Superposition investit un fort artistique éphémère

Street Art / L'association Superposition quitte les abords de Perrache pour investir provisoirement un fort à la Croix-Rousse.

Un bâtiment servant de foyer à Notre Dame des Sans Abris vendu par l’État à un promoteur immobilier pour un projet d'hôtel de luxe... Voilà une violence symbolique qui laisse bouche bée. Telle est pourtant l'histoire bien concrète du Fort Saint-Laurent, ancienne bâtisse militaire puis religieuse puis étatique, qui domine Lyon et le Rhône depuis les pentes de la Croix-Rousse et la place Bellevue.

Avant la construction de l'hôtel, le bâtiment a été prêté à Superposition, association qui vise « à promouvoir les arts urbains et les artistes émergents, et à valoriser le patrimoine lyonnais » selon les mots de Maïlys Febvre, chargée de communication. Après un espace investi dans le quartier Perrache, et plusieurs événements dans la ville, c'est donc au Fort Saint-Laurent que s'installe (pour une dizaine de mois au minimum) Superposition avec une vingtaine d'artistes résidents, disposant là chacun d'un bel atelier.

Cet été, seule la vaste terrasse de 460 m² sera ouverte au public avec un bar improvisé et de premières œuvres à découvrir. Ensuite, au début de l'automne, Superposition proposera des expositions au premier étage du bâtiment, fruits du travail des artistes en résidence. Il y a là Mani, Bambi, Spirale, Loodz et bien d'autres graffeurs, illustrateurs, peintres...

Fort Superposition
Place Bellevue, Lyon 1er

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Mardi 5 mars 2019 Deux nouvelles expositions prennent place chez Superposition en mars : la première est De Ville du collectif Iretge, rassemblant les artistes (...)
Mardi 8 janvier 2019 Art vivant par excellence, le street art a conquis les murs des galeries mais ne s’arrête pas là : des festivals s'implantent et des liens se tissent avec d’autres disciplines.
Mardi 17 octobre 2017 Habitué des rues lyonnaises, Agrume est invité par Superposition à retapisser la rue Longue et exposer sur les murs de la galerie. Plongée dans l’univers poétique et onirique d’un drôle de fruit.
Mardi 12 septembre 2017 Côté street art, c'est une explosion et pas seulement de couleurs ces derniers mois dans la ville. Voici un trait de cette effervescence : à vous de lever le nez pour dénicher le reste.
Mardi 16 mai 2017 Les kids ont leur part du gâteau avec une programmation “que pour les enfants” ! Aux Subsistances jeudi, vendredi et samedi (de 15h à 19h) et au Sunday (...)

Suivez la guide !

Clubbing, expos, cinéma, humour, théâtre, danse, littérature, fripes, famille… abonne toi pour recevoir une fois par semaine les conseils sorties de la rédac’ !