Robot après tous : "Yves"

Yves
De Benoit Forgeard (2019, Fr, 1h47) avec William Lebghil, Doria Tillier...

Un rappeur en échec se retrouve propulsé au sommet grâce à l’aide de son réfrigérateur intelligent, qui va peu à peu exciter sa jalousie… Une fable contemporaine de Benoît Forgeard sur les périls imminents de l'intelligence artificielle, ou quand l’électroménager rompt le contrat de confiance. Grinçant.

En galère personnelle et artistique, Jérem (William Lebghil) s’est installé chez sa feue grand-mère pour composer son album. Mentant sur sa situation, il s’inscrit pour devenir testeur d’un réfrigérateur tellement intelligent baptisé Yves qu'il va devenir son valet, son confident, son inspirateur et finalement son rival…

à lire aussi : Benoît Forgeard : « à force de laisser entrer les IA dans le quotidien, il va devenir de difficile de leur résister »

Mieux vaut rire, sans doute, de la menace que constituent les progrès de l’intelligence artificielle et le déploiement – l’invasion – des objets connectés dans l’espace intime. D’un rire couleur beurre rance, quand chaque jour apporte son lot "d’innovations" dans le secteur du numérique et des assistants personnels ou de l’agilité des robots androïdes. Sans virer dans le catastrophisme ni prophétiser pour demain le soulèvement des machines décrit par la saga Terminator, mais en envisageant un après-demain qui déchante lié à l’omniprésence de ces technologies ou à notre tendance à tout leur déléguer inconditionnellement.

Mister Freezer

Yves n’est certes pas le premier conte contemporain à fustiger par l’absurde le recours aux dérivatifs mécaniques et autres objets transitionnels pour adultes dépressifs en manque affectif. Seulement, si dans le porte-clé de I Love you de Marco Ferreri (1986) ou la poupée en silicone de Monique : toujours contente de Valérie Guignabodet (2002), les héros étaient captifs d’êtres inanimés n’offrant que le degré zéro de l’interaction, Yves se rapproche davantage du Hal de 2001 : L’Odyssée de l’espace de Stanley Kubrick (1968) par sa capacité au "deeplearning" prouvant qu’il serait capable de passer le Test de Turing haut les processeurs. Mais aussi ses interrogations métaphysiques susceptibles de le faire contrevenir aux Lois d’Asimov – le "code moral" implémenté aux robots et leur imposant de ne pas nuire à l’Humanité.

Visiblement intéressé par les sociétés partant en quenouille (voir son précédent opus, le bancal Gaz de France sorti en 2016), le réalisateur Benoît Forgeard touche ici juste en exploitant les failles du citoyen lambda et sa propension à la paresse. Son réfrigérateur devançant les désirs consuméristes, lampe d’Aladdin moderne ou cervelle d’or du conte de Daudet, appauvrit donc plus Jérem qu’il ne l’enrichit en lui volant ce qui constitue le sens de sa vie : l’aptitude à faire de la musique (et à rencontrer du succès) ainsi que l’amour de So, la statisticienne chargée de suivre le test à son domicile. Toujours aussi délibérément kitsch et arty et bien fréquenté, le cinéma de Forgeard souffre un défaut majeur : il s’offre des fins trop optimistes. Hélas…

Yves
De Benoît Forgeard (Fr, 1h47) avec William Lebghil, Doria Tillier, Philippe Katerine…

