Keren Ann "À coeur et à cordes"

Keren Ann & le quatuor Debussy

Chapelle de la Trinité

ce spectacle n'est pas à l'affiche actuellement

Petit Bulletin Festival / ​Dans le cadre unique de la Chapelle de la Trinité, Keren Ann honorera l'invitation du Petit Bulletin festival de venir illuminer d'arrangements pour cordes ses plus belles chansons avec la complicité de l'indispensable Quatuor Debussy. Un exercice que l'auteur-compositrice affectionne particulièrement.

Depuis 2000, Keren Ann est l'une des grandes figures de ce qu'on appela jadis “la nouvelle chanson française”. Révélée par La Biographie de Lukas Philipsen et la chanson Sur le Fil, en même temps que par l'album Chambre avec vue, co-écrit avec Benjamin Biolay pour le vénérable Henri Salvador, énorme succès commercial et critique, la chanteuse franco-néerlandaise n'a cessé d'imposer sa patte intimiste au long une discographie qui lui a valu des comparaisons avec ses aînées Françoise Hardy ou Claudine Longet, tout autant qu'avec des figures du folk comme Joni Mitchell ou Leonard Cohen.

à lire aussi : Un festival, trois étoiles

Voyageant sans cesse entre la France, les Etats-Unis et Israël, Keren Ann l'a également beaucoup fait musicalement, s'associant avec l'Islandais Bardi Johansson pour le projet Lady & Bird et enregistrant à New-York des disques aussi importants que Nolita et l'éponyme Keren Ann, hommage sur du velours au Velvet Underground. Surprenant son public avec l'album 101 et son single My name is trouble de pure veine électro-pop, la chanteuse, devenue maman en 2012 est revenue en 2016, sans les avoir jamais vraiment quittés, a ses amours folk sur You're gonna get love, 7ème album en 17 ans de carrière.

De quoi constituer un beau répertoire pour la scène, que Keren Ann viendra distiller avec bonheur et délicatesse au Petit Bulletin festival dans un écrin d'arrangements de cordes. Une configuration qu'elle apprécie particulièrement : « C'est même un exercice que je fais très souvent », confie la chanteuse, grande amoureuse de la production et des arrangements, qu'elle s'y attelle elle-même ou laisse cela au soin des plus prestigieux collaborateurs (Maxim Moston, Bjarni Þorvaldsson, Antoine Silverman, Avner Kelmer).

à lire aussi : Cocoon « Le Quatuor Debussy, c'est la cerise sur le gâteau »

MAGIE ET ENVIE

L'occasion était trop belle, avoue-t-elle, de collaborer avec le Quatuor Debussy et de le faire en plus à la Chapelle de la Trinité où j'avais très envie de jouer. Dans un lieu comme celui-là tout rentre en jeu : la salle, le concert, la dynamique, l'énergie. C'est toujours magique pour un artiste de jouer dans ce genre d'endroit. Parce que ce sont des lieux qui, au- delà de leur acoustique exceptionnelle, ont leur histoire, une esthétique propre qui nous précède. ».

Mais ce n'est pas le prestige de ses accompagnateurs d'un soir, l'aura de la chapelle baroque ou cette volonté farouche de maîtrise qui ceint parfois les musiciens, qui vont mettre un surcroît de pression sur Keren Ann : « Les partitions des arrangements existent déjà, ce qui facilite beaucoup le travail en amont. Avec le Quatuor nous n'avons effectué qu'une lecture, après c'est vrai que pour chaque concert, on réajuste, on opère quelques finitions. J'ai ajouté deux ou trois choses. » Laisser le feeling et la magie du moment opérer, voilà ce qui importe surtout. Il en sera de même pour le choix des chansons qui n'est, dit-elle, pas tout à fait arrêté et qui, en dépit d'un format qui pourrait paraître corseté pour le profane, réservera sans doute, quelques surprises à tout le monde, à commencer par l'intéressée elle-même :

En général, il s'agit de chansons que j'ai envie de faire au moment de la préparation. Ce peut-être aussi fonction de l'orchestre, mais ça peut changer jusqu'au dernier moment avant le concert, en fonction de l'humeur de la journée.

Preuve que, même si l'exercice se révèle pour elle très différent de celui auquel elle s'était livrée en mai dernier pour la première fois en France avec une série de concerts solo baptisés « One night Alone », où il s'agissait de mettre son cœur sur scène et sans filet, on peut penser que ce concept à cordes, saura rendre grâce d'une manière tout aussi intime et authentique à l'univers feutré et sans filtre de Keren Ann.

KEREN ANN
Avec le Quatuor Debussy, à la Chapelle de la Trinité le samedi 28 octobre à 20h30

