Une Cenerentola enchantée

La Cenerentola

Opéra de Lyon

ce spectacle n'est pas à l'affiche actuellement

La Cenerentola proposée par l'Opéra de Lyon en cette fin d'année est un véritable enchantement. Certes, cette version de Cendrillon par Rossini sur un livret de Ferretti est débarrassée de tous les aspects merveilleux du conte de Perrault, et nous sommes plus proche du vaudeville façon Le Barbier de Séville, un autre grand succès du compositeur, que d'un conte de fée. Pourtant, il y a de la magie dans cette production, mais elle est issue de l'ensorcelante mise en scène de Stefan Herheim. Avec une virtuosité magistrale, Herheim conjugue l'humour, le kitsch, et l'ironie. Oui, il y a des excès et de la démesure dans la mise en scène mais ils ne sont pas gratuits. Ils nous plongent dans un univers cartoonesque légèrement irrévérencieux et qui se moque avec tendresse tout autant des artifices de la machinerie d'opéra issue du baroque que de la rêverie féerique des animations des studios Disney ou Dreamworks.

Cette folle mise en scène est emmenée sur un rythme effréné par un plateau vocal enthousiaste. Les voix masculines sont en très grande forme. On retiendra surtout le timbre et le jeu de Renato Girolami en Don Magnifico, qui s'amuse comme un diable dans son costume de Louis XIV de cabaret. Si dans le quintette du premier acte, la Cendrillon de Michèle Losier manquait un peu de volume face au puissant quatuor masculin, elle se révèle rapidement à la hauteur des aiguës et des trilles que requiert la partition. Dans la fosse, le chef Stefano Montanari dirige l'orchestre avec autant de légèreté que de précision, et il faut saluer sa première prestation sur la scène de l'Opéra de Lyon. Non pas pour les saluts dont il est habitué, mais comme acteur à part entière dans la mise en scène, puisque de ce coté là, Herheim nous réserve aussi quelques surprises.

Bref, sur scène comme dans le public, cette Cenerentola est une soirée de rêve qui, pour le spectateur comme pour Cendrillon, se termine à la tombée d'un rideau qu'on aurait désiré ne jamais voir s'abaisser.

La Cenerentola
À l'Opéra de Lyon jusqu'au 1er janvier

à lire aussi

derniers articles publiés sur le Petit Bulletin dans la rubrique Musiques...

Lundi 25 avril 2022 Toujours curieux et singulier, le festival Superspectives accueille cette année quelques grands noms de la musique contemporaine et expérimentale : Gavin Bryars, Alvin Curran, Charlemagne Palestine…
Mardi 26 avril 2022 Il est libre, Iggy Pop. Bon, y en a quand même pas qui disent qu'ils l'ont vu voler, mais continuer de se trémousser torse-poils devant (...)
Mardi 29 mars 2022 Alors qu'il remonte sur scène pour présenter son dernier objet d'artisanat, La Vraie vie de Buck John, Jean-Louis Murat est l'objet d'une belle rétrospective menée par l'agence musicale lyonnaise Stardust et une vingtaine d'artistes aurhalpins.
Mardi 29 mars 2022 Un peu plus de deux ans après la tournée de Reward, la Galloise Cate le Bon est de retour sur une scène lyonnaise. Avec Pompeii, un album tout en minimalisme pop, composé et enregistré durant le grand confinement, et qui plonge dans la torpeur tout...
Mardi 1 mars 2022 Événement du côté du Ninkasi avec la venue du commandant en chef de feu Sonic Youth, qui depuis la séparation du groupe phare de l'indie rock américain multiplie les saillies solo comme pour mieux combler et dérouter ses fans éplorés.
Mardi 1 mars 2022 2021 aura été l'année de l'avènement pour Tedax Max. Douze mois pour sortir trois albums et se hisser au premier plan de la scène rap locale. Avant son passage du côté de Vénissieux à Bizarre!, le vendredi 18 mars, on a échangé...
Mardi 15 février 2022 1913, quelle année ! La modernité artistique y éclate dans toute sa superbe et aussi dans toutes ses surprises qui désarçonnent le public. C’est par exemple : les premiers ready-made de Marcel Duchamp, la publication à compte d’auteur...
Jeudi 17 février 2022 Les Parisiens de Bryan’s Magic Tears ont sorti mi octobre leur troisième album, "Vacuum Sealed". Le groupe signé sur Born Bad sera au Périscope ce jeudi 17 février.
Mardi 15 février 2022 Membre du collectif Under Rave de u.r.trax, Vel incarne la relève de la scène techno française. L’artiste et ingénieure — qui semble dotée d’une jauge d’énergie infinie — nous invite dans ses sets intenses à une transe...

Suivez la guide !

Clubbing, expos, cinéma, humour, théâtre, danse, littérature, fripes, famille… abonne toi pour recevoir une fois par semaine les conseils sorties de la rédac’ !