La Métropole investit dans la culture

Politique Culturelle / Elle en aura mis du temps à se trouver une voie en matière de culture, la Métropole. Mais près de trois ans après sa création, elle choisit d'aider financièrement les festivals Sens interdits, Karavel et la biennale Hors normes. Un geste politique loin d'être anodin.

David Kimelfeld ressent le souffle des vents contraires : du retour annoncé précipitamment de Gérard Collomb à une séance du Conseil ce 17 septembre où il fut interpellé par l'élue Nathalie Perrin-Gilbert quant à l’insuffisance réelle d'hébergement des mineurs isolés alors que la Métropole en a la responsabilité...

Mais sur un autre volet, la culture, il avance quelques pions plus importants qu'il n'y paraît. Lors de ce même conseil de mi-septembre, la Métropole a voté une subvention à trois festivals : Sens Interdits, Karavel, la Biennale Hors Normes.

Pourquoi ceux-ci ? Selon Myriam Picot, vice-présidente chargée de la culture, il fallait que ce soit « des événements déjà connus, qui ont un retentissement avec des acteurs nationaux voire internationaux, qui se produisent dans plusieurs communes de la métropole et surtout qu'ils soient différenciants (sic) au niveau des esthétiques et des pratiques. » Le GRAME, qui organise la Biennale Musique en Scène, devrait être concerné par cette aide dans un an, à quelque mois de sa prochaine édition.

20 000€ par an pour Sens Interdits

Le festival Karavel hérite de 15 000€ via l'association Pôle en Scène qui l'organise, la Biennale Hors Normes dédiée à l'art brut reçoit 10 000€ et le festival Sens Interdits, qui depuis dix ans amène le théâtre international (et politique !) sur le territoire recevra 20 000€. Ce sont de petites sommes au regard du budget global du festival de hip-hop mené par Mourad Merzouki (+ de 300 000€) et plus encore de celui qu'a inventé Patrick Penot (872 000€) mais ce soutien est fondamental : « Myriam Picot a été déterminante, dit-il, elle s'est engagée depuis deux ans à nous soutenir, dans un premier temps sans pouvoir donner de subventions mais avec d'autres crédits ». Désormais, voici 20 000€ par an.

« Ce n'est rien par rapport à des budgets de grands festivals, reconnaît-il sans ambages. Mais ç'a permis à la DRAC d'augmenter de 50% son aide, passant de 10 000 à 15 000€. Là encore, ce n'est rien, mais ç'a conduit à ce que le maire de Lyon Georges Képénékian, qui jusque-là nous disait qu'il ne pouvait pas nous subventionner, nous donne 15 000€ tous les deux ans. Et quand on va voir la Région, nos interlocuteurs remontent à l'étiage de l'époque Queyranne ; nous aurons désormais à nouveau 50 000€ par an dès 2019 (NdlR : alors que la somme était tombé à 30 000€ annuels depuis l'arrivée de Laurent Wauquiez). Du côté de Karavel, les autres partenaires étaient déjà là mais, reconnaît-il aisément, ce financement apporte une légitimité et va nous permettre de proposer plus de créations. »

Un appel à projets solidaires

Peu à peu, constate Patrick Penot, « la Métropole esquisse le début d'une politique culturelle. Elle n'a pas d'histoire en la matière. Auparavant, le Grand Lyon finançait deux grands festivals : les Biennales. Même le Festival Lumière ne se faisait pas au titre de la culture mais du patrimoine. Quant aux Nuits de Fourvière, ils les ont récupérées du Département. »

Parallèlement à ces dotations, la Métropole lance le 28 septembre un appel à projet "Culture(s) et solidarités" afin de toucher des personnes éloignées de la pratique culturelle et de l'offre existante. Ouvert aux professionnels de toutes les disciplines œuvrant dans le champ de la médiation culturelle, ce dispositif sera financé à 50% maximum du montant total des dépenses. Et une enveloppe de 67 400€ est attribuée à ce nouveau chantier. Clôture des appels à projets le 3 décembre prochain.

