Lyon, terre d'édition BD

Bande Dessinée / Comment la Seconde guerre mondiale et l'implantation de la Résistance à Lyon ont initié un terreau fertile pour la bande dessinée à la Libération.

Lyon est une terre de bande dessinée qui s'est longtemps ignorée. Peut-être parce qu'elle l'est devenue un peu par défaut, conséquence des soubresauts de l'Histoire ayant contraint dessinateurs et éditeurs à se replier entre Rhône et Saône, durant la Seconde guerre mondiale. Car c'est bel et bien là que tout débute. C'est à ce moment-là qu'un auteur comme Chott, de son vrai nom Pierre Mouchot, évadé des geôles allemandes, s'installe à Lyon et rejoint les éditions SAGE (Société Anonyme Générale d’Édition) fondées par Ettore Carozzo, arrivé lui en 1940, fuyant le fascisme de Mussolini.

à lire aussi : BD : L'Art de la suggestion

Comme d'autres éditeurs locaux, SAGE (qui deviendra Sagéditions) s'est vite fait une spécialité des petits formats vendus peu chers : ici l'on trouve des séries comme Mandrake, Le Fantôme du Bengale ou plus tard, Raoul et Gaston. Chott travaille sur Jumbo, tout en s'engageant dans la Résistance. Et s'associe à la fin de la guerre avec Marcel Navarro, rencontré dans les bureaux de SAGE, pour créer leur propre série : ce sera Fantax, énorme succès, qu'il décide vite de publier dans sa propre maison, les Éditions Pierre Mouchot (qui deviendront la Société d'éditions rhodaniennes). Fantax, histoire de justicier masqué inspirée de Batman, se démarque par des couleurs vives et une certaine violence. Mouchot publie alors à la chaîne son propre travail (parfois trop fortement inspiré de séries américaines...) comme celui d'autres dessinateurs. Point crucial : les anciens de la Résistance, nombreux à Lyon, bénéficient alors d'aides pour obtenir un bien précieux, le papier, entraînant un boum de l'édition jeunesse dans la région, après-guerre.

Pierre Mouchot continuera jusqu'à ce que la loi de juillet 1949, sensée protéger la jeunesse de certaines publications et préserver les bonnes mœurs, ne vienne le stopper dans son élan. Après des années de conflits judiciaires, en 1961, il jette l'éponge et nombre d'éditeurs de ces petits formats populaires, imaginatifs et parfois violents s'autocensurent.

à lire aussi : La BD à Lyon : des gaufriers au pays des bugnes

Parmi eux, l'emblématique Lug à qui le LyonBD Festival a consacré l'an dernier une exposition : on retrouve à sa naissance le suscité Marcel Navarro, toujours scénariste sous pseudo J.-K. Melwyn-Nash et ici directeur artistique, associé cette fois à Alban Vistel. Tous deux créent cette maison, également spécialisée dans les petits formats, en 1950. Son nom vient de Lugdunum...

Alban Vistel, dit Colonel Alban, est lui aussi un ancien Résistant : il dirigeait les Forces Françaises de l'Intérieur de la région lyonnaise. Et avait déjà fondé avec Bernadette Ratier les éditions Aventures & Voyages, deux ans plus tôt. Bernadette Ratier (ancienne Résistante, bien sûr : elle avait lancé durant la guerre le périodique Femmes patriotes) faisait de son côté travailler plusieurs dessinateurs comme Jean Cézard et Pellos dans son périodique Mon Journal, depuis 1946, avant de filer à Paris.

Chez Lug, les succès sont légion : de Mustang à Blek, en passant par Zembla (un dérivé de Tarzan), les périodiques se multiplient et font la joie des amateurs d'histoires à suivre (ou non) où western, explorateurs et magie se partagent les pages. Ceux-ci vont bientôt se délecter d'un tout nouvel univers, celui des super-héros, débarquant à leur tour de l'autre rive de l'Atlantique. C'est en effet via Lyon, en 1969, que Marvel prend pied en Europe : Lug a la licence pour traduire et publier Strange ou les aventures des X-Men, du Surfer d'Argent et des Fantastiques, avec des couvertures originales signées de Jean Frisano, qui avait lui-même débuté chez Sagéditions en 1948. Là encore, la censure sévit mais Lug slalome entre les interdictions, retouchant parfois les planches originales venues des États-Unis. Jusqu'en 1980, Lug continuera de surfer sur le succès, avant d'être vendue en 1989 à l'éditeur Semic, devenant Semic France. C'est seulement en 1999 que les bureaux seront transférés à Paris.

