Peau d'âme : "Le Daim"

Le Daim
De Quentin Dupieux (2019, Fr-Bel, 1h17) avec Jean Dujardin, Adèle Haenel...

Le Film de la Semaine / Revenant de quelques infortunes artistiques, Jean Dujardin se prend une belle veste (au sens propre) taillée sur mesure par Quentin Dupieux en campant un monomaniaque du cuir suédé. Un conte étrange et intriguant totalement à sa place à la Quinzaine des Réalisateurs.

Ça a tout l’air d’une tocade, et pourtant… Georges, 44 ans, a tout quitté pour acheter une fortune la veste en daim de ses rêves, au fin fond d’une région montagneuse. Ainsi vêtu, il se sent habité par une force nouvelle et se lance dans un projet fou, aidé par Denise, la barmaid du coin…

Propice aux films de zombies (plus nombreux que des doigts sur un moignon de mort-vivant), l’année serait-elle aussi favorable aux récits de fringues maudites ? Après In Fabric de Peter Strickland (la déclinaison sur-diabolique de La Robe de Van Warmerdam vue notamment au festival Hallucinations Collectives), Le Daim renoue avec cette vieille tradition héritée de la mythologie où l’habit influe sur l’humeur ou la santé de celui qui le porte. À l’instar de la tunique de Nessus fatale à Hercule, ou de la tiare d’Oribal pour les lecteurs d’Alix, le blouson ocre va conditionner Georges, le menant à supprimer ses semblables — comprenez ceux du porteur de daim ainsi que tous les autres blousons du monde. Vaste programme, aurait pu dire de Gaulle.

Aux franges du réel

Ce n’est certes pas la première fois que Quentin Dupieux dote un objet inanimé d'intentions criminelles, puisqu’il nous avait fait le coup du pneu dans Rubber. Et c’est également en habitué qu’il explore ici la thématique de l’interférence, ce soubresaut dans le réel induisant un infime décalage lourd de conséquences : en changeant de référentiel, les frontières bougent elles aussi, en particulier celles entre conscience et inconscience, rêve et veille. Et dans une spirale incontrôlable, la tolérance des incongruités se fait jusqu’à l’acceptation de tous les absurdes, comme si le réel était parasité dans son récit (Wrong) et/ou dans sa structure (Réalité, Au poste !).

Paradoxalement, le seuil d’anormalité auquel Le Daim se hisse est sans doute le moins élevé de toute la filmographie de Dupieux : après tout, Georges pourrait bien être un psychopathe “traditionnel” faisant une fixette sur une matière textile, trouvant en Denise une admiratrice aussi timbrée que lui. Mais cette singularité, ajoutée à l’ambiance Twin Peaks, rend la moindre parcelle de décor ordinaire et le moindre personnage, suspects de recéler quelque travers souterrain dès lors que la caméra s’attarde sur eux. Par contamination, Jean Dujardin bien trop lisse dans ses dernières apparitions, se nimbe enfin d’un voile d’inquiétante intranquillité. Le blouson ferait-il l’acteur ?

Le Daim de Quentin Dupieux (Fr-Bel, 1h17) avec Jean Dujardin, Adèle Haenel, Albert Delpy…