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Mardi 1 mars 2022 Le préavis de grève aux Célestins, lancé il y a une semaine pour la journée du 1er mars, a été levé lundi 28 février. "La Mouette" de Cyril Teste et "La Ligne solaire" se joueront bien dès les mercredi 2 et jeudi 3 mars, aux dates prévues cette...
Mercredi 30 juin 2021 Enchaînant films et sujets opposés, Anne Fontaine s’attaque après Police à l’étage supérieur : le pouvoir suprême et ceux qui l’ont exercé… lorsqu’ils en sont dépossédés. Entre fable et farce, une relecture des institutions et de...
Lundi 3 mai 2021 Oui – trois fois youpi ! – les Nuits de Fourvière auront bien lieu cette année en juin et juillet. Avec au menu, une édition quelque peu adaptée – horaires, jauges, mesures barrières – mais surtout une édition en vrai, avec des gens. On vous...
Mardi 10 novembre 2020 Un demi-siècle après sa disparition, la figure tutélaire de la Ve République n’a pas disparu de l’horizon hexagonal. Elle se permet même d’étonnantes réapparitions spectrales via la petite lucarne…
Mardi 28 janvier 2020 Médecin en hôpital psychiatrique, Romain s’est vu confier le cas de Léo Milan, “le Lion”, un malade surexcité se disant agent secret. Quand la compagne de Romain disparaît, le Lion y voit un coup des services ennemis et accepte d’aider son toubib, à...
Mardi 10 décembre 2019 Retour en forme olympique d'un très grand Katerine, livrant avec Confessions sa complexité évangélique comme on s'offre entièrement. Le Transbordeur est promis à la renverse.
Mardi 19 novembre 2019 L'espace n'est pas très grand mais permet de se plonger dans les volutes de haute-couture made by Yves Saint Laurent ; l'occasion aussi d’évoquer les savoir-faire des orfèvres lyonnais du textile avec qui il a longuement collaboré.
Mardi 5 novembre 2019 La soixantaine dépressive, méprisé par sa femme, Victor se voit proposer par un ami de son fils de vivre une expérience immersive dans des décors reconstituant l’époque de son choix. Victor choisit de replonger dans sa jeunesse, pile la semaine...
Mardi 15 octobre 2019 Quinze après leur enfance montagnarde, trois amis se retrouvent dans leur village d’origine à l’occasion des funérailles du grand frère de l’un d’entre eux. Leurs rêves de jeunesse disloqués, ils constatent que la vie d’adulte donne plus souvent des...
Mercredi 13 février 2019 Dans une scénographie sombre, millimétrée par la lumière et somptueuse, le Musée des Confluences présente une première partie du legs que lui fait un couple de collectionneurs. Approche sensitive d'un art peu montré : celui du Nigéria.
Mardi 26 juin 2018 L’imminence des vacances d’été renvoie chacun à ses vertes années, emplissant l’atmosphère d’une bouffée de nostalgie et ressuscitant quelques images en (...)
Mercredi 1 juin 2016 Pendant que l’immense machine angoumoisine se prend bide sur bide, au grand dam des auteurs et du public, Lyon BD Festival continue de se muscler. Une décennie seulement après sa création, l’incontournable rendez-vous lyonnais est devenu plus fécond...
Mardi 19 janvier 2016 Sound designer rare et discret, Yves de Mey nous ramène vers les belles heures de l’electronica de la seconde moitié des années 90, lorsque Sub Rosa et (...)
Mardi 12 janvier 2016 De et avec Benoît Forgeard (Fr, 1h26) avec Olivier Rabourdin, Philippe Katerine, Alka Balbir…
Mardi 7 avril 2015 Nouvelle déferlante d'expositions à Saint-Étienne. Le musée d'art moderne et contemporain expose pas moins de cinq artistes, du post-modernisme baroque de la coréenne Lee Bul aux belles photographies de ruines industrielles de Massimiliano...
Mardi 31 mars 2015 Chaque année, Hors Cadre — qui se déroulera du 3 au 5 avril au cinéma Gérard Philipe de Vénissieux — célèbre les noces de la littérature et du cinéma, que ce soit à (...)