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Jeudi 9 septembre 2021 La 9e Biennale Hors les Normes propose une multitude d'expositions consacrées à l'art brut et à l'art singulier. Avec des artistes et des lieux hors des sentiers battus.
Mercredi 13 novembre 2019 La 6e édition du festival Sens interdits aura fait la part belle à la capacité de jeunes artistes belges à gratter et bousculer autant leur art que leur temps quand les Russes ne cessent de tenter de prendre la mesure de la répression soviétique à...
Mardi 8 octobre 2019 Parler avec Patrick Penot, c'est évoquer le théâtre mais plus encore l'ailleurs, la résistance et une forme de joie, soit ce qui constitue la matrice du festival Sens Interdits qui fête ses dix ans et qu'il a fondé avec force et évidence.
Mardi 10 septembre 2019 En mode biennale, le festival dédié au théâtre de l'urgence célèbre, du 16 au 27 octobre, fête ses dix ans avec une programmation extrêmement prometteuse où les maux du monde sont exprimés avec forces et talents par des artistes résistants et...
Mardi 10 septembre 2019 Cette saison, les artistes s'attachent à malaxer (au mieux) ou à commenter (au pire) l'actualité immédiate. Cette lame de fond du théâtre contemporain se vérifiera tout au long des prochains mois dans les salles et sera ponctuée par l'indispensable...
Mardi 27 novembre 2018 Depuis 1985, de sa Sibérie natale, Tatiana Frolova dit ce qu'est son pays, ses errements et son incapacité à se regarder. Créé l'an dernier à Lyon, Je n'ai pas encore commencé à vivre revient au Point du Jour. Sans concession et ultra sensible.
Mardi 6 novembre 2018 Au cri dans la nuit, Marta Gornicka préfère la chorale de ces hommes et femmes debouts, dressés face au monde. Le festival Sens interdits offre en son année off cette première date en France du spectacle de la Polonaise à qui il est fidèle.
Mardi 9 octobre 2018 Trois créations en quatre mois (Nuits de Fourvière, Montpellier Danse et Biennale de la Danse) : Mourad Merzouki est inépuisable et c'est d'ailleurs (...)
Mardi 31 octobre 2017 Comment ça commence ? Comment ça finit ? Magistralement. Sens interdits, 5e du nom, a été plus qu'à la hauteur de l'urgence et la nécessité qui le sous-tendait. Ce festival international de théâtre, en faisant place autant à des troupes de...
Mardi 17 octobre 2017 Exception dans le paysage théâtral lyonnais, le festival international Sens Interdits concentre, depuis dix ans, les maux du monde et fait place aux petites troupes comme à Matthias Langhoff. Du 19 au 29 octobre, 21 spectacles en version...
Mardi 3 octobre 2017 Nous sommes allés planter une fourchette dans les assiettes des collégiens. Pour confirmer ou conjurer de mauvais souvenirs de cantine. Première nouvelle : c'est une entreprise privée qui faisait à manger. Deuxième nouvelle : c'était bon.
Mardi 12 septembre 2017 Lyon. Année paire : Biennale de la Danse. Années impaires ? Biennale d'Art Contemporain... mais pas seulement ! La 11e Biennale (...)
Mardi 5 septembre 2017 Au vu des programmations hétéroclites (trop) touffues et qui confèrent aux différents théâtres des identités de plus en plus floues, émerge une vague de trentenaires qui, au travers de faits historiques, ou simplement d’histoires d’aujourd’hui,...
Mardi 11 octobre 2016 Dirigé par l'une des figures phares du hip-hop français, Mourad Merzouki, le festival Karavel fête cette année son dixième anniversaire (du 12 octobre au 6 (...)
Mardi 13 octobre 2015 Pour sa première mise en scène de théâtre, le cinéaste Pablo Larraín livre avec "Acceso" un spectacle à l’image du festival Sens Interdits : férocement politique et fondamentalement humain. Retour sur son cheminement et sur l’histoire chilienne, que...
