Frères sorcières au pays des matins calmes

Frères sorcières

TNG-VAISE

ce spectacle n'est pas à l'affiche actuellement

Théâtre / En renouant avec Antoine Volodine, la compagnie Haut & Court prolonge un travail de fidèle compagnonnage et montre, par ce spectacle sombre, exigeant, son plus abouti peut-être, que les univers hors sol de chacun s'accordent idéalement.

C'est un théâtre de sensations, onirique et d'une noirceur absolue qui curieusement ne suscite pas vraiment d'émotions sinon celle d'une langueur de plus en plus formalisée. Dans un décor imposant, délimité par une succession de cadres de scène qui dessinent une très grande profondeur de champ, Joris Mathieu et son scénographe Nicolas Boudier déploient leur théâtre optique et jouent des apparitions au lointain comme au devant du plateau. Rien n'est inscrit dans le temps ou l'espace de façon ferme. Un homme vit et disparaît au gré de ses envies depuis des dizaines de siècles. Vorace, il fait de l'Autre sa chose, la possède sexuellement. Il s'agit parfois de sa fille, Amandine Ondylone (quel nom !) dont il fait une « momie ». Elle-même trimballe ses enfants, les leurs, poupées de chiffons inanimées.

 lire aussi : Un "Hikikomori" désincarné pour Joris Mathieu

L'inertie dont l'un des personnages se dit « maître » est l'une des lames de fond de ce spectacle et de cette écriture. Sur une échelle de temps immense, les êtres se confrontent indéfiniment à eux-mêmes, semblent être leurs propres proies. Et le constat est le même hors de la sphère intime. Dans les très rares moments qui font sourire, il est, dans Frères sorcières, question de révolution. Car, comme il est dit d'emblée dans un texte qui se boucle à la fin « petite sœur, votre erreur a été de manœuvrer pour que le capitalisme fut établi ou rétabli dans ce monde noir. » Mais tout est vain. Tout ne fait que passer et se noyer. Et pire : recommencer.

Sur la corde raide

La scénographie ne dit pas autre chose : sur des rails, une voiturette échappée d'un train fantôme, une baignoire / barque de migrants parcourent continuellement le plateau avec lenteur ; un personnage se confond avec le décor et nous parle des profondeurs. Au loin, un ballet de marionnettes dans la pénombre évoquent les amours incestueuses.

Joris Mathieu manie la création d'images impeccables qu'il mêle à un récit nettement plus touffu que lors de ses créations précédentes. Ainsi, il parvient à trouver un équilibre qui évite de faire primer un concept sur sa transmission comme pour Hikikomori où il ne faisait que subodorer un thème passionnant (l'enfermement de l'enfant) dans un écrin technologique (hologramme, casque...) un peu vain, et de fait, ennuyeux. Par ailleurs, s'ajoute ici un travail remarquable sur le son où là encore se juxtaposent des effets presque irritants de grincements, d'autres plus inquiétants de grondements constamment en adéquation avec le maelström des sentiments humains, entre soumission et amorce de révolte. Les sujets ancestraux et à la fois infiniment actuels du rapport à l'étranger, à sa chair et à la société constellent ce spectacle raide et complètement cohérent. Un frère (sorcière) peut-être de Bashung et Jean Fauque version Fantaisie militaire, « des nuits sans voir le jour / à se tenir en joue / des mois à s'épier / passés à tenter / de s'endormir hanté / ne plus savoir ».

Frères sorcières
Au TNG jusqu'au 20 janvier

pour aller plus loin

vous serez sans doute intress par...

