Lee Ufan x Le Corbusier = pierre papier ciseaux

Art Contemporain / Après Versailles en 2014, l'artiste coréen Lee Ufan se confronte au Couvent de La Tourette et dialogue avec l'architecture de béton du Corbusier. Un dialogue tout en poésie, contrepoints et délicatesse.

Tenant une conférence de presse improvisée au Couvent de La Tourette, Lee Ufan (né en 1936 en Corée du Sud) insiste à plusieurs reprises sur l'ébranlement qu'a provoqué chez lui l'architecture du Corbusier...

à lire aussi : Mondes flottants : du fluide pour la Biennale

Ce n'est pas un endroit qui met en avant la beauté. Au contraire, Le Corbusier refuse la beauté et la chaleur avec son utilisation du béton brut. J'ai dû lutter longtemps contre cela. »


Que faire (comme dirait Lénine), à l'intérieur d'un bâtiment qui, pour le moins, ne vous caresse pas dans le sens du poil, voire vous griffe la peau et les yeux ? Lee Ufan a pris l'option artistique « de souligner et d'occuper les interstices, de faire voir des choses peu ou pas vues. »

Et aussi de jouer de déplacements de sens ou de contrepoints quasi musicaux : la fragilité du papier japon contre la robustesse du couvent, des éléments « primitifs » (des pierres trouvées dans la campagne environnante) contre les matériaux industriels, une économie de moyens contre la force imposante de l'architecture.

à lire aussi : Quand l'art questionne le présent : 5 expos contemporaines

Une chambre pour deux

À l'intérieur de ce que Lee Ufan nomme lui-même « la maison du Corbusier », l'artiste a ainsi conçu des « chambres », de petits espaces très sobres de méditation ou de contemplation : une simple pierre grise dans un écrin de papier japon, un sol fait d'ardoise qui craquelle sous nos pas, une surface de verre laiteux sur laquelle dialoguent quelques pierres...
A contrario, Lee Ufan a utilisé parfois un métal industriel et froid pour aller davantage dans le sens du Corbusier. Au total, l'artiste a créé pour le couvent sept installations, augmentées de quelques toiles où l'on retrouve son travail sur l'effacement et la disparition du trait. Tout en douceur et en délicatesse, Lee Ufan nous invite donc à redécouvrir autrement l'architecture du Corbusier, soulignant aussi combien celle-ci, au-delà de sa froideur, établit de subtiles relations entre l'intérieur et l'extérieur, la conscience de soi et la pensée du dehors.

Lee Ufan chez Le Corbusier
Au Couvent de La Tourette à Eveux ​jusqu'au 20 décembre

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Jeudi 26 ao?t 2021 Une rando, une balade en bateau, des châteaux (oui les autres châteaux de la Loire !), des points de vue à couper le souffle, faune et flore sauvages et même une plage. À une heure de Lyon, cap sur les gorges de la Loire pour une journée...
Mardi 17 décembre 2019 Il y a un prétexte – les 150 ans de sa naissance – mais sans doute n’en est-il pas besoin pour célébrer au travers de trois expositions l’apport de l’architecte Tony Garnier à la ville de Lyon, dans trois lieux différents. Balade.
Vendredi 27 septembre 2019 C’est rien moins qu’un événement artistique majeur au Couvent de la Tourette qui accueille l’artiste contemporain Anselm Kiefer. L’architecture du Corbusier donne paradoxalement à Kiefer un peu de légèreté...
Mardi 15 novembre 2016 Gilbert Amy a 80 ans. Compositeur, pédagogue, chef d’orchestre, ancien directeur du CNSMD de Lyon, il est célébré un peu partout en France et l’on redécouvre avec son œuvre tout un pan de la musique contemporaine, un univers expressif, complexe,...
Mercredi 6 juillet 2016 Religion et modernité ne sont pas incompatibles. Les Frères Dominicains en ont apporté la preuve en demandant à un architecte renommé de construire le couvent de la Tourette : Le Corbusier. Grâce à lui, le moderne a renoué avec le sacré.
Mardi 7 juillet 2015 Avant que la région n'en compte douze, zoom sur les lieux les plus emblématiques de chacun des huit départements de Rhône-Alpes, qu’ils soient inscrits ou classés aux monuments historiques. À voir et à revoir.
Mardi 7 avril 2015 Juste à côte de l’Arbresle, entre Lyon et Roanne, Le Corbusier a implanté, en 1960 et à la demande directe des Frères dominicains, un couvent dédié à la prière mais aussi à la recherche. Toujours utilisé par une poignée d’entre eux, ce temple de...
Mardi 29 avril 2014 À une heure de Lyon se trouve l’ensemble le plus vaste jamais imaginé par Le Corbusier... qui mourut trois mois après la pose de la première de pierre de l’unité d’habitation. Bienvenue à Firminy ! Nadja Pobel
Mercredi 16 octobre 2013 Qu'un frère dominicain (Marc Chauveau, responsable des expositions au Couvent de la Tourette) ressuscite un couple d'artistes contemporains, on ne verra (...)
Jeudi 5 juillet 2012 C’est le plus grand ensemble réalisé par Le Corbusier visible en France : une unité d’habitation, un stade, une maison de la culture et une église étonannte (...)
Jeudi 5 juillet 2012 Descendre à la gare de l’Arbresle et poursuivre à pied durant une bonne demi-heure au milieu des vallons des Côteaux du lyonnais. C’est dans ce coin de (...)
Jeudi 5 juillet 2012 À Lyon ou aux portes de la ville, cinq sites majeurs de l'architecture moderne, regroupés sous la mention Utopies réalisées, s'offrent au visiteur curieux. En route pour une découverte estivale des quartiers des États-Unis, des Gratte-ciel, des...

Suivez la guide !

Clubbing, expos, cinéma, humour, théâtre, danse, littérature, fripes, famille… abonne toi pour recevoir une fois par semaine les conseils sorties de la rédac’ !