Cocoon « Le Quatuor Debussy, c'est la cerise sur le gâteau »

Cocoon + Chupee Chapel

Chapelle de la Trinité

ce spectacle n'est pas à l'affiche actuellement

Petit Bulletin Festival / 10 ans après le succès de Chupee, tube emblématique de Cocoon jamais passé de mode, son maître d'œuvre Mark Daumail vient clore au Petit Bulletin festival la tournée de son troisième album de folk gracile et anglophone,  Welcome Home, par un concert très particulier pour quatuor à cordes. Un événement baptisé Chupee Chapel que le Clermontois attend avec impatience.

Le premier album de Cocoon a dix ans cette année, le projet a connu une petite éclipse de quelques années, entrecoupée notamment de votre album solo. Le retour à Cocoon a-t-il été quelque chose de naturel ? Une sorte de retour à la maison, comme peut l'indiquer le titre de l'album, Welcome home ?

à lire aussi : Un festival, trois étoiles

Mark Daumail : Complètement. Cocoon, c'est mon projet de toujours, celui d'avant le succès. Je l'ai laissé un peu de côté avec le départ de Morgane, qui était avec moi sur les deux premiers albums. Mais en même temps, comme il y a eu un impact assez fort de Cocoon à un moment, on continuait à m'en parler beaucoup. Et puis mon fils est né pendant l'exploitation de mon album solo, malheureusement avec des problèmes de santé. Il a dû être hospitalisé et là on est parti avec mon épouse pour un tunnel d'hôpital. C'est là que je me suis retrouvé à reprendre la guitare acoustique, et sans m'en rendre compte à faire un disque de Cocoon, dans les règles de Cocoon. Du coup, quand mon fils a guéri, j'ai envoyé à ma maison de disque mes maquettes composées à l'hosto. Et on est tombés d'accord sur le fait qu'il fallait réactiver Cocoon, même sans Morgane.

Pour moi ça faisait vraiment sens parce que le thème central du projet a toujours été la famille. Et puis j'ai vraiment gardé le côté harmonie vocale qui est la signature du groupe en engageant une chorale gospel.

à lire aussi : Rover « La petite enfance des chansons »

La tournée de cet album qui vous occupait depuis un an et demi s'achève, quel bilan en faites-vous ? Avez-vous eu l'impression de retrouver le public des débuts ?

Totalement. J'ai même été surpris. C'est la pre- mière fois que j'ai un tel accueil sur un disque. J'y faisais moins attention avant mais là ça m'a vraiment touché parce que je pense que j'étais assez vulnérable au moment de la sortie. Ça m'a aidé en tout cas, car il y a une espèce de déflagration après un événement comme ça [la maladie de son fils, NDLR], on ne s'en remet pas tout de suite. Et puis j'ai été touché que le passage du duo en solo n'ait pas de conséquence.

Le public ne m'en a pas du tout fait le reproche. La tournée a été incroyable. Même si les précédentes étaient géniales, c'est la meilleure tournée que j'aie vécue. C'est vraiment un super retour pour moi. Et puis avec l'expérience, j'arrive à ne retirer des choses que le positif.

à lire aussi : La chapelle de la Trinité : Un cocon pour concerts

Vous allez donner un concert à la chapelle de la Trinité, baptisé Chupee Chapel avec le Quatuor Debussy, qu'est-ce qui vous a plu dans ce projet ?

Déjà, l'idée de la Chapelle et le fait de jouer à Lyon parce qu'on n'y avait pas joué pour cette tournée. Ensuite est venue l'idée du quatuor, qui est la cerise sur le gâteau. C'est quelque chose que j'ai déjà fait et c'est toujours une expérience géniale que de jouer avec des cordes. C'est un autre concert. Et puis ce quatuor, je ne le connais pas, je dois les rencontrer bientôt mais ça m'a l'air d'être de gros « masters » (sic) et je suis très honoré de jouer avec eux. Mon travail est assez basique – quatre accords, des lignes mélodiques assez simples – et j'aime le confronter à des gens aussi forts. J'ai l'impression d'être un peu un extraterrestre quand je joue avec des musiciens classiques. Et puis ça va être la dernière date de la tournée et forcément un moment très particulier.

Quel sera le choix de chansons pour ce concert ?

Ce sera une sorte de “best-of ” avec les gros morceaux de Cocoon, des morceaux un peu plus ca- chés aussi qui vont bien s'incorporer au concept et puis je vais essayer des chansons du prochain album qui est presque terminé. Je vais prendre les Lyonnais comme cobayes parce que j'ai vraiment envie de jouer ces nouveaux morceaux.

Vous avez réalisé des arrangements exprès pour ce concert ou étaient-ils déjà prêts ?

Les deux. On part sur des valeurs sûres. Il y aura aussi pas mal d'improvisation : il y a des chansons où c'est très ouvert, donc je les laisse me proposer des choses et je pense que ça va être parfait.

