A l'École de l'Anthropocène

Article publi-rédactionnel / Un événement pluridisciplinaire pour apprendre, débattre et construire des propositions avec des scientifiques, des penseurs, des artistes, des politiques, des associations sur le monde de demain : c’est l’objectif de la semaine À l’École de l’Anthropocène et c’est aussi passionnant qu’essentiel.

Vous avez dit “anthropocène” ?

C’est une notion utilisée pour évoquer une nouvelle époque : la nôtre, marquée par les conséquences globales des activités humaines sur la biosphère. Les relations entre l’humain et la nature sont profondément transformées, l’impact de l’urbanisation des sociétés sur le système bio-physique est planétaire et les implications scientifiques, économiques, géographiques, juridiques et sociales sont infinies.

L’école urbaine de Lyon tente de répondre aux questions posées par ces enjeux avec ce premier rendez-vous À l’École de l’anthropocène en invitant chacun à découvrir, réfléchir, échanger avec des scientifiques, des penseurs, des artistes, des associations, pour tenter de dessiner ensemble les pistes d’un futur possible.

A l’école de l’Anthropocène c’est donc une semaine pour débattre, parlementer, construire des propositions du 24 au 31 janvier aux Halles du Faubourg. L’évènement sera clôturé en beauté avec La Nuit des idées, le 31 janvier, coordonnée par l’Institut Français, sur le thème “Face au présent”.

Les temps forts de l’École de l’anthropocène

Des débats et conférences émailleront la semaine avec notamment la présence du climatologue Hervé Le Treut qui interviendra sur “Le réchauffement climatique : caractéristiques, perspectives et possibilités d’adaptation” (jeudi 24), mais aussi une soirée spéciale “Avant/après la fin du monde” avec de l’illustration en live et en musique, des lectures et des projections (samedi 26). “La ville agricole”, “Vivre avec les animaux et les manger” (dimanche 27) ou encore “Habiter la ville de demain” (mardi 29) seront également mis en débat.

Pour une implication plus poussée, des séminaires et ateliers sont également au programme, avec notamment Lucile Schmid qui interviendra sur la “Littérature et l’écologie”, précédée par un séminaire sur “La place des femmes dans l’économie verte” (jeudi 31). Vous pourrez aussi participer au forum organisé sur “La biodiversité en ville” (mercredi 30) ou à l’atelier de design fiction “Après la fin du monde” samedi 26.

Moment à part, familial, convivial et original, le brunch anthropocène se tiendra dimanche 27 janvier. Concocté par la géographe Géraldine Pellé, cet atelier de dégustation questionnera le statut du mangeur dans une série d’interactions : Qui mange qui/quoi ? Qui nourrit qui/quoi ?

Des propositions artistiques sont également au programme avec les photographes Bertrand Stofleth (qui signe l’image de l’affiche) et Nicolas Giraud pour l’exposition “La Vallée” et une installation “Qu’est-ce qui se trame ?” de TroubleCollectif qui interroge les formes spatiales et temporelles de notre manière de cohabiter le monde. Une ciné-club est organisé chaque soir ainsi qu’une émission de radio !

Last but not least, les premiers cours publics de l’Ecole urbaine de Lyon seront mis en place durant cette semaine, accessibles et ouvert à tous sans conditions. “Qu’est-ce que l’anthropocène?” est en tout logique le premier cours, donné par Michel Lussault, géographie et directeur de l’école (jeudi 24). Le deuxième portera sur “La démocratie au temps de capitalocène : de l’ère de taire à l’âge de faire” avec Guillaume Faburel, professeur à l’Université Lumière Lyon 2, et se tiendra lundi 28.

Pour découvrir tout le programme de l’Ecole de l’Anthropocène, rendez-vous sur :
https://ecoleanthropocene.universite-lyon.fr/

À l'École de l’Anthropocène
Du 24 au 31 janvier 2019 aux Halles du Faubourg, Lyon 7ème
Entrée libre et gratuite
Ateliers sur inscription (Anne.guinot@universite-lyon.fr)

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Lundi 13 mai 2024 Elise Ternat, ancienne directrice de la Fête du livre jeunesse de Villeurbanne et journaliste prend les rênes du théâtre La Mouche à Saint-Genis-Laval. Elle succède à Mathilde Favier, qui a récemment rejoint l’APCIAC.
Lundi 6 mai 2024 Un conte mythologique imparfait mais à la direction artistique sans faille (Les 4 âmes du coyote), un coup d'essai étonnant à la fois solaire et orageux (Les trois fantastiques), et un film pas toujours évident à appréhender, mais souvent fascinant...
Vendredi 26 avril 2024 L'un des meilleurs spectacles de stand-up du moment s'appelle "La Formidable ascension sociale temporaire de G. Verstraeten". Un titre à rallonge signé Guillermo Guiz, enfant d'un milieu populaire qui livre une réflexion acide sur sa condition...
Mardi 31 octobre 2023 Le festival Lumière vient de refermer ses lourds rideaux, les vacances de la Toussaint lui ont succédé… Mais ce n’est pas pour autant que les équipes de (...)
Mardi 31 octobre 2023 Si le tourisme en pays caladois tend à augmenter à l’approche du troisième jeudi de novembre, il ne faudrait pas réduire le secteur à sa culture du pampre : depuis bientôt trois décennies, Villefranche célèbre aussi en beauté le cinéma francophone....
Mardi 17 octobre 2023 Nicolas Piccato a quitté à la rentrée ses fonctions de directeur de Lyon BD, à sa demande. Arrivé en 2021 en remplacement du fondateur Mathieu Diez, parti au (...)
Mercredi 13 septembre 2023 Pour sa 5e édition, le festival de street-art Peinture fraîche quitte la halle Debourg pour investir sa voisine aux anciennes usines Fagor-Brandt. Du 11 octobre au 5 novembre, 75 artistes s'exposent sur 15 000m2.
Mardi 5 septembre 2023 C’est littéralement un boulevard qui s’offre au cinéma hexagonal en cette rentrée. Stimulé par un été idyllique dans les salles, renforcé par les très bons débuts de la Palme d’Or Anatomie d’une chute et sans doute favorisé par la grève affectant...
Mardi 29 août 2023 Et voilà quatre films qui sortent cette semaine parmi une quinzaine : N° 10, La Beauté du geste, Alam puis Banel & Adama. Suivez le guide !
Jeudi 17 août 2023 [mise à jour mercredi 23 août 2023] Déjà interdit à Paris, Montpellier et Toulouse ces derniers jours, le spectacle de Dieudonné a été interdit à Lyon, amis s'est tenu dans un champs privé à Décines, et est interdit à Grenoble une semaine plus tard....
Lundi 12 juin 2023 Le musée à l’architecture déconstructiviste accueille, jusqu’au 18 février, "Afrique, mille vies d’objets". Ces 230 objets africains, principalement datés du XXe siècle, collectés par le couple d’amateurs et marchands d’arts Ewa et Yves Develon,...

Suivez la guide !

Clubbing, expos, cinéma, humour, théâtre, danse, littérature, fripes, famille… abonne toi pour recevoir une fois par semaine les conseils sorties de la rédac’ !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies destinés au fonctionnement du site internet. Plus d'informations sur notre politique de confidentialité. X