Quatre pièces à réserver sans attendre

Blanche-Neige, histoire d'un prince

Théâtre de la Croix-Rousse

ce spectacle n'est pas à l'affiche actuellement

Théâtre / S’il ne fallait retenir que quatre spectacles à voir cette saison, ce serait ceux-là.

Le plus tendre : Un conte de Noël

C’est peut-être le plus grand film d’Arnaud Desplechin. Julie Deliquet qui avait déjà signé un triptyque intéressant, Des Années 70 à nos jours (trois pièces pour relier Brecht et Lagarce à la génération de ses parents) et une Mélancolie(s) plus convenue mêlant Ivanov et Les Trois sœurs. Entre temps, la Comédie Française l’a happé pour un Fanny et Alexandre acclamé. En bi-frontal, elle retrouve une partie de sa troupe In Vitro à laquelle s’ajoute l’excellent Lyonnais Thomas Rortais. De la joie de retrouver Abel, Junon et leurs enfants aussi tourmentés et cruels que fantasque et joviaux. Et l’écriture somptueuse et acide de Desplechin et Emmanuel Bourdieu. Création à la Comédie de Saint-Étienne en octobre puis…

Au Radiant (programmation des Célestins et du Théâtre de la Croix-Rousse) du 5 au 9 février


Le plus grinçant : Blanche-Neige, histoire d’un prince

C’est parfois au hasard des montages de productions et des projets avortés qu’un spectacle marquant voit le jour. C’est le cas de cette Blanche-Neige née de contraintes et sur les cendres d’un autre spectacle qui n’aura pas lieu : ne pas mettre Marief Guitier seule sur scène, trouver un lieu de travail à la Licorne de Dunkerque, conventionnée marionnette, et donc y adjoindre des objets. Puis être programmé dans le In d’Avignon, au rayon enfant, dans la Chapelle des Pénitents Blancs. Raskine renoue là avec son art de faire des miracles dans un espace réduit comme il avait développé le théâtre en coin au Point du Jour jadis. Inversion des genres, cruauté, drôlerie (Monsieur Seguin est l’amant de passage !) : cette Blanche-Neige déraille et en devient jubilatoire grâce aux talents conjugués des acteurs, de la scénographe Stéphanie Mathieu et de l’autrice Marie Dilasser.

Au Théâtre de la Croix-Rousse du 21 au 25 janvier


Le plus hors norme : £¥€$

Dites « Lies ». Et plongez dans les mensonges proférés par les traders en bourse à coup de chiffres démentiels. Malgré quelques écueils dont le fait que l’aspect ludique l’emporte sur la réflexion, ce spectacle hors norme atteint peut-être bien son but en annihilant la valeur de l’argent et en démontrant le mécanisme fou du monde financier. Les Néerlandais (qui nous avaient déjà savamment désorientés avec A game of you, spectacle pour un spectateur) convient le public à des tables de jeux d’argent. Avec vos six acolytes d’un soir, vous allez devoir miser, faire des alliances, racheter d’autres tables et donc d’autres banques. Le maître du jeu, comédiens, orchestrent tout cela avec intérêt, bien loin du bien commun !

Au TNG Vaise les 29, 30 novembre et 1er décembre

Au théâtre Jean Marais (Saint-Fons) le 21 mars


Le plus feuillonesque : Les Démons

1200 pages de Dostoïevski traduites en 3h45 par André Markowiz et l’équipe de Sylvain Creuzevault qui avait éclaboussé les planches il y a dix ans avec sa version juvénile (quoiqu’un peu simpliste) de la naissance de la Révolution française, Notre terreur. Il convoque des acteurs gargantuesques Valérie Dréville et Nicolas Bouchaud qui campent plusieurs personnages dont ce Nikolaï Stravroguine qui fraye avec les ténèbres. Travail d’impros, images fortes, la pièce, donnée l’an dernier dans le cadre du festival d’automne à l’Odéon parisien duquel Sylvain Creuzevault est associé, débarque ici et ça fait dix ans que le jeune quinqua n’avait pas foulé nos terres.

