Terrifiant territoire : "Donbass" de Sergei Loznitsa

Donbass
De Sergei Loznitsa (Ukr, 2h01) avec Boris Kamorzin, Valeriu Andriutã...

Film à sketches / de Sergei Loznitsa (Ukr, 2h01) avec Boris Kamorzin, Valeriu Andriutã, Tamara Yatsenko…

En une dizaine de tableaux mêlant le tragique et l’absurde — les deux s’enchevêtrent souvent au point que l’on ne puisse plus les distinguer —, Sergei Loznitsa dépeint la région du Donbass, frontalière de l’Ukraine et de la Russie, où s’affrontent selon une confusion savamment entretenue (orchestrée, même) sécessionnistes et loyalistes, corrompus et corrupteurs, soldats réguliers et milices, chacun étant naturellement le fasciste de l’autre. Même si certains le sont quand même bien davantage…

à lire aussi : L’évaporation de l’homme : "Une femme douce" de Sergei Loznitsa

L’an dernier dans Une femme douce, Loznitsa signalait déjà, à sa façon crue et distanciée, l’arbitraire ordinaire prévalant en Russie contemporaine ; cet état de non-droit glaçant et de danger perpétuel. Judicieusement construit en mosaïque, ce nouvel opus est à l'image du Donbass, territoire émietté balafré de check-points, où les citoyens eux-mêmes sont concassés par les différentes factions les rançonnant ou les incessants pilonnages. Mais une mosaïque circulaire, révélant leur interminable calvaire, condamnés à rejouer sans fin cette pièce dramatique dont ils sont les otages. Voire peuvent devenir les complices lorsqu’on leur laisse la possibilité de lyncher plus faible qu’eux — les tyrannies adorent livrer une victime expiatoire au peuple, histoire de lui donner l’impression qu’il a encore un semblant de pouvoir.

Tout effrayant qu’il soit dans sa galerie de portraits de notables cyniques, politiciens véreux, mercenaires cupides, charognards, collabos, matrones vulgaires et salopards en tout genre, ce film est drôle de bout en bout. Si l’on a le courage de rire du grotesque des monstres. S’il nous reste assez de politesse pour ne pas sombrer dans le plus avide des désespoirs…

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Mardi 22 janvier 2013 De Sergei Loznitsa (Rus-All-Hol, 2h08) avec Vladimir Svirski, Vlad Abashin…

Suivez la guide !

Clubbing, expos, cinéma, humour, théâtre, danse, littérature, fripes, famille… abonne toi pour recevoir une fois par semaine les conseils sorties de la rédac’ !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies destinés au fonctionnement du site internet. Plus d'informations sur notre politique de confidentialité. X