Une saison de bon goût

Opéra de Lyon 2019/2020 / La saison 2019/2020 de l'Opéra de Lyon suscite comme chaque année de l'étonnement, tant l'audace artistique est devenue une marque de fabrique de la maison lyonnaise.

Directeur depuis 2003, Serge Dorny a su donner à l'Opéra de Lyon une image qui rayonne bien au delà des frontières nationales. Ce travail fut récompensé en 2017 avec le prix de "Meilleure Maison d'Opéra" lors des International Opera Awards. Cette année encore, l'Opéra de Lyon est nominé dans quatre catégories, ce qui lui permet de se hisser au niveau des opéras les plus prestigieux du monde.

C'est avec Guillaume Tell de Rossini que débute la saison. Si l'ouverture figure parmi les plus célèbres pages musicales, l'opéra ne connaît pas le même succès et n'est que très peu représenté. Une opportunité à saisir pour les amateurs de vocalises rossiniennes. C'est Tobias Kratzer qui œuvrera à la mise en scène après son Tannhäuser attendu cet été au festival de Bayreuth.

Verdi lecteur de Hugo

Deux Verdi sont également à l'affiche. En novembre, Ernani sera donné en version de concert à l'Auditorium sous la baguette de Daniele Rustioni et en mars, c'est Rigoletto qui sera donné dans une mise en scène confiée au jeune artiste allemand Axel Ranisch. Considéré comme une œuvre de jeunesse de Verdi, Ernani est l'adaptation de la pièce éponyme de Victor Hugo. Avec Rigoletto, d'après Le roi s'amuse, une autre pièce de Hugo, nous entrons dans la noirceur de l'opéra verdien. Bien qu'il soit l'un des opéras les plus représentés au monde, Rigoletto n'avait plus été présent à Lyon depuis 1976. Une absence trop longue enfin réparée.

Des cinéastes en action

Autre absence qui n'a que trop duré, celle de Tosca. La dernière représentation lyonnaise du chef d’œuvre de Puccini date de 1979. C'est le réalisateur Christophe Honoré, un habitué des lieux, qui sera aux manettes avec non pas une, mais deux Tosca. Honoré nous propose une mise en abyme de la diva sur scène et dans l'Histoire. Il y aura donc Catherine Malfitano qui fut une Tosca de légende dans les années 90, et en rôle miroir, la lumineuse soprano américaine Angel Blue.

Après Christophe Honoré, c'est à un autre réalisateur que l'Opéra de Lyon offre l'opportunité de réaliser sa première mise en scène lyrique. Il s'agit du Français Olivier Assayas. Entre ces mains, un des plus beaux joyaux, Les Noces de Figaro de Mozart. Pour ce premier essai, Assayas pourra compter dans la fosse sur un autre fidèle des lieux, le chef Stefano Montanari.

L'opéra, un art renouvelé

Après le succès de la création en 2013 de Claude de Thierry Escaich, le compositeur nous revient avec un nouvel opus Shirine. Accompagné de l'écrivain Atiq Rahimi pour le livret, ils se sont inspirés d'un conte persan du XIIe siècle pour décrire l'histoire d'amour impossible entre Khosrow, roi de perse et Shirine, princesse chrétienne d'Arménie.

Parmi les missions que s'est confié l'Opéra de Lyon, il y a celle d'explorer le répertoire oublié. Après Les stigmatisés en 2015, nous découvrirons Irrehole, un autre opéra de Franz Schreker, compositeur considéré comme le digne successeur de Wagner, mais que le régime nazi qualifia de dégénéré. C'était également une œuvre oubliée que ce Roi Carotte d'Offenbach qui a enchanté le public en 2015. La reprise proposée dans la mise en scène de Laurent Pelly est une occasion à saisir pour ceux qui ne l'auraient pas encore vu.

Hors les murs

L'Opéra, c'est aussi un partenariat avec d'autres scènes lyonnaises. Ainsi le Théâtre de la Croix-Rousse accueillera la comédie musicale The Pajama Game de Abbott et Adler qui fut un immense succès de Broadway en 1954 ainsi qu'un opéra de John Adams créé en 1995, I was looking at the ceiling and then I saw the sky. Le Théâtre de la Renaissance d'Oullins proposera une adaptation française de Gretel et Hänsel de Humperdinck et le Théâtre du Point du Jour recevra La lune, un opéra de Carl Orff bien trop connu pour ses Carmina Burana.

Une fois de plus, l'Opéra de Lyon nous propose une saison variée où les talents différents se mêlent et se complètent. Profitons-en.

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Vendredi 5 avril 2024 À partir du 12 avril prochain, vous pourrez réserver une visite complète de l'Opéra de Lyon, ainsi que de l'atelier de fabrication de décors, situé à Vénissieux.
Mardi 9 janvier 2024 Sept ans après son départ de l’Orchestre de l’Opéra de Lyon, Kazushi Ono retrouve le public lyonnais pour une soirée consacrée à Ravel, Chausson et Prokofiev.
Jeudi 31 août 2023 Période généralement encore très calme sur le front des concerts, c'est un mois de septembre dédié à l'indie-rock et aux formes alternatives et guère commerciales qui s'avance en cette rentrée. Y en avait un peu plus, on vous a mis un peu de...
Vendredi 19 mars 2021 L'ancien adjoint à la Culture de Raymond Barre, Denis Trouxe, donne à son tour son avis sur la décision de flécher une partie — 500 000€ — de la subvention municipale de l'Opéra de Lyon vers de nouveaux projets.
Mardi 3 juillet 2018 Pour qui se souvient du marin brésilien qui transformait du David Bowie en poésie carioca sur le pont d'un rafiot dans La Vie Aquatique de Wes Anderson, alors la venue de Seu Jorge à Fourvière, dans le cadre d'une tournée hommage au Thin White...
Mardi 23 mai 2017 Les notes de frais de Serge Dorny ont été dévoilées et épluchées par le pure player Médiacités. Une partie des salariés s'est offusqué de leur contenu, dans un communiqué.
Mercredi 6 janvier 2016 Au fil de la saison 2015/2016, l’Opéra de Lyon et le Petit Bulletin vous invitent à découvrir le Ballet de l’Opéra dans l’intimité des coulisses et à (...)
Mardi 10 novembre 2015 Le Ballet de l'Opéra s'aventurant habituellement sur les terres de la danse contemporaine, il est surprenant de le découvrir au milieu d'une (...)
Mercredi 30 septembre 2015 Au fil de la saison 2015/2016, l’Opéra de Lyon et le Petit Bulletin vous invitent à découvrir le Ballet de l’Opéra dans l’intimité des coulisses et à raconter le (...)
Samedi 14 mars 2015 Fort d'un solide casting de nouvelles têtes (Wouajdi Mouawad, Dominique Pitoiset, Jeanne Candel...) et d'habitués (Olivier Py, Laurent Pelly, David Marton...) et fidèle à sa volonté de donner à voir à la fois la modernité du répertoire et la...

Suivez la guide !

Clubbing, expos, cinéma, humour, théâtre, danse, littérature, fripes, famille… abonne toi pour recevoir une fois par semaine les conseils sorties de la rédac’ !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies destinés au fonctionnement du site internet. Plus d'informations sur notre politique de confidentialité. X