Un sport qui se joue à bronze contre bronze : "Cro Man"

Cro Man
De Nick Park (Angl, 1h29) avec Pierre Niney, Eddie Redmayne...

Animation / de Nick Park (Fr, 1h29) avec les voix (v.o./v.f.) de Eddie Redmayne/Pierre Niney, Maisie Williams/Kaycie Chase, Tom Hiddleston…

La tenue de la Coupe du Monde en juin prochain est un prétexte commode pour nous faire manger du ballon rond à toutes les sauces : en salade russe en l’honneur du pays hôte, à la française (en hommage aux vingt ans de la victoire de 1998), et même en pâte à modeler dans Cro Man grâce aux Studios Aardman — jadis mieux inspirés.

A priori, rien ne laisse supposer qu’un film se déroulant à l’âge du bronze se raccroche ainsi à la grand-messe footballistique. Elle en est pourtant l’alpha et l’omega, puisque Nick Park y “dévoile” les origines accidentelles du jeu, en attribuant son invention à des hommes des cavernes pré-mancuniens. Et il montre comment leurs héritiers, menés par Doug, doivent affronter l’équipe de l’âge de Bronze dirigée par le cupide Lord Nooth, afin de conserver leur vallée.

Même si les productions Aardman, référence dans le domaine du stop-motion, restent d’une constante qualité technique, Cro Man se révèle une petite déception, à l’instar de Les Pirates ! Bons à rien, mauvais en tout (2012) — avec lequel il partage l’apparition d’une regina ex machina pour muscler son dénouement.

Scénario rudimentaire, rebondissements paresseux et dialogue sans intérêt ne font que confirmer que le studio n’est jamais aussi bon que lorsqu’il s’agit de faire évoluer des personnages muets — Gromit et Shaun le Mouton ne diront justement pas le contraire. Ici, ce sont sans surprise Crochon (sorte de porc domestique à dents de sabre) et le canardosaure qui sont à la fois les plus expressifs et les plus drôles. De toute façon, comme le dit Lineker, à la fin, c’est toujours l’Allemagne qui gagne.

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Mercredi 26 ao?t 2020 Seule survivante de l’attaque de sa réserve indienne, la jeune Danielle Moonstar se réveille au sein d’une étrange institution où la Dr Reyes retient captifs de jeunes mutants jusqu’à ce qu’ils sachent canaliser leurs nouveaux pouvoirs. Mais de...
Mardi 27 novembre 2018 Le parcours d’un pompier parisien, de l’adrénaline de l’action à la douleur du renoncement après l’accident. Une histoire de phénix, né à nouveau par le feu qui faillit le consumer, marquant (déjà) la reconstruction d’un cinéaste parti de guingois...
Mardi 9 janvier 2018 Janvier annonce la seconde rentrée cinéma de l’année. Avec son lot de promesses, d’incertitudes et, surtout — on l’espère — d’inconnues. Voyez plutôt…
Mardi 29 mars 2016 de et avec Igor Gotesman (Fr, 1h42) avec également Pierre Niney, François Civil, Margot Bancilhon, Idrissa Hanrot…
Mardi 19 janvier 2016 De Tom Hooper (GB, 2h) Avec Eddie Redmayne, Alicia Vikander, Ben Whishaw…
Mardi 31 mars 2015 Les studios Aardman se sont transcendés avec cette adaptation des aventures de Shaun, dont Mark Burton et Richard Starzac respectent les partis pris initiaux — gags burlesques, rythme trépidant et pas une ligne de dialogue — en y ajoutant un esprit...
Mardi 17 mars 2015 À cause d’une imposture littéraire devenue succès de librairies, un jeune auteur est entraîné dans une spirale criminelle ; Yann Gozlan signe une réussite inattendue du thriller hexagonal, avec un Pierre Niney excellent en héros négatif. Christophe...
Mardi 20 janvier 2015 La vie de Stephen Hawking transformée en mélodrame très anglais par James Marsh, dans un film qui vise de façon ostentatoire les récompenses, de la performance de son acteur Eddie Redmayne à l’académisme de sa mise en scène. Christophe Chabert
Lundi 6 janvier 2014 De Jalil Lespert (Fr, 1h40) avec Pierre Niney, Guillaume Gallienne, Charlotte Le Bon…
Vendredi 30 mars 2012 Il n’y a paradoxalement que peu de genres cinématographiques aussi balisés que le biopic (pour “biographic picture“), alors que dans un monde parfait, (...)
Dimanche 25 mars 2012 Dernier-né des studios d’animation anglais Aardman, Les Pirates ! est un fourre-tout à la fois insipide et fatiguant, ni vraiment drôle, ni franchement trépidant, un produit indigne des créateurs de "Wallace et Gromit" et "Shaun le...

Suivez la guide !

Clubbing, expos, cinéma, humour, théâtre, danse, littérature, fripes, famille… abonne toi pour recevoir une fois par semaine les conseils sorties de la rédac’ !