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Mercredi 30 juin 2021 Enchaînant films et sujets opposés, Anne Fontaine s’attaque après Police à l’étage supérieur : le pouvoir suprême et ceux qui l’ont exercé… lorsqu’ils en sont dépossédés. Entre fable et farce, une relecture des institutions et de...
Mardi 30 octobre 2018 Pour compenser ses années de taule, un innocent commet des délits. Sans savoir qu’il est “couvert“ par une policière, veuve de celui qui l’avait incarcéré à tort, elle-même ignorant qu’un collègue amoureux la protège… Encore un adroit jeu...
Mardi 3 juillet 2018 Si le script de "Garde à vue" avait eu un enfant avec le scénario de "Inception", il aurait sans doute le visage de "Au poste !", cauchemar policier qui commence par un concert et s’achève par un éternel recommencement. Du bon Quentin Dupieux avec...
Mardi 28 mars 2017 De l’enfance à l’âge adulte, le portrait chinois d’une femme jamais identique et cependant toujours la même, d’un traumatisme initial à un déchirement volontaire. Une œuvre d’amour, de vengeance et d’injustices servie par un quatuor de comédiennes...
Mardi 15 mars 2016 Léa Fehner tend le barnum de son deuxième long-métrage au-dessus du charivari d’une histoire familiale où les rires se mêlent aux larmes, les sentiments fardés aux passions absolues… Qu’importe, le spectacle continue !
Mardi 17 février 2015 Un caméraman qui veut tourner son premier film d’horreur, un producteur instable, un animateur atteint d’un eczéma imaginaire, une petite fille nommée Réalité… Avec ce film somme et labyrinthique, aussi drôle que fascinant, Quentin Dupieux propulse...
Mardi 15 juillet 2014 Pour son premier long métrage, Thomas Cailley a trouvé la formule magique d’une comédie adolescente parfaite, dont l’humour est en prise directe avec la réalité d’aujourd’hui. Il dispose d’un atout de choc : Adèle Haenel, actrice géniale révélant...
Mardi 18 mars 2014 Que ce soit au cinéma avec "Wrong cops", sa nouvelle folie, ou dans la musique électronique en tant que Mr Oizo, Quentin Dupieux confirme qu’il est désormais une figure incontournable et en même temps insituable, ne répondant qu’à une seule loi : la...
Mardi 18 mars 2014 Avoir une double vie, de nos jours, n’a rien d’extraordinaire. Et si avant on trompait sa femme, c’est surtout la routine que l’on cherche à tromper (...)
Vendredi 27 décembre 2013 La vie de Jordan Belfort, courtier en bourse obsédé par les putes, la coke et surtout l’argent, permet à Martin Scorsese de plonger le spectateur trois heures durant en apnée dans l’enfer du capitalisme, pour une fresque verhovenienne hallucinée et...
Mercredi 11 décembre 2013 Peut-on faire un mélodrame sans verser dans l’hystérie lacrymale ? Katell Quillévéré répond par l’affirmative dans son deuxième film, qui préfère raconter le calvaire de son héroïne par ses creux, asséchant une narration qui pourtant, à plusieurs...
Lundi 18 février 2013 D’Éric Rochant (Fr, 1h43) avec Jean Dujardin, Cécile De France, Tim Roth…
Vendredi 14 septembre 2012 Faux polar suivant la dérive existentielle d’un dealer juif qui tente de raccrocher pour s’exiler à Tel Aviv, le premier film d’Elie Wajeman opère un séduisant dosage entre l’urgence du récit et l’atmosphère de la mise en scène. Christophe Chabert
Mercredi 29 ao?t 2012 Quentin Dupieux a de la suite dans les idées : après "Steak" et "Rubber", "Wrong" poursuit son exploration d’un univers absurde dont il invente, avec le plus grand sérieux, les règles délirantes, tout en creusant une vraie vision du monde moderne....
Vendredi 23 mars 2012 De et avec Julie Delpy (Fr-Belg-All, 1h35) avec Chris Rock, Albert Delpy…
Dimanche 26 février 2012 De Jean Dujardin, Gilles Lellouche, Michel Hazanavicius, Emmanuelle Bercot, Éric Lartigau, Alexandre Courtès, Fred Cavayé (Fr, 1h48) avec Jean Dujardin, Gilles Lellouche…
Jeudi 6 octobre 2011 Hommage déférent et fétichiste au cinéma muet hollywoodien, le nouveau film de Michel Hazanavicius échoue à dépasser son maniérisme pour raconter une histoire forte et attachante, et la fantaisie de départ se transforme en cours de route en...
Lundi 13 décembre 2010 De Nicole Garcia (Fr, 1h45) avec Jean Dujardin, Marie-Josée Croze…
Jeudi 4 novembre 2010 De Quentin Dupieux (Fr, 1h25) avec Stephen Spinella, Roxane Mesquida…
Vendredi 16 octobre 2009 De James Huth (Fr, 1h44) avec Jean Dujardin, Michael Youn, Melvil Poupaud, Alexandra Lamy…
Lundi 6 avril 2009 Portrait / Dans Rio ne répond plus, une séquence montre l’art éclatant de Jean Dujardin quand il s’agit de créer physiquement un personnage de pur burlesque : il traverse une pluie de balles en se tenant légèrement accroupi, avec son bras droit...
Lundi 6 avril 2009 "Rio ne répond plus", deuxième volet des aventures d’OSS 117 revues et pastichées par Michel Hazanavicius et Jean Dujardin est une réussite étonnante, politiquement féroce et plastiquement remarquable : un pavé dans la mare de la comédie...

Suivez la guide !

Clubbing, expos, cinéma, humour, théâtre, danse, littérature, fripes, famille… abonne toi pour recevoir une fois par semaine les conseils sorties de la rédac’ !