à lire aussi : É. Cohl : normal et supérieur

Parmi les auteurs ayant bénéficié des talents de scénariste de Marcel Navarro (qui avait pour habitude d'écrire le scénario des premiers épisodes avant de confier la série aux dessinateurs), on peut noter Robert Bagage, qui signait Robba. Car lui aussi dirigea une maison d'édition après-guerre : les éditions du Siècle, bientôt renommées Impéria (qui publiait Garry ou Buck John). Mais tout ceci n'est que le premier épisode d'une histoire qui sera contée par une exposition nommée Vlan, courant jusqu'à nos jours, à la bibliothèque de la Part-Dieu. Et paf.

Vlan - 77 ans de bande dessinée à Lyon et en région
À la Bibliothèque de la Part-Dieu du
16 mai au 4 novembre

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Mercredi 12 juin 2024 Le 21 juin, c’est l’été ! Et quoi de mieux pour célébrer la venue des beaux jours que d’assister à un bon concert ? La fête de la musique arrive le même jour, et une foule d’évènements sont prévus à Lyon et Villeurbanne. Découvrez notre sélection,...
Mardi 9 janvier 2024 Plug & Play revient en force cette année pour bousculer les convictions et les acquis en proposant sa meilleure recette : beaucoup de musique et beaucoup de bruit.
Mardi 12 décembre 2023 La photographe Marine Lanier invite l’autrice Laurine Roux à la Bibliothèque Municipale pour une rencontre autour du vivant. Regards croisés qui s’interrogent sur les rapports que nous entretenons avec l’environnement naturel.  
Mardi 6 juin 2023 Après avoir trouvé refuge en France en août 2021 dès la prise de pouvoir des talibans dans leur Afghanistan, une dizaine de jeunes filles, apprenties artistes, seront sur le grand plateau du TNP fin juin. Jean Bellorini les dirige dans Antigone de...
Mercredi 29 juin 2022 Il n’y a pas que les Nuits de Fourvière là-haut dans les amphithéâtres gallo-romains. Pour la première fois, le musée Lugdunum qui leur est contigu sort de la (...)
Mardi 26 avril 2022 Orfèvre dans l’art de saisir des ambiances et des climats humains, Mikhaël Hers (Ce sentiment de l’été, Amanda…) en restitue ici simultanément deux profondément singuliers : l’univers de la radio la nuit et l’air du temps des années 1980. Une...
Mardi 1 février 2022 Pour entamer cette année qui verra la célébration de ses trente ans d’existence, le CHRD tombe le masque et offre les visages enfouis dans ses collections dont le fascinant ensemble de portraits peints au camp du Stalag en Silésie.
Mercredi 26 mai 2021 Dans cette capitale mondiale de la gastronomie qu’est Lugdunum, immersion dans ce que mangeaient et cultivaient nos ancêtres les Romains et qui est toujours le socle de notre alimentation. Captivant !
Mercredi 14 octobre 2020 Faut-il faire la queue près d’une heure pour une pizza margherita ? Non, mais réserver dans la nouvelle brasserie italo-branchée du groupe Big Mamma, pourquoi pas.
Mardi 14 janvier 2020 Par tous les Saints, comme le temps file. Voilà déjà qu'arrive la 10e édition du festival Plug & Play initié par le Kraspek Myzik, ce nid d'aigle de (...)
Samedi 17 août 2019 Lassé par ses années d’échec au théâtre, Franck se fait recruter comme gardien vacataire dans un musée. Sa présence suscite l’hostilité de Sibylle, une consœur rigide, mais complète le staff et permet au conservateur de lancer un inventaire des...
Mardi 9 avril 2019 Comment une peuplade amérindienne fut à l’origine des cartels de la drogue colombiens,  Ciro Guerra & Cristina Gallego déconstruisent le thriller sur fond de tragédie antique et ethnographique pour livrer un polar singulier, fascinant de...

Suivez la guide !

Clubbing, expos, cinéma, humour, théâtre, danse, littérature, fripes, famille… abonne toi pour recevoir une fois par semaine les conseils sorties de la rédac’ !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies destinés au fonctionnement du site internet. Plus d'informations sur notre politique de confidentialité. X