La fibre de l'amitié : "Ralph 2.0"

Ralph 2.0

Cinéma Gérard Philipe

ce spectacle n'est pas à l'affiche actuellement

Animation - dès 6 ans / de Rich Moore & Phil Johnston (É-U, 1h53) avec les voix (v.f.) de François-Xavier Demaison, Dorothée Pousséo, Jonathan Cohen…

Ayant provoqué malgré lui la casse du jeu d’arcade de son amie Vanellope, Ralph plonge avec elle dans l’univers multidimensionnel de l’Internet pour trouver l’argent permettant de le réparer. Il leur faudra triompher de nouveaux adversaires et de féroces bugs pour boucler ce niveau…

On connaît tous le principe évolutif d’une suite : offrir davantage que l’opus précédent afin d’élargir sa “surface de contact“ pour ne pas perdre le public de base et, si possible, en gagner un nouveau. Contrat rempli pour Ralph 2.0 qui délaisse le monde vernaculaire des jeux d’arcade pour conquérir en toute logique ce qui lui a succédé, son hyper-extension cosmique qu’est Internet.

Moore & Johnston le matérialisent avec une indéniable virtuosité graphique et esthétique, comme une réplique de notre réalité, reprenant en cela le concept élaboré dès Tron — auquel leur film rend un hommage en forme de tacle. Le terme “matérialiser“ convient d’ailleurs assez bien à ce territoire virtuel, saturé de banderoles, de logos, de marques, de vidéos monétisables : l’Internet qu’il dépeignent, guère dark ni rose, est surtout marchand. Et si Disney y prend une belle place, dans la diversité de ses franchises (princesses, Star Wars, Marvel etc.), c’est pour être la cible d’auto-dérision sarcastique — suivant en cela l’exemple de Cyrano parlant des plaisanteries : « je me les sers moi-même, avec assez de verve / Mais je ne permets pas qu’un autre me les serve ».

Mais c’est dans l’évolution des personnages que l’évolution s’avère la plus intéressante. Ralph et Vanellope ont gagné en relief — et cela n’a rien à voir avec des lunettes 3D — comme en maturité : Ils ont compris qu'aimer n'est pas posséder.

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Mardi 27 juin 2017 Après une saison très fortement secouée par un plan social concernant cinq employés, le théâtre de Vienne aborde 2017/18 avec un nouveau directeur, Michel Belletante, et une programmation dense et classique.
Mardi 21 juin 2016 Christophe Barratier remise patine et chansonnette pour prendre le parti de Jérôme Kerviel face à la Loi des marchés. Il réalise une jolie plus-value au passage : grâce à ce film maîtrisé, la séance se clôt par une forte hausse de la valeur de son...
Dimanche 2 décembre 2012 De Rich Moore (USA, 1h41) Avec (voix) : John C. Reilly, Jack McBrayer, Sarah Silverman
Mardi 2 octobre 2012 Ancien directeur du Transbordeur, Victor Bosch prend cette année la tête du Radiant à Caluire. L'objectif : faire de la salle caluirarde un "Olympia lyonnais". Rien que ça.
Jeudi 4 mars 2010 De Grégoire Vigneron (Fr, 1h35) avec Benoît Magimel, François-Xavier Demaison…
Mardi 6 octobre 2009 De Valérie Gugnabodet (Fr, 1h40) avec François-Xavier Demaison, Pascale Arbillot…
Mercredi 8 octobre 2008 D’Antoine De Caunes (Fr, 1h43) avec François-Xavier Demaison, Léa Drucker, Olivier Gourmet…

Suivez la guide !

Clubbing, expos, cinéma, humour, théâtre, danse, littérature, fripes, famille… abonne toi pour recevoir une fois par semaine les conseils sorties de la rédac’ !