Royal Blood montre les muscles

Royal Blood + The Limiñanas

Théâtres romains de Fourvière

ce spectacle n'est pas à l'affiche actuellement

Basse, batterie et voix. Point barre. C’est la recette d’un rock mis à nu préparé par Royal Blood : chansons bourrées de testostérone, batterie solide, mélodies entêtantes et voix haut perchées. Les jeunes anglais font preuve d’une force animale, décuplée sur scène. Si bien qu’on oublierait presque qu’ils ne sont que deux.

Pour leur premier album éponyme en 2014, Royal Blood offrait au rock anglais un revival véhément, avec des morceaux addictifs comme Out Of The Black et Little Monster. Le duo de Brighton, formé par Mike Kerr et Ben Thatcher, revient aux fondamentaux pour offrir à la scène UK un rock terriblement efficace qui montre les muscles.

Royal Blood décide de contourner la formule guitare-batterie écumée par les White Stripes, Black Keys et autres Inspector Cluzo. Ici, la basse saturée de Mike Kerr offre l’énergie impétueuse et la rondeur nécessaire pour retourner les salles et les stades. Dans la lignée d’How Did We Get So Dark ?, leur second opus tant attendu et rempli de pépites (Lights Out, Hook, Line & Sinker, I Only Lie When I Love You…), ce live de Royal Blood devrait créer un séisme à fendre les roches du Théâtre antique de Fourvière.

pour aller plus loin

vous serez sans doute intress par...

Mardi 24 mars 2015 Faut-il voir en Royal Blood les nouveaux Black Keys-White Stripes, comme on en dénombre environ un par semaine ? En tout cas cette fois, Royal (...)

Suivez la guide !

Clubbing, expos, cinéma, humour, théâtre, danse, littérature, fripes, famille… abonne toi pour recevoir une fois par semaine les conseils sorties de la rédac’ !