La drogue, c'est mal : "My Beautiful Boy"

My beautiful boy
De Felix Van Groeningen (ÉU, 2h01) avec Steve Carell, Timothée Chalamet...

Drame / de Felix van Groeningen (É-U, avec avert. 2h01) avec Steve Carell, Timothée Chalamet, Jack Dylan Grazer…

David tombe de haut lorsqu’il découvre que son fils aîné, Nicolas, étudiant apparemment sans histoire, est accro depuis la sortie de l’enfance à toutes les substances stupéfiantes que l’on puisse imaginer. David va tenter tout, et même davantage pour que Nic décroche…

Franchir l’Atlantique n’a pas spécialement dévié Felix van Groeningen de ses thèmes de prédilection : les familles dysfonctionnelles et passablement infectées par l’intoxication — en général alcoolique. Si les intérieurs et les costumes changent (nous ne sommes plus dans le prolétariat flamand, mais dans la bonne société étasunienne), les addictions sont aussi destructrices. Il ne s’agit évidemment pas de tirer la larme sur le malheureux destin des pauv’ petits gosses de riches, mais de montrer à quel point leurs proches se trouvent désarmés et aveugles face à leur dépendance, misère qui transcende les classes.

Hors cela, van Groeningen signe un film témoignage “propre“ et conforme aux canons (pas ceux que l’on écluse), où les comédiens accomplissent la prestation que l’on attend d’eux (mensonge filial/dévouement paternel/abstinence/rechute, etc.) qui, en théorie, doit les mener aux statuettes. Pas de veine pour eux, c’est raté.

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Mercredi 13 février 2019 En général, la fonction crée l’organe. Parfois, une disposition crée la fonction. Comme pour l’ancien vice-président des États-Unis Dick Cheney, aux prérogatives sculptées par des années de coulisses et de coups bas, racontées ici sur un mode...
Jeudi 12 mai 2016 Le 47e opus de Woody Allen-réalisateur semble avoir été taillé sur mesure pour effectuer l’ouverture de la 69e édition du festival de Cannes : glamour, artifices et nostalgie des vieilles bobines s’y bousculent. On passe un charmant moment, sans...
Mercredi 2 mars 2016 de Felix Van Groeningen (Bel/Fr, 2h05) avec Tom Vermeir, Stef Aerts, Hélène De Vos…
Mardi 20 janvier 2015 Histoire vraie, acteurs visant la performance, mise en scène arty, sous-texte politique lourdement appuyé : Bennett Miller se montre incapable de légèreté pour traiter cette histoire de mentor toxique cherchant à transformer un lutteur en futur...
Jeudi 11 juillet 2013 Felix Van Groeningen renouvelle le mélodrame avec ce film poignant baigné de bluegrass, d’amour et de désespoir, qui ose une critique bien sentie des paradoxes de l’Amérique et de la fascination qu’elle procure. Christophe Chabert
Vendredi 9 septembre 2011 Les deux réalisateurs d’I love you Philip Morris s’essayent à la comédie romantique chorale mais ne confectionnent qu’une mécanique théâtrale boulevardière et ennuyeuse, dont seul s’extirpe le couple formé (trop tardivement) par Ryan Gossling et...
Dimanche 9 mai 2010 De Shawn Levy (ÉU, 1h28) avec Steve Carell, Tina Fey…
Mercredi 23 décembre 2009 Enfant prodige du cinéma flamand, Félix Van Groeningen évoque ici la genèse de sa "Merditude des choses", son troisième long-métrage tendrement barré. Propos recueillis par Aurélien Martinez
Lundi 21 décembre 2009 De Felix Van Groeningen (Belgique, 1h48) avec Kenneth Vanbaeden, Koen De Graeve…
Jeudi 4 septembre 2008 de Peter Segal (ÉU, 1h49) avec Steve Carell, Anne Hathaway…

restez informés !

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter