Le feu Taha

Lyon brûle-t-il ?

Le Périscope

ce spectacle n'est pas à l'affiche actuellement

Hommage / Soirée hommage au Périscope consacrée à la figure toujours incandescente de Rachid Taha, avec en point d'orgue, une lecture musicale d'un texte signé Brigitte Giraud.

Alors que la scène lyonnaise s'apprête à panthéoniser Hubert Mounier sur un disque hommage collectif et un concert en grande pompe pas du tout funèbre, se prépare au Périscope une soirée qui, d'une autre manière, ravivera la mémoire de l'autre grand Lyonnais du rock, Rachid Taha, décédé soudainement il y a tout juste un an, quelques jours avant un concert doublement anniversaire qui s'annonçait radieux.

Un événement multicartes, sous la bannière à rallonge "Lyon brûle-t-il ? : Musique, contestation et quartiers populaires, autour de l'histoire du groupe Carte de Séjour et de Rachid Taha". D'abord, écoute, projection et discussion : des membres du groupe et l'historien Philippe Hanus décortiqueront le parcours de Carte de Séjour, son "rock arabe", sa manière sans manières de braconner les genres et les identités pour s'en faire une propre.

La fièvre et la brûlure

Sa contemporanéité aussi avec la Marche pour l'égalité et contre le racisme, dite Marche des Beurs, où pour la première fois les jeunes Arabes de Douce France réclament à juste titre une place, la leur, un droit, celui d'être Français comme tout le monde, sans abdiquer leurs racines. Contemporanéité aussi d'une époque où Lyon brûle d'une fièvre rock qu'elle ne retrouvera jamais. Lorsqu'elle s'éteint, Taha file à Paris poursuivre une carrière solo aussi riche que trop souvent passée sous le radar.

C'est à lui, alors que paraît l'album posthume Je suis africain, que rendra hommage l'autrice Brigitte Giraud dont la jeunesse rillarde s'est épanouie à la lisière des premiers bouillonnements de Taha & co. En compagnie de Christophe Anglade, elle donnera lecture musicale d'un texte profond, Rachid Taha, la brûlure, oraison vitaliste qui dit l'artiste et cette jeunesse, justement, sauvée de l'ennui et de l'habitude par le rock et le métissage :

« Rachid Taha et son groupe Carte de séjour entrent en scène, frappent fort et mettent un peu de sel, presque sans le vouloir, sur la plaie restée à vif de la guerre d’Algérie, qu’on nommait "événements" et à laquelle mon père prit part quand il avait vingt ans. J’habite à Rillieux-la-Pape, sur les hauteurs de Lyon et assiste à la naissance du groupe dans cette même banlieue. Le terrain est prêt pour que je ne rate pas ce feu qui bientôt embrasera tout. » Avec cela tout est dit, qu'il faut redire encore pour préserver la flamme.

Lyon Brûle-t-il ?
Au Périscope le jeudi 24 octobre

pour aller plus loin

vous serez sans doute intress par...

Mercredi 7 octobre 2020 Il était une fois un bailleur social lyonnais, Aralis, qui voulait rendre visible les enjeux de l’immigration. Vingt ans plus tard, la Biennale Traces a considérablement grandi et propose 150 temps forts sur toute la région pendant deux mois. Dont...
Mardi 5 novembre 2019 Depuis 1997 et jusqu'à ce Jour de courage paru cet automne, l'écrivaine Brigitte Giraud tisse une très fine toile de l'intime en sondant les corps et les sensations de ses personnages. Esquisse de portrait en quatre points cardinaux.
Mercredi 19 septembre 2018 Alors qu'il devait jouer ces prochains jours à l'Opéra de Lyon, le chanteur Lyonnais Rachid Taha, ancien leader de Carte de Séjour et grande figure du rock'n'raï, est décédé dans la nuit du 11 au 12 septembre dernier d'une crise cardiaque à l'âge de...
Mercredi 12 septembre 2018 Le chanteur Rachid Taha est décédé mardi soir d'une crise cardiaque durant son sommeil, à son domicile, a annoncé Le Parisien. Il était âgé de 59 ans.
Mardi 11 octobre 2016 Pour leur seconde Wet for me au Transbordeur, les filles de Barbi(e)turix ont eu la judicieuse idée de convier Chloé, véritable perle de la scène électronique frenchy.
Jeudi 18 avril 2013 De la bonne musique, le haut du panier des arts de la rue et surtout un esprit festif, associatif et généreux. Voilà de quoi va se parer Villeurbanne du 19 au 22 juin pour les traditionnelles Invites, 12èmes du nom. Revue de détail. Nadja Pobel et...

Suivez la guide !

Clubbing, expos, cinéma, humour, théâtre, danse, littérature, fripes, famille… abonne toi pour recevoir une fois par semaine les conseils sorties de la rédac’ !