samedi 27 mai, c'est un air bien connu des écoliers de toutes les générations qui aura droit à sa partition éducativo-rigolote : l'Orchestre National de Lyon jouera le Boléro de Ravel et proposera à son audience de mieux (enfin?) le comprendre grâce à des anecdotes. Tous ces spectacles étant bien évidemment prévus à des horaires tout doux.

Le Carnaval Jazz des Animaux
À l'Auditorium le vendredi 24 février à 20h et le samedi 25 février à 15h et 18h

À partir de 5 ans

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Jeudi 26 juin 2014 Sans céder à l'usage du jargon technocratique de nos édiles, aurons-nous "l'aplomb" de dire que ce petit bijou de festival qu'est BWd12 illustre à merveille (...)

Suivez la guide !

Clubbing, expos, cinéma, humour, théâtre, danse, littérature, fripes, famille… abonne toi pour recevoir une fois par semaine les conseils sorties de la rédac’ !