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Mardi 11 février 2020 Il n'aura échappé à personne que Gabriel Kahane est l'un de nos chouchous, nous qui l'avions invité lors d'un Petit Bulletin Live à livrer son premier concert (...)
Vendredi 12 octobre 2018 Alors que se profile le moment fatidique de la troisième édition du Petit Bulletin Festival à la Chapelle de la Trinité les 26, 27 et 28 octobre, le temps est venu de réviser ses classiques avec cette playlist meilleur des trois artistes...
Mardi 19 juin 2018 Cordes en ballade, 20e édition ! Toute en joie, en étonnements multiples, en convivialité : le pari initial a dépassé les espérances.
Mardi 24 avril 2018 En plus d'Alela Diane, le Petit Bulletin Festival #2, ce sont deux autres têtes d'affiche, Cascadeur et Orchestra Baobab, et quatre jeunes talents fascinants. À noter aussi quelques concerts acoustiques et surprises à découvrir sur place pour...
Mercredi 28 février 2018 De Cascadeur à Orchestra Baobab en passant par Sage, Alela Diane et tous les autres, petite sélection best of spéciale Petit Bulletin Festival #2. Même si le meilleur est à venir en live du 27 au 29 avril au Subsistances.
Mercredi 7 février 2018 Pour sa deuxième édition, le Petit Bulletin Festival prendra ses quartiers aux Subsistances les 27, 28 et 29 avril prochains avec pas moins de sept artistes au programme, de la folk à la pop en passant par la world music. En voici le détail.
Lundi 30 octobre 2017 La première édition du Petit Bulletin Festival s'est achevé ce dimanche 29 octobre en La Chapelle de la Trinité. Une première réussie avec trois concerts complets mais surtout trois moments hors-du-temps dans la droite ligne de l'ambition du...
Mardi 20 juin 2017 Pour sa 19ème édition, le festival Les Cordes en Ballade nous emmène parcourir le monde entier à la rencontre des "cultures en harmonie". Au cœur de l’Ardèche méridionale, le Quatuor Debussy, initiateur de l’évènement, a su conquérir un large...
Mardi 13 juin 2017 C'est décidé ! Nous lançons notre propre festival, en partenariat avec nos amis de Rain dog productions et en coréalisation avec Les Grands Concerts ! La suite logique des PB Live itinérants, qui se sont baladés dans la cité depuis novembre 2013,...
Jeudi 31 mars 2016 Virtuose aux talents multiples comme New York en a produit de bien beaux ces derniers temps, compositeur — au sens classique du terme — songwriter, storyteller, Gabriel Kahane est surtout un génie, d'une grande humilité, de la variation sur un même...
Vendredi 18 décembre 2015 Ça y est, le Petit Bulletin Live additionnel de Yael Naim et du Quatuor Debussy (le 31 janvier à la Chapelle de la Trinité) est lui aussi complet. Vous (...)
Mercredi 25 novembre 2015 Il y a peu, nous avions le regret de vous annoncer l'annulation du PB Live de San Fermin – le groupe ayant choisi de prendre ses distances (...)
Mardi 15 septembre 2015 À la faveur d'un concert d'après Fourvière au Lavoir Public, le 15 juin dernier, Yael Naïm et le Quatuor Debussy (on ne présente plus ni l'un, ni l'autre) (...)
Mercredi 24 juin 2015 «Le violon, de deux choses l’une ; ou tu joues juste, ou tu joues tzigane.» Cet été, Les Cordes en Ballade tordent le cou à cette chanson de Bobby Lapointe et prennent pour thème "Alla Zingarese" : à la tzigane. Philippe Yves
Mardi 9 juin 2015 En 2013, les Nuits de Fourvière étaient illuminées par "Opus", rencontre au sommet de la compagnie Circa et du quatuor Debussy le temps d'une vision sublimée d'un art collectif. Bonne nouvelle, celles de 2015 le sont aussi. Charline Corubolo
Mercredi 25 mars 2015 Des adieux, des retrouvailles, des rencontres : bien que moins surprenante que sa prédécesseur, la 22e édition des Nuits de Fourvière promet son lot d'émotions fortes. Benjamin Mialot
Jeudi 26 juin 2014 En plein cœur de l’Ardèche, le Festival Cordes en Ballade prépare une seizième édition latine. Le Quatuor Debussy à la commande depuis l’origine, on s’attend à de l’inattendu, forcément ; à de l’humour et du décalage parfois ; à de la haute volée...
Mardi 3 juin 2014 Sept ans après sa création à (feu) la Biennale du Théâtre jeune public, voici revenir "Jérémy Fisher", conte lyrique sur l’altérité et le courage d’être soi. On replonge. Nadja Pobel
Mardi 18 juin 2013 Pour la quinzième édition de Cordes en Ballade, intitulée "De Bach à Haydn, la musique en héritage", le quatuor Debussy a mijoté une programmation culottée et jouissive, remplie de petits objets musicaux rares. Pascale Clavel
Dimanche 26 février 2012 Dans le monde confidentiel de la musique de chambre, le Quatuor Debussy fait office d’ovni bienvenu. Il propose à l’infini des rencontres avec des univers artistiques étonnants : choc esthétique assuré. Depuis plus de vingt ans, les quatre...
Jeudi 29 septembre 2011 L’Opéra de Lyon ouvre sa saison avec un Nez d’anthologie, étonnant et déconcertant, celui de Dimitri Chostakovitch, compositeur russe plus connu pour sa musique de chambre sombre et bouleversante, que le quatuor Debussy fera entendre en parallèle de...
Mardi 12 juillet 2011 C’est tout auréolée de la réussite de son dernier album “101“ que Keren Ann viendra nous rendre visite au Théâtre antique de Fourvière le 25 juillet. Regard sur le parcours de cette chanteuse à l’irrésistible fragilité. François Cau
Jeudi 17 mars 2011 Pendant le Festival Mozart, le très fameux Requiem va sonner, mais de manière toute particulière et déroutante. Le lundi 28 mars, dans la grande salle de (...)

Suivez la guide !

Clubbing, expos, cinéma, humour, théâtre, danse, littérature, fripes, famille… abonne toi pour recevoir une fois par semaine les conseils sorties de la rédac’ !