Mardi 4 novembre 2014 Yves-Marie Le Bourdonnec, surnommé le "boucher star", devient vedette de cinéma dans "Steak (R)évolution", documentaire de Franck Ribière qui fait le tour de la planète à la recherche du "meilleur steak du monde". Ou comment le plaisir de la viande...
Mardi 16 septembre 2014 La place du Pont. Même si son nom désigne surtout le pont du Rhône qui s’est longtemps étendu jusque-là, avant d’être raccourci au quai Augagneur, elle est aussi, (...)
Mardi 15 avril 2014 Même s’il affirme une sobriété inédite dans sa mise en scène, Xavier Dolan échoue dans ce quatrième film à dépasser le stade de la dénonciation grossière d’une homophobie rurale dont il se fait la victime un peu trop consentante. Christophe Chabert
Lundi 6 janvier 2014 De Jalil Lespert (Fr, 1h40) avec Pierre Niney, Guillaume Gallienne, Charlotte Le Bon…
Mardi 17 décembre 2013 Quand, le 29 janvier 1971, Yves Saint Laurent présente la robe ci-dessuslors d’un défilé d’une collection consacrée aux années 40, le scandale éclate : de l'avis (...)
Mercredi 6 novembre 2013 À New York, en pleine nuit, à l’étroit dans un hall d’hôtel, l’un parle et l’autre écoute. Jean-Yves Ruf met en scène "Hughie", texte plus complexe que son résumé ne pourrait le faire croire. Nadja Pobel
Mercredi 27 mars 2013 Elle serre contre elle une chaise d’écolier, prisonnière au beau milieu d’un plateau saturé de lumière et encerclée par des tessons de bouteilles de verre. (...)
Jeudi 24 janvier 2013 Le Réverbère ouvre ses cimaises à deux photographes, Arièle Bonzon et Yves Rozet qui, chacun à leur manière, mettent en doute les images, défient ou dé-fixent leurs certitudes. Jean-Emmanuel Denave
Vendredi 2 mars 2012 Les Rencontres Droit, justice et cinéma organisées par l’Université Lyon 3 et le Barreau de Lyon entrent cette année dans leur troisième édition. Ils convient à (...)
Jeudi 23 février 2012 Alors qu'on l'imaginerait bien à Stockholm pour le prix Nobel de littérature, Yves Bonnefoy sera à Lyon le 5 mars pour recevoir le prix Kowalski de la ville (...)
Mardi 17 janvier 2012 D’Yves Caumon (Fr, 1h33) avec Sandrine Kiberlain, Clément Sibony, Bruno Todeschini…
Vendredi 9 décembre 2011 Et une distinction de plus ! Mais ce n’est jamais trop pour ce grand poète contemporain qu’est Yves Bonnefoy. À 88 ans, il est fraichement lauréat depuis (...)
Jeudi 29 septembre 2011 Musique / On est tous d’accord : Philippe, le dernier album de Katerine, ce n’était vraiment pas ça. Mais avec Katerine, il y a toujours un double fond, (...)
Jeudi 3 février 2011 «Car la poésie, c'est rechercher le contact avec ce que la vie a d'immédiat dans des rapports avec d'autres êtres qui en deviennent de l'absolu, et cette (...)
Vendredi 19 novembre 2010 Katerine est un K à part sur la scène française. Ambigu, déjanté, farfelu, le personnage se plaît à jouer les ingénus. Mais est-il toujours aussi génial, à force de marcher en funambule sur la corde ténue qui sépare le brillant du ridicule...
Vendredi 4 décembre 2009 Qualifié parfois de nouveau Pavement, en plus déglingué encore, Wavves a par ailleurs fait des vagues pour cause de rivalité jusqu’au sang avec les ennemis (...)
Lundi 25 mai 2009 Théâtre / Yves Charreton s’attaque à deux géants du théâtre avec une planche de bois, trois bouts de ficelle et une équipe de choc. Décryptage. Dorotée Aznar
Mercredi 24 janvier 2007 Expo / Le photographe Yves Rozet expose ses polyptyques au Réverbère. Œuvres superbes, émouvantes et énigmatiques. Jean-Emmanuel Denave

Suivez la guide !

Clubbing, expos, cinéma, humour, théâtre, danse, littérature, fripes, famille… abonne toi pour recevoir une fois par semaine les conseils sorties de la rédac’ !