COCOON
«CHUPEE CHAPEL» avec le Quatuor Debussy
À la Chapelle de la Trinité le vendredi 27 octobre à 20h30

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Mardi 11 février 2020 Il n'aura échappé à personne que Gabriel Kahane est l'un de nos chouchous, nous qui l'avions invité lors d'un Petit Bulletin Live à livrer son premier concert (...)
Mercredi 20 mars 2019 Vu pour la dernière fois à Lyon en octobre 2017, en ouverture du Petit Bulletin Festival à la Chapelle de la Trinité, Cocoon fait son retour sur scène en amont (...)
Mardi 19 juin 2018 Cordes en ballade, 20e édition ! Toute en joie, en étonnements multiples, en convivialité : le pari initial a dépassé les espérances.
Lundi 30 octobre 2017 La première édition du Petit Bulletin Festival s'est achevé ce dimanche 29 octobre en La Chapelle de la Trinité. Une première réussie avec trois concerts complets mais surtout trois moments hors-du-temps dans la droite ligne de l'ambition du...
Mercredi 20 septembre 2017 ​Dans le cadre unique de la Chapelle de la Trinité, Keren Ann honorera l'invitation du Petit Bulletin festival de venir illuminer d'arrangements pour cordes ses plus belles chansons avec la complicité de l'indispensable Quatuor...
Mardi 20 juin 2017 Pour sa 19ème édition, le festival Les Cordes en Ballade nous emmène parcourir le monde entier à la rencontre des "cultures en harmonie". Au cœur de l’Ardèche méridionale, le Quatuor Debussy, initiateur de l’évènement, a su conquérir un large...
Mardi 20 juin 2017 Phoenix, Ibrahim Maalouf, Jamiroquai, Julien Doré, Two Door Cinema Club, Sting, Texas, Justice, Calypso Rose, Archive, Vianney, Juliette Armanet… Comme chaque année, Musilac aligne les grands noms quatre jours durant. Ce qui ne doit pas faire...
Mardi 13 juin 2017 C'est décidé ! Nous lançons notre propre festival, en partenariat avec nos amis de Rain dog productions et en coréalisation avec Les Grands Concerts ! La suite logique des PB Live itinérants, qui se sont baladés dans la cité depuis novembre 2013,...
Jeudi 31 mars 2016 Virtuose aux talents multiples comme New York en a produit de bien beaux ces derniers temps, compositeur — au sens classique du terme — songwriter, storyteller, Gabriel Kahane est surtout un génie, d'une grande humilité, de la variation sur un même...
Vendredi 18 décembre 2015 Ça y est, le Petit Bulletin Live additionnel de Yael Naim et du Quatuor Debussy (le 31 janvier à la Chapelle de la Trinité) est lui aussi complet. Vous (...)
Mercredi 25 novembre 2015 Il y a peu, nous avions le regret de vous annoncer l'annulation du PB Live de San Fermin – le groupe ayant choisi de prendre ses distances (...)
Mardi 15 septembre 2015 À la faveur d'un concert d'après Fourvière au Lavoir Public, le 15 juin dernier, Yael Naïm et le Quatuor Debussy (on ne présente plus ni l'un, ni l'autre) (...)
Mercredi 24 juin 2015 «Le violon, de deux choses l’une ; ou tu joues juste, ou tu joues tzigane.» Cet été, Les Cordes en Ballade tordent le cou à cette chanson de Bobby Lapointe et prennent pour thème "Alla Zingarese" : à la tzigane. Philippe Yves
Mardi 9 juin 2015 En 2013, les Nuits de Fourvière étaient illuminées par "Opus", rencontre au sommet de la compagnie Circa et du quatuor Debussy le temps d'une vision sublimée d'un art collectif. Bonne nouvelle, celles de 2015 le sont aussi. Charline Corubolo
Mercredi 25 mars 2015 Des adieux, des retrouvailles, des rencontres : bien que moins surprenante que sa prédécesseur, la 22e édition des Nuits de Fourvière promet son lot d'émotions fortes. Benjamin Mialot
Jeudi 26 juin 2014 En plein cœur de l’Ardèche, le Festival Cordes en Ballade prépare une seizième édition latine. Le Quatuor Debussy à la commande depuis l’origine, on s’attend à de l’inattendu, forcément ; à de l’humour et du décalage parfois ; à de la haute volée...
Mardi 3 juin 2014 Sept ans après sa création à (feu) la Biennale du Théâtre jeune public, voici revenir "Jérémy Fisher", conte lyrique sur l’altérité et le courage d’être soi. On replonge. Nadja Pobel
Mardi 18 juin 2013 Pour la quinzième édition de Cordes en Ballade, intitulée "De Bach à Haydn, la musique en héritage", le quatuor Debussy a mijoté une programmation culottée et jouissive, remplie de petits objets musicaux rares. Pascale Clavel
Dimanche 26 février 2012 Dans le monde confidentiel de la musique de chambre, le Quatuor Debussy fait office d’ovni bienvenu. Il propose à l’infini des rencontres avec des univers artistiques étonnants : choc esthétique assuré. Depuis plus de vingt ans, les quatre...
Jeudi 29 septembre 2011 L’Opéra de Lyon ouvre sa saison avec un Nez d’anthologie, étonnant et déconcertant, celui de Dimitri Chostakovitch, compositeur russe plus connu pour sa musique de chambre sombre et bouleversante, que le quatuor Debussy fera entendre en parallèle de...
Jeudi 17 mars 2011 Pendant le Festival Mozart, le très fameux Requiem va sonner, mais de manière toute particulière et déroutante. Le lundi 28 mars, dans la grande salle de (...)
Vendredi 4 février 2011 Si l'on se souvient du film "Cocoon" de Ron Howard, on se rappellera qu'il parlait de personnes âgées qui découvraient la jeunesse éternelle. Sans doute le (...)
Vendredi 27 novembre 2009 Électro / Difficile d’importer au Ninkasi le décor digne de planète Tatooine qui fait tout l’exotisme du prestigieux club de Sven Väth. À Francfort, le (...)
Mercredi 17 septembre 2008 Rock-électro-rap / Qui, des vieux briscards encore verts ou des jeunes qui en veulent, remportera le trophée de la rentrée musicale ? Hein, qui ? Christophe Chabert
Mercredi 9 mai 2007 Musique / On connaît les propriétés minérales des sommets volcaniques du Massif Central. Elles expliquent sans doute la vitalité actuelle de la scène musicale (...)

restez informés !

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter