Livraisons : « On observe une recrudescence des revues papier »

Festival / Du 26 au 29 avril prochain se tiendra, pour la quatrième année consécutive, le festival de la revue Livraisons. Rencontre avec son instigateur, Gwilherm Perthuis.

D’où est née cette idée de construire un festival des revues ?
Gwilherm Perthuis : Au départ, nous étions quelques revues de la région à vouloir se réunir pour s’aider et mettre en commun nos forces. La revue est peu identifiée, c’est un petit lectorat, donc on ressentait le besoin de s’entraider, et de nous mettre également en lien avec des professionnels des métiers du livre pour rendre davantage visible ce medium.

Comment distingue-t-on la revue du magazine ?
La revue se distingue du magazine qui est plus sur le traitement d’actu. La revue, elle, prend plus de recul avec une parution moins régulière. Quand le magazine est généraliste, la revue est peut-être parfois plus spécialisée. C’est donc deux rapports au temps bien différents.

Ou trouve-t-on ces revues ?
Les revues les plus importantes peuvent se retrouver en kiosque. Je pense notamment à la Revue des Deux Mondes ou à Esprit, mais la majorité est disponible en librairie ou par abonnement. Cette volonté de faire gagner en visibilité les revues, de les rendre accessibles au grand public, est bien le cœur de notre événement, tout en cherchant à casser un peu l’idée de la revue trop spécialiste.

Observez-vous ce phénomène d’un lectorat qui cherche à revenir au papier ? Séduit par l’objet et son esthétique parfois très élaborée ?
Il y a surtout un sentiment partagé des professionnels de ce domaine que le papier n’a jamais été abandonné. On nous disait, il y a une dizaine d’années, qu’il n’existerait plus de medium papier et que tout serait numérique. Alors que depuis quelques temps, on observe surtout une recrudescence des créations de revues papier. Il ne s’agit pas d’opposer les styles. Chaque medium a ses propriétés et il faut trouver un moyen de les rendre complémentaires. Effectivement, les revues ont souvent un design graphique intéressant quand le numérique peut être davantage performant dans son arborescence ou la structure du site.

La relation texte/image de la revue est ce qui est recherché par son lectorat. Je pense que le lecteur est prêt à mettre un peu plus d’argent pour posséder une revue. Entamer la lecture, l’interrompre, la reprendre plus tard, prendre le temps … La revue nécessite un comportement de lecteur. Alors qu’avec Internet, c ‘est une lecture qui picore, plus spontanée, qui s’interromps dès que l’information recherchée est trouvée, c’est une lecture souvent en diagonale, rapide. Là encore, ce qui les distingue, c’est une relation au temps différente.

L’invité de cette édition est Marcelin Pleynet, pourquoi ce choix ?
Inviter Marcelin Pleynet nous permet de revenir sur l’aventure de la revue Tel Quel et de L’Infini. Il a, par ailleurs, une activité de critique d’art très importante, donc organiser notre soirée inaugurale au Musée des Beaux-Arts était évident pour nous. Chaque année on invite un grand témoin, quelqu’un qui a construit une œuvre qu’il a su relier au monde de la revue, tout en s’intéressant à l’évolution de ce medium.

Au-delà de cette soirée inaugurale avec Marcelin Pleynet et des lectures de la comédienne Anne Alvaro, quels sont les temps forts de cette nouvelle édition ?
Le dimanche 29 avril, au Périscope, se tiendra un temps sur les revues musicales contemporaines. Cette table ronde va mettre en avant ces différentes revues comme Delta-T, ou Audimat, qui traitent des phénomènes musicaux sous des angles différents, sociologiques, anthropologiques ou économiques. Le 28 avril, au Musée d’Art Contemporain, avec Nathalie Quintane devrait être un beau moment aussi. Nous organisons une séquence avec Arte Radio, le 28 avril. Cette plateforme numérique réunie des milliers de sons, c’est une revue en ligne très foisonnante. Et puis, toujours le 28, nous organisons un atelier avec la revue jeunesse Georges à destination d’un plus jeune public, c’est une nouveauté de cette édition.

Livraisons
En divers lieux du 26 au 29 avril

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Mardi 4 juin 2019 La politique par le corps. Ce que l’indispensable Phia Ménard et Mélissa Von Vépy racontent dans leurs spectacles présentés aux Subsistances dans le festival Livraisons d’été est que la façon d’être au monde se passe parfois de grands discours....
Mardi 9 mai 2017 Le festival "Livraisons" poursuit son cheminement parmi le monde prolifique et hétéroclite des revues. Sa troisième édition nous emmène en Suisse, sur les rives du Danube ou encore au plus proche d'expérimentations artistiques singulières.
Mardi 10 mai 2016 Pour sa 2e édition, le festival Livraisons réunit une vingtaine de revues (de sciences humaines, littérature, arts...) à travers des débats, des lectures et des spectacles. Gwilherm Perthuis (co-organisateur de l'événement avec Paul Ruellan)...
Mardi 15 mars 2016 La revue lyonnaise qui donne à penser est de retour sur les étals des libraires : pour 2€50, Hippocampe offre tous les deux mois un sommaire touffu. Ce (...)
Mardi 2 juin 2015 Livraisons , premier festival de la revue à Lyon, se veut ouvert aux anciens comme aux modernes et promet deux belles journées de rencontres et de débats autour de cet "objet" en papier inoxydable. Jean-Emmanuel Denave
Dimanche 29 avril 2012 Lectrices, lecteurs, passons la nuit ensemble. Passons-la en revue, avec la sortie du dernier numéro d’Hippocampe, et en exposition, avec «Tout s’éteindra» à la galerie Besson. Une nuit multiple, pas forcément obscure, mais toujours interrogatrice,...
Mercredi 14 mars 2012 Le Musée d’Art Moderne de Saint-Etienne expose l’artiste Jan Fabre pour une rétrospective intitulée ‘les années de l’heure bleue’
Mercredi 4 janvier 2012 Podcast / De passage à Lyon pour une conférence à l’école des Beaux-arts, Clément Rodzielski a accepté de répondre à quelques questions concernant son travail. Gwilherm Perthuis s’intéresse à l’ouvrage ‘Ecorces’ de Georges Didi-Huberman; Michel...

Suivez la guide !

Clubbing, expos, cinéma, humour, théâtre, danse, littérature, fripes, famille… abonne toi pour recevoir une fois par semaine les conseils sorties de la rédac’ !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies destinés au fonctionnement du site internet. Plus d'informations sur notre politique de confidentialité. X