Becker en Ciné-Collection

Casque d'or
De Jacques Becker (1952, Fr, 1h36) avec Simone Signoret, Serge Reggiani...

Dans son Voyage à travers le cinéma français, Bertrand Tavernier révèle que son premier souvenir de cinéma se rattache à la vision de Dernier Atout (1942) de Jacques Becker ; ce même réalisateur connu pour avoir immortalisé Saint-Germain-des-Prés, révélé Lino Ventura et Michel Constantin, ou inspiré à François Truffaut le concept de “politique des auteurs“. Trop tôt disparu, ce Howard Hawks français laisse une petite dizaine de films d’un étourdissant éclectisme, où cependant le genre noir s’octroie la part du lion.

à lire aussi : "Alien : Covenant" : critique et entretien avec Ridley Scott

Parmi ces perles en figurent deux monumentales, reprises ici pour le cycle Ciné-Collection, chacune ayant contribué à fonder des légendes du 7e art. D’abord Casque d’Or (1952), un drame de la jalousie se déroulant au XIXe siècle dans le monde des apaches parisiens, illuminé par l’irrésistible beauté vénéneuse de la nouvelle-venue Simone Signoret, rendant fou le malheureux Serge Reggiani.

Ensuite, Touchez pas au grisbi (1954), adaptation d’Albert Simonin, matrice du polar “entre hommes” au langage fleuri, tel qu’il proliféra dans la décennie suivante. Porté par un lancinant thème à l’harmonica de Jean Wiener, ce classique du film de gangsters offre à un Jean Gabin alors sur le retour un rôle empli d’une autorité et d’une stature incontestables. Son succès sera tel dans cet emploi que l’acteur ne quittera plus jamais ni les têtes d’affiches, ni les personnages de notables — fussent-ils des membres de la pègre. Et qu’il continuera, après une généreuse distribution ici prodiguée notamment à Dora Doll et Jeanne Moreau, à asséner des baffes claquantes à ses partenaires féminines… ou masculins.

>Jusqu’au 12 juin dans les salles du Grac

à lire aussi

vous serez sans doute intéressé par...

Lundi 6 mai 2024 Un conte mythologique imparfait mais à la direction artistique sans faille (Les 4 âmes du coyote), un coup d'essai étonnant à la fois solaire et orageux (Les trois fantastiques), et un film pas toujours évident à appréhender, mais souvent fascinant...
Mardi 31 octobre 2023 Le festival Lumière vient de refermer ses lourds rideaux, les vacances de la Toussaint lui ont succédé… Mais ce n’est pas pour autant que les équipes de (...)
Mardi 31 octobre 2023 Si le tourisme en pays caladois tend à augmenter à l’approche du troisième jeudi de novembre, il ne faudrait pas réduire le secteur à sa culture du pampre : depuis bientôt trois décennies, Villefranche célèbre aussi en beauté le cinéma francophone....
Mardi 5 septembre 2023 C’est littéralement un boulevard qui s’offre au cinéma hexagonal en cette rentrée. Stimulé par un été idyllique dans les salles, renforcé par les très bons débuts de la Palme d’Or Anatomie d’une chute et sans doute favorisé par la grève affectant...
Mardi 29 août 2023 Et voilà quatre films qui sortent cette semaine parmi une quinzaine : N° 10, La Beauté du geste, Alam puis Banel & Adama. Suivez le guide !
Lundi 5 septembre 2022 Bien qu’il atteigne cette année l’âge de raison avec sa 7e édition, le Festival du film jeune de Lyon demeure fidèle à sa mission en programmant l’émergence des (...)
Mercredi 17 août 2022 Et si Forrest Gump portait un turban et dégustait des golgappas plutôt que des chocolats ? L’idée est audacieuse mais aurait mérité que le réalisateur indien de Laal Singh Chaddha se l’approprie davantage. Si l’intrigue réserve forcement peu de...
Mercredi 11 mai 2022 Alors que son film posthume Plus que jamais réalisé par Emily Atef sera présenté dans la section Un certain regard du 75e festival de Cannes, l’Aquarium (...)
Vendredi 13 mai 2022 Fruit du travail de bénédictin d’un homme seul durant sept années,  Junk Head décrit en stop-motion un futur post-apocalyptique où l’humanité aurait atteint l’immortalité mais perdu le sens (et l’essence) de la vie. Un conte de science-fiction avec...
Mardi 26 avril 2022 Les organisateurs d’On vous ment ont de le sens de l’humour (ou de l’à propos) puisqu’ils ont calé la septième édition de leur festival pile entre la présidentielle et les législatives. Une manière de nous rappeler qu’il ne faut pas tout...

Suivez la guide !

Clubbing, expos, cinéma, humour, théâtre, danse, littérature, fripes, famille… abonne toi pour recevoir une fois par semaine les conseils sorties de la rédac’ !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies destinés au fonctionnement du site internet. Plus d'informations sur notre politique de confidentialité. X