Au TNP du 14 au 25 février

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Mercredi 20 mai 2020 "Démons", de la metteuse en scène Lorraine de Sagazan, est désormais accessible en ligne gratuitement sur le Vimeo de la Comédie de Valence : parfait pour patienter en attendant la réouverture des théâtres.
Mardi 4 février 2020 Alors qu’elle est en short-list pour succéder à Jean Bellorini à la tête du Théâtre Gérard-Philipe à Saint-Denis, la metteuse en scène Julie Deliquet prend le temps de revenir pour nous sur son adaptation théâtrale du magistral film d’Arnaud...
Mardi 4 février 2020   Longtemps Shakespeare a fait les beaux jours d’Orson Welles et Elia Kazan fit un Tramway nommé désir plus fort que bien des adaptations scéniques. (...)
Mardi 14 janvier 2020 Garder la noirceur initiale du conte, y injecter les tragédies modernes, déconstruire le genre... Une pièce à thèse ? Non ! Avec Blanche-Neige, son premier spectacle jeune public, Michel Raskine excelle à réunir tout les éléments foutraques dans ce...
Mardi 7 janvier 2020 Comme Vincent Macaigne, Sylvain Creuzevault a débarqué dans le milieu théâtral au mitan des années 2000 avec l’envie de renverser la vieille table de son (...)
Mardi 7 janvier 2020 Quelques pointures avignonnaises continueront leur tournée en cette deuxième partie de saison et surtout la jeune scène locale (ou pas) revient avec de nouvelles propositions. Coup d’œil très exhaustif de ce qui vous attend.
Mardi 3 septembre 2019 Un seul être revient… et tout est dévasté. Cédric Kahn convoque un petit théâtre tchekhovien pour pratiquer la psychanalyse explosive d’une famille aux placards emplis de squelettes bien vivants. Un drame ordinaire cruel servi par des interprètes...
Mardi 20 ao?t 2019 Michel Raskine, ancien directeur du théâtre du Point du Jour, s'offre une cure de jouvence avec son premier spectacle jeune public, "Blanche-Neige histoire d'un prince". Dans le In d'Avignon, il convoque le rire lié à une noirceur dont s'enduisent...
Mardi 24 janvier 2017 Elle vient d'être nommée à la tête des Clochards Célestes. Sa mise en scène ultra rythmée du Tailleur pour dames de Feydeau fait salle comble dans la Célestine. Louise Vignaud aime rien tant que raconter des histoires : voici la sienne.
Mardi 21 juin 2016 Chaque année les Monts-d'Or,  s'ornent de leur plus belle parure durant trois jours de festival... Et pour sa douzième édition,  Démon d'Or se paye un joyeux bazar en sus d'une belle programmation.
Mardi 7 juin 2016 Nouveau rendez-vous au CCN de Rillieux-la-Pape (ce samedi 11 juin à partir de 19h), Cocotte fait bouillir la danse dans sa dimension performative (...)
Mardi 15 septembre 2015 Chez ceux qui ne l’ont jamais vue comme chez ceux qui la connaissent déjà bien, son talent hors norme et sans cesse renouvelé provoque le même étonnement. Marief Guittier le confirme à l'Elysée sous la houlette de son éternel acolyte Michel Raskine...
Mardi 8 septembre 2015 À quoi ça tient, le projet d’une mise en scène de théâtre ? Au visionnage d’un documentaire parfois, comme celui vu par Michel Raskine au dernier (...)
Mardi 8 septembre 2015 La crème des artistes internationaux (Lepage, Stein, Jarzyna pour une variation sur "Opening Night"...) a beau fouler nos planches cette saison, on aurait tort d'en oublier les pointures rhônalpines. Zoom sur les prochains spectacles de Richard...
Mardi 2 juin 2015 Toujours plus internationale et comptant 8 créations et 9 co-productions, la nouvelle saison des Célestins, au cours de laquelle sa co-directrice Claudia Stavisky se mesurera au très caustique "Les Affaires sont les affaires" de Mirbeau, s'annonce...
Mardi 18 novembre 2014 Aux Célestins, "Platonov" nous plonge, 3h30 durant et en (très) bonne compagnie du collectif Les Possédés et d’Emmanuelle Devos, dans une Russie qui ne subodore pas encore les révolutions du XXe siècle. Un beau voyage. Nadja Pobel
Mardi 4 février 2014 Constamment jubilatoire, drôle, tendu et vif, "Le Triomphe de l'amour" signe les retrouvailles de Michel Raskine avec la si brillante écriture de Marivaux. Une très grande mise en scène, comme il en a déjà tant derrière lui. Nadja Pobel
Vendredi 23 ao?t 2013 Le cinéma de patrimoine, par-delà le festival Lumière, va-t-il devenir le prochain enjeu de l’exploitation lyonnaise ? En attendant d’aller voir de plus près ce qui se passe en la matière, revue des classiques à l’affiche dans les mois à venir et...
Mardi 25 juin 2013 En noir et blanc et au plus près de sa formidable actrice et co-auteur Greta Gerwig, Noah Baumbach filme l’errance d’adresses en adresses d’une femme ni tout à fait enfant, ni tout à fait adulte, dans un hommage au cinéma français qui est aussi une...
Dimanche 19 mai 2013 "Grand central" de Rebecca Zlotowski. "Jimmy P." d’Arnaud Desplechin. "Inside Llewin Davis" de Joel et Ethan Coen.
Vendredi 9 novembre 2012 Quoi qu’il fasse, Joël Pommerat le réussit avec une virtuosité inouïe. Dans son spectacle le plus dépouillé et peut-être le moins complexe techniquement, il livre à nouveau une cinglante fable sur le monde moderne. "La Grande et fabuleuse histoire...
Lundi 10 septembre 2012 10 mars 1975 : Jacques Chancel reçoit Michel Foucault dans son émission Radioscopie, sur France Inter. 10 septembre 2012 : au Lavoir, on rejoue la (...)
Jeudi 26 septembre 2013 Le pouvoir pour quoi faire ? Pour son retour aux Nuits de Fourvière, et en pleine période électorale (pas seulement en France !), Michel Raskine a l’audace de choisir la pièce cinglante de Thomas Bernhard, Le Président. À la hauteur de ce texte...
Mercredi 21 décembre 2011 L’homme par qui la magie fait sens : l’indispensable metteur en scène Joël Pommerat ne lésine avec les artifices du théâtre pour passer à la loupe ses contemporains sans oublier de montrer leurs rêves et cauchemars. La preuve par l’exemple avec "Ma...

Suivez la guide !

Clubbing, expos, cinéma, humour, théâtre, danse, littérature, fripes, famille… abonne toi pour recevoir une fois par semaine les conseils sorties de la rédac’ !