Mardi 15 septembre 2015 De l'humanisme aux performances de Yoko Ono, la saison expos traverse les temps et les genres. l'art se frotte à la technique et aux sciences, explore la figure humaine et, toujours, résiste à la bêtise et aux contrôles du pouvoir.
Mardi 2 juin 2015 Toujours plus internationale et comptant 8 créations et 9 co-productions, la nouvelle saison des Célestins, au cours de laquelle sa co-directrice Claudia Stavisky se mesurera au très caustique "Les Affaires sont les affaires" de Mirbeau, s'annonce...
Dimanche 31 mai 2015 Ludique et politique est le visuel de la nouvelle plaquette (une croix faite de craies fragilisées) du Théâtre de la Croix-Rousse. Ludique et politique (et du coup franchement excitante) sera sa saison 2015/2016. Benjamin Mialot
Mardi 14 octobre 2014 Amorcée samedi dernier, la 8e édition du festival de danse urbaine Karavel fait ce mercredi 15 octobre la part belle aux pionniers du mouvement hip hop, (...)
Jeudi 31 octobre 2013 "Regards de femmes" de Chrystèle Khodr et Chirine El Ansary. "Pendiente de voto" de Roger Bernat. "L’histoire terrible mais inachevée de Norodom Sihanouk, roi du Cambodge" de Georges Bigot et Delphine Cottu.
Mardi 22 octobre 2013 Pour sa troisième pièce en tant qu’auteur, le Grenoblois Nasser Djemaï s’intéresse aux travailleurs immigrés restés en France sans leur famille. Et offre un spectacle d’une justesse de ton remarquable. Aurélien Martinez
Jeudi 17 octobre 2013 Le festival international Sens Interdits se tiendra du 23 au 30 octobre dans divers théâtres lyonnais. Décryptage de son contenu.
Mardi 10 septembre 2013 Quand ils étaient venus lors de la précédente édition du festival Sens interdits, en 2011, de tous jeunes acteurs cambodgiens nous racontaient l’histoire de (...)
Mercredi 5 juin 2013 Alors que s’achève tout juste, sur le plateau des Célestins, une version tonitruante de "Cyrano" (avec un Torreton sidérant), le théâtre de la Ville de Lyon annonce une future saison résolument européenne et contemporaine. Laquelle sera lancée par...
Mercredi 2 novembre 2011 Théâtre / La folle semaine du festival Sens Interdits s'est achevée comme elle avait commencée : dans un geste politique et artistique fort avec la fresque cambodgienne "L'Histoire terrible mais inachevée de Norodom Sihanouk, roi du Cambodge"....
Jeudi 13 octobre 2011 Dans quelques jours, le 23 octobre, les Tunisiens voteront pour trouver un successeur à Ben Ali qu’ils ont courageusement chassé le 14 janvier dernier. (...)
Jeudi 13 octobre 2011 Théâtre / En clôture de leur appétissant festival Sens interdits dédié au théâtre d’ailleurs, les Célestins accueillent une troupe de Cambodgiens qui nous entraînent dans la douloureuse histoire récente de leur pays à travers leur Roi Norodom...
Vendredi 2 septembre 2011 Avec la deuxième édition du festival Sens interdit à l’automne, Patrick Penot, directeur artistique, et par ailleurs co-directeur des Célestins, fait une promesse : réaffirmer l’essence politique du théâtre. Décryptage du contenu de cette...
Vendredi 9 octobre 2009 Dirigée par Mourad Merzouki, la troisième édition du festival de danse hip-hop Karavel (du 17 au 24 octobre à l'Espace Albert Camus à Bron) propose cette année un (...)
Jeudi 3 septembre 2009 Propos / 'Sens Interdits', une nouvelle Biennale de Théâtre, se déroulera à Lyon du 17 au 26 septembre. Organisé par le Théâtre des Célestins, ce festival se donne pour objectif d’explorer les «mémoires, les identités et les résistances» au cœur du...

Suivez la guide !

Clubbing, expos, cinéma, humour, théâtre, danse, littérature, fripes, famille… abonne toi pour recevoir une fois par semaine les conseils sorties de la rédac’ !