Drôle d'endroit pour des rencontres à Bron

C’est un fait acquis depuis bientôt trente ans : en janvier, le rendez-vous du cinéma français est brondillant. Aux Alizées, les équipes défilent, à la rencontre d’un public toujours curieux (et nombreux) afin de présenter leurs nouveautés — et souvent des premiers-nés. Ce sera le cas avec le très bon film de prétoire — mais pas que — Intime conviction de Antoine Raimbault, inspiré de l’affaire Viguier, où Olivier Gourmet campe un très convaincant Éric Dupond-Moretti, de Les Drapeaux de papier signé par le tout jeune Nathan Ambrosioni avec Noémie Merlant (également présente), Christophe Lemasne pour Moi, Maman, ma mère et moi ou Romain Laguna pour Les Météorites. Quelques habituées feront le déplacement, comme Julie Bertuccelli, ici dans la veine fiction pour La Dernière Folie de Claire Darling (inaugurant le festival) ou Fabienne Godet avec Nos vies formidables qui était venue en 2006 pour son premier long avec Sauf le respect que je vous dois. Vedette des festivals, le documentaire de Caroline Capelle et Ombline Ley Dans la terrible jungle tourné dans l’IME La Pépinière sera également au programme et l’on ne manquera pas de jeter un œil attentif à l’adaptation de la BD de Sempé proposée par Pierre Godeau, Raoul Taburin.

Au-delà des séances en avant-première, considérez enfin la reprise de La Promesse de l’aube (2017), réécriture visuelle épique de la relecture biographique de Romain Gary qui sera présentée par François-Henri Désérable, actuellement en résidence à la médiathèque de Bron et auteur du formidable Un certain M. Piekielny, vertigineuse enquête dans l’univers de Gary et de La Promesse de l’aube. La boucle des Rencontres est bouclée…

Drôle d’endroit pour des rencontres
Au Cinéma Les Alizés à Bron du 25 au 27 janvier

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Vendredi 8 juillet 2022 Double révolution à venir dans les salles de l’Est lyonnais. D’abord — et c’était attendu depuis que la nouvelle municipalité brondillante avait décidé d’une (...)
Lundi 21 juin 2021 Une semaine après nos révélations sur la situation compliquée affectant le cinéma municipal brondillant, l’incertitude est plus que jamais à l’affiche des Alizés. Et l’inquiétude de plus en plus grande du côté des salariés, des spectateurs et des...
Lundi 14 juin 2021 L’un des plus anciens cinémas associatifs municipaux de la Métropole risque de changer de tête et de cœur : les Alizés de Bron sont jugés pas assez rentables par le nouvel exécutif, qui souhaite transformer sa gestion en les passant en DSP....
Vendredi 25 septembre 2020 La rentrée des salles se poursuit sur tous les écrans de la Métropole. Au tour des Alizés de Bron de proposer une soirée spéciale à destination de ses adhérents, avec (...)
Mardi 28 janvier 2020 Pourquoi attendre un compte rond pour célébrer les Rencontres du cinéma français de Bron ? Figure d’exception notable dans le paysage métropolitain, voire hexagonal, le festival des Alizés a souvent pris de l’avance sur les autres. Pas seulement...
Mardi 23 janvier 2018 Janvier est un mois durant lequel on se souhaite une bonne année et où l’on espère effectuer de belles rencontres. Pour voir son vœu exaucé, inutile (...)
Mercredi 25 janvier 2017 Si l’année 2016 fut meurtrière parmi les musiciens, elle n’a pas non plus épargné les gens de cinéma : emportant le réalisateur François Dupeyron, elle laisse un (...)
Mardi 26 janvier 2016 Cinq jours d’une extrême densité, pour célébrer le cinéma français dans la convivialité. Bien que dépourvu de compétition — ou justement parce qu’il (...)

Suivez la guide !

Clubbing, expos, cinéma, humour, théâtre, danse, littérature, fripes, famille… abonne toi pour recevoir une fois par semaine les conseils sorties de la rédac’ !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies destinés au fonctionnement du site internet. Plus d'informations sur notre politique de confidentialité. X