Marie Modianesque

Marie Modiano + Peter Von Poehl

Espace Albert Camus

ce spectacle n'est pas à l'affiche actuellement

Comédienne, ayant étudié l'art dramatique à la Royal Académie de Londres, poète, chanteuse et écrivain, on connaît Marie Modiano pour un recueil de poésie, Espérance mathématique, pour ses albums dont l'un est la mise en musique du recueil précité, par son compagnon Peter Von Poehl, et pour un étrange roman baptisé Upsilon Scorpii. On la connaît évidemment aussi pour être la fille d'un Prix Nobel de Littérature, Patrick Modiano. Une filiation difficile à passer sous silence.

à lire aussi : Tanguy Viel : « Obtenir réparation par le récit »

En revanche, on la connaît un peu moins pour une histoire toute personnelle, intime, qui est aussi un petit bout d'Histoire de la littérature et qu'elle raconte dans Lointain son deuxième roman. Une histoire comme on ne les invente pas, insatiablement romanesque : celle de sa rencontre, adolescente, avec un jeune américain en 1994 sur le Pont des Arts. Un type un peu errant, musicien, poète, écrivain, qu'elle ramènera à la maison et dont elle finira par découvrir qu'il est l'auteur d'un gigantesque manuscrit écrit en pattes de mouches sur lequel il est urgent de se pencher.

Tandis que la jeune femme vit une histoire d'amour avec l'Américain qui retravaille son roman comme un forcené, tout va être mis en œuvre pour qu'il soit publié. Il le sera d'abord en France par Gallimard. Ce roman, c'est Le Seigneur des porcheries, un roman magistral dont le souffle navigue entre Faulkner, McCarthy et Lowry. Le jeune auteur américain c'est Tristan Egolf, un être magnifique et torturé, trop rongé par sa vocation pour laisser un peu de place à la vie – qu'il s'ôtera en 2005.

à lire aussi : Nos corps tissés de mots

Depuis Lointain, et depuis un récit enchâssé dans une tournée théâtrale européenne sise au milieu des années 2000, Marie Modiano conte à la troisième personne cette histoire d'amour et de littérature entre Londres, Paris et les États-Unis. Elle dit la silhouette de l'Amour perdu surgissant partout dans Paris comme un fantôme, une réminiscence, une persistance rétinienne sur le cœur et la correspondance qui se distend jusqu'à une issue fatale et l'oubli impossible. Il y a un mot pour ce genre de livres à la délicatesse affleurante et à la mélancolie si loin si proche : modianesque. À découvrir en douce lecture musicale.

Marie Modiano + Peter Von Poehl (lecture musicale)
À l'Espace Albert Camus le samedi 11 mars

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Mercredi 1 mars 2023 Grande figure du journalisme contemporain, grande reporter au Monde, Florence Aubenas sera l’invitée d’un grand entretien lors de la Fête du Livre de Bron. Elle sort en ce mois de février Ici et Ailleurs — une sélection de 47 de ses articles parus...
Mardi 4 janvier 2022 S'il faut être prudent avec la recrudescence des cas de Covid, il est prévu que cette année, les grands raouts littéraires se tiennent de manière classique – comme on les aime. Avec, pour certains, des pré-programmations croustillantes.
Mardi 9 juin 2020 Camille de Toledo, écrivain et chercheur, repense sa résidence croisée initiée à Lyon en un rendez-vous de conversations à distance, chaque mardi. Toujours sous l'égide de l’École Urbaine de Lyon, la Fête du Livre de Bron et l’European...
Mercredi 12 février 2020 Avec Le Ghetto intérieur, Santiago H. Amigorena livre le roman qui planait sur toute son œuvre. Où l'auteur franco-argentin brise le silence hérité d'un grand-père juif accablé par la peine d'avoir survécu, parce qu'exilé, à l'Holocauste qui emporta...
Dimanche 8 septembre 2019 Chaque année, La Fête du Livre de Bron remet son prix littéraire au moment du Festival qui aura lieu cette année du 12 au 16 février. Le prix Summer, c'est son (...)
Mardi 8 janvier 2019 Avant la saison des festivals d'été, il y a celle des festivals littéraires, nourrie des centaines de livres parues en quelques mois et des milliers d'idées qui les composent. Tour d'horizon des événements littéraires majeurs du printemps.
Mardi 23 janvier 2018 Donnant au départ dans le polar, l'écrivain et scénariste Pierre Lemaître connut la consécration en 2013 avec le roman Au revoir là-haut, sa première incursion hors (...)
Mardi 9 janvier 2018 Après les deux rentrées littéraires de l'année, riches de plus d'un millier d'œuvres, et avec le printemps, revient la saison des salons et autres manifestations littéraires d'envergure dans l'agglomération. Avant-programme à l'usage du lecteur...
Mercredi 2 mars 2016 Invité à réfléchir au(x) "Devenir(s) de la littérature", William Marx est l'auteur du savoureux La Haine de la Littérature où, de Platon le chasseur de poètes à Sarkozy l'allergique à La Princesse de Clèves, cet historien des Lettres recense,...
Vendredi 6 mars 2015 Après avoir remporté le prix interallié en 2012 avec "Oh...", le prolixe Philippe Djian revient en forme avec un roman rocambolesque que lui seul pouvait orchestrer : "Chéri-chéri", dont il est invité à débattre à la Fête du livre de...
Vendredi 6 mars 2015 En général, lorsqu'un journaliste se déplace dans un village, c'est parce qu'il s'y est produit une catastrophe. Florence Aubenas y est allée pour rencontrer des français normaux, sans histoire. Ou peut-être que si justement : des histoires à...
Mardi 3 mars 2015 L'écrivain Tatiana Arfel et l'artiste Julien Cordier publient Les "Inconfiants", fruit d'une résidence à l'hôpital psychiatrique du Vinatier. La Ferme éponyme leur consacre une rencontre et une exposition. Jean-Emmanuel Denave

Suivez la guide !

Clubbing, expos, cinéma, humour, théâtre, danse, littérature, fripes, famille… abonne toi pour recevoir une fois par semaine les conseils sorties de la rédac’ !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies destinés au fonctionnement du site internet. Plus d'informations sur notre politique de confidentialité. X