Mardi 18 février 2020 Et si c’était l'une des plus belles promesses à nous faire : rester en marge, chercher les aspérités, fuir les autoroutes et prendre les (...)
Mardi 19 novembre 2019 S’immerger dans un spectacle... voici tout le programme du festival biennal Micro Mondes, qui permet d’approcher les œuvres pour tous les sens. Point d’orgue : le ludique et inquiétant £¥€$ (Lies).
Mardi 17 septembre 2019 Depuis 2015, Joris Mathieu est aux commandes du seul Centre Dramatique National de Lyon, le Théâtre Nouvelle Génération. Lieu qui n’a cessé de se chercher une identité et semble trouver ses marques en ayant l’audace de montrer des pièces...
Lundi 30 avril 2018 En 2015, Joris Mathieu prenait la tête d'un Théâtre des Ateliers moribond ; rapidement après, il obtenait la direction du Théâtre Nouvelle Génération à Vaise et rattachait le premier au deuxième, en en faisant une seule et même entité. Alors que les...
Jeudi 12 avril 2018 La ministre de la Culture, Françoise Nyssen, lui a fait savoir il y a quelques jours à peine : Joris Mathieu sera à la tête du Théâtre Nouvelle Génération (...)
Mardi 9 janvier 2018 Avec des monstres de la scène internationale fidèles à la France (Van Hove, Ostermeier, Simon Stone), l'immense succès - mérité - d'Avignon (Saïgon) et un chef d’œuvre (Festen), la deuxième moitié de la saison théâtrale se fera à un pas cadencé.
Lundi 20 novembre 2017 Il ne vous reste que jusqu'à samedi pour vous glisser dans le festival du TNG, Micro-mondes. Et (re)découvrir Artefact de Joris Mathieu ou cet étonnant et (...)
Mardi 7 novembre 2017 Avec deux créations parmi six spectacles, la 4e édition du festival Micro Mondes promet une nouvelle fois de laisser le théâtre infuser par tous les pores du spectateur. Les arts immersifs se dévoilent du 14 au 25 novembre.
Mardi 12 septembre 2017 Sur les vingt spectacles programmés au TNG cette saison, près de la moitié n'ont pas encore été créés : allez rencontrer l'équipe pour en savoir plus, (...)
Mardi 3 janvier 2017 Quelques grands noms du panthéon théâtral et de nombreux trentenaires au talent cru : voilà de quoi remplir la deuxième moitié de saison qui, espérons-le, sera plus nourrissante que la première.
Mardi 18 octobre 2016 Mais comment diable expliquer aux enfants que le monde va mal mais qu'il peut devenir meilleur ? L'art est parfois la meilleure option. Surtout lorsque l'on pense au dernier né des événements culturels au format biennale : Nos Futurs.
Mardi 5 janvier 2016 Un an après avoir pris les rênes du Théâtre Nouvelle Génération, Joris Mathieu y présente cette semaine, à guichets fermés, sa première création. "Hikikomori" partira ensuite en tournée et sera de nouveau à l’affiche à Lyon à l’automne. D'ici là,...
Mardi 5 janvier 2016 Lancée par la venue de Joël Pommerat et Romeo Castellucci, la seconde partie de saison s’annonce dense et exigeante. Tour d’horizon de ce qui vous attend au théâtre sur les six prochains mois.
Mercredi 24 juin 2015 Après dix ans de très bons et loyaux services de Nino d’Introna, le TNG, désormais fusionné avec le théâtre des Ateliers, fera en septembre sa première rentrée sous la direction de Joris Mathieu, assisté de Céline Le Roux. Détail de leur...
Vendredi 26 septembre 2014 Fraîchement nommé directeur du théâtre des Ateliers, Joris Mathieu vient d’être désigné pour prendre la suite de Nino d’Introna au TNG. Rencontre avec un metteur en scène passionné pour qui diriger un théâtre est autant, sinon plus, un acte...
Vendredi 19 septembre 2014 La ministre de la culture et de la communication Fleur Pellerin a acté ce matin ce que tout le monde pressentait fortement depuis plusieurs semaines : la nomination de Joris Mathieu à la tête Théâtre Nouvelle Génération. Nadja Pobel
Mardi 9 septembre 2014 Les théâtres (grands) lyonnais se prendraient-ils pour les membres d'un gouvernement socialiste ? On peut se poser la question, tant ça valse cette saison, avec des arrivées et départs en pagaille. Récapitulatif. Nadja Pobel
Vendredi 20 avril 2012 Un spectacle sur Philip K. Dick, écrivain américain de référence dans le domaine de la science fiction ? Le pari était osé, et diablement alléchant. En partant (...)
Mercredi 12 septembre 2007 En France / Record battu ! La rentrée littéraire a une fois de plus repoussé les limites du raisonnable avec la parution de 727 nouveaux romans en l'espace de quinze jours... Yann Nicol

Suivez la guide !

Clubbing, expos, cinéma, humour, théâtre, danse, littérature, fripes, famille… abonne toi pour recevoir une fois par semaine les conseils sorties